Me Mohamed Aly Bathily sur la crise malienne : « C’est Alpha Condé qui pousse la CEDEAO à ne pas accepter qu’IBK parte »

11

Complexité de la crise sociopolitique du Mali, voici une autre zone d’ombre de l’histoire révélée par Mohamed Aly Bathily, ancien ministre de la Justice. Aussi membre du M5, cet éminent avocat au barreau malien démasque ce qu’ourdissent IBK et son homologue de Guinée Conakry (Alpha Condé).

Si on s’en tient à cette information, il est certes vrai qu’au-delà du Mali, Ibrahim Boubacar Keita bénéficie de l’accompagnement et du soutien de certains de ses homologues africains. En raison de ce fait, le diagnostic de la situation nationale nous amène à clairement comprendre que le pays est encore loin de voir le bout du tunnel de cette crise. Via cette courte vidéo, l’ancien ministre de la Justice trouve indignant l’ingérence du président guinéen dans cette crise que traverse le pays.

De nos jours, le problème est plus que sérieux car, des gens qui disaient non au régime IBK ont enregistré des morts sur leur rang. Compte tenu de ce fait, des manifestations continuent à émailler l’actualité du Mali.D’ailleurs, ils sont, de nos jours innombrables, ces citoyens qui plaident pour la démission du président de la République et de son régime. Les causes de cette exigence de démission s’expliquent en ces termes : IBK et son régime ont échoué, les laisser faire le reste du mandat, c’est de s’assoir pour voir le pays disparaitre. Ainsi, c’est dans ce contexte de tristesse radicalisé par des frustrations que le président de la République de Guinée décide, selon Me Bathily, de venir en aide à son homologue Keita.

Comme si cela ne suffit pas, Alpha Condé qui est déjà secoué par les manifestants de son pays est, aux dires de l’avocat, en train d’inciter les chefs d’État membres de la CEDEAO à ne pas accepter que la rue fasse partir Ibrahim Boubacar Keita.D’où l’indignation de ce partisan du M5-RFP qui travaille d’arrache-pied pour le départ du régime en cours. « Le président guinéen Alpha Condé est impliqué dans ce problème du Mali. C’est lui qui est en train de pousser les autres membres de la CEDEAO pour qu’ils n’acceptent jamais qu’Ibrahim Boubacar Keita quitte le pouvoir », s’indigne Mohamed Aly Bathily, poursuivant en ces termes : «  Il (Alpha Condé) demande aux membres de la CEDEAO de faire tout pour que les Maliens ne puissent pas réussir à renverser le régime d’IBK ».

L’ex-ministre invite le président Guinée à s’occuper d’abord de son pays et de ses populations qui continuent de se tenir contre son régime. « Qu’il s’occupe d’abord de ses populations. On sait qu’il ne s’entend pas avec ses populations », explique-t-il, ému de cette ingérence. Et Me Bathily de s’exprimer sans cadeauter le chef d’État guinéen : « Qu’Alpha Condé s’occupe de la Guinée. Quand on me demande, je dirais qu’il  a déjà tué les gens en Guinée. Cet homme sort sur la télévision guinéenne étant excessivement soulée jusqu’à ce qu’il perde l’équilibre. Qu’il boit son alcool et laisse le Mali avec ses problèmes ».Selon l’ex-ministre, avant d’être au pouvoir, des présidents comme Alpha Condé plaident pour la cause de la démocratie. Alors qu’en réalité, dit-il, ce sont des dictateurs. De telles pratiques doivent s’arrêter en Afrique. «  Ça suffit, l’Afrique ne peut pas continuer avec ça », a-t-il confié.

Mamadou Diarra

Commentaires via Facebook :

11 COMMENTAIRES

  1. voilà l’image qu’un intellectuel malien donne à l’extérieur du mali et à son age parler ainsi j’ai honte pour le mali et dire qu’il était ministre comment le payes va s’en sortir

  2. Pauvres de nous. N’importe qui écrit ce qu’il veut sur les sites .font dire des choses aux hommes publiques. On a des doutes mais impossible de vérifier. Il y en a tellement que ces hommes ne peuvent passer leur temps à désavouer ou confirmer. Comment faire la part du faux et du vrai ?

    • Le faux roi Biton de Ségou l’éternel menacé et par conséquent mécontent qui crie aux abois. Imbécile cherche déjà à faire autre chose au risque de ne pas crever à la chute de Boua dôlômina, assassin

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here