Mody Samaké, président du PACP : «Le bilan de notre parti est positif»

0

Comme à l’accoutumée, le Parti pour l’action civique et patriotique (Pacp) a présenté mardi 15 janvier ses vœux de nouvel an à la presse à son siège à Kalaban Coura. L’occasion était trouvée pour le président du parti, Mody Samaké, de présenter le bilan de sa formation politique au cours de l’année écoulée et d’échanger avec la presse sur les enjeux et défis du moment.

Au plan de la vie du parti, Mody Samaké a rappelé qu’au cours de l’année 2018, sa formation politique a toujours œuvré dans la recherche du bonheur et du bien-être économique, social et la recherche d’un épanouissement politique, économique et social pour ses militants, sympathisants et pour l’ensemble de la population du Mali. Selon lui, en tant que précurseur de la modération à travers l’initiation du centrisme très critiqué en son temps, le Pacp se veut un parti inspirateur et catalyseur sans se détourner de sa vocation première qui est la conquête et l’exercice du pouvoir.

Aux dires de son président, au cours de l’année 2018, le Pacp a enregistré des adhésions tant individuelles que collectives à l’interne et au niveau de la diaspora. «À tous ceux qui ont cru au parti et à ses membres, au leadership de son président, nous en sommes conscients et nous leur disons la bienvenue dans la grande famille du Pacp. C’est au sein de ce parti que l’exercice de la démocratie est le mieux perceptible et mieux appliqué», a-t-il déclaré.

Avant d’affirmer que le parti a été de tous les fronts et fora politiques, de toutes les concertations et activités de jeunesse autour de la gestion de ce pays. Mody Samaké a souligné que le bilan du parti est positif. Cependant, selon lui, cela ne doit pas occulter des insuffisances à corriger. «Nous nous emploierons à apporter des correctifs par des propositions et des recommandations», a ajouté M. Samaké.

Sur le plan national, il a rappelé que le Pacp a présenté un candidat au premier tour de l’élection présidentielle de juillet 2018. «Nous sommes fiers du score enregistré en guise de reconnaissance aux milliers d’hommes, femmes et jeunes qui nous ont fait confiance en votant Yeah Niankoro Samaké, sans achat de conscience», a déclaré Mody Samaké.

En termes d’acquis, il a salué le gouvernement, la classe politique et l’ensemble de la société civile et les partenaires pour leur accompagnement à accepter et à permettre la tenue à dates réelles du 1er et 2ème tour de l’élection présidentielle, malgré le climat social délétère et la situation sécuritaire fragile et ou fragilisée.

Parlant des insuffisances constatées au cours de l’élection présidentielle, le président du Pacp a mentionné le problème d’opérationnalisation de tous les bureaux de vote identifiés sur l’ensemble du territoire national, le manque de formation et d’encadrement des délégués des candidats et partis politiques en vue de mieux identifier et qualifier les erreurs et ou fautes commises lors des élections, et au cours des contentieux liés aux élections, les faibles ressources des partis et ou candidats.

Sur le plan sécuritaire, Mody Samaké a déploré la multiplication à une vitesse vertigineuse des foyers de tension et leur transport du nord vers le centre du pays. Il a exhorté le gouvernement à tout mettre en œuvre pour l’occupation spatiale sur le plan sécuritaire et administratif. Tout en lui demandant de diligenter des investigations en vue d’arrêter et de traduire devant la justice les auteurs et complices de crimes et d’exactions qualifiés de terrorisme.

Au plan social et économique, Mody Samaké demande au gouvernement plus de dialogue par une politique de main tendue à tous les enfants du pays pour le retour de la paix dans les cœurs, gage de toute cohésion sociale. Il a indiqué que son parti soutient l’action du gouvernement dans la mise en œuvre des réformes conformément aux aspirations de la population.

En guise de recommandations, M. Samaké propose au gouvernement de créer plus d’opportunités d’emplois et réinsertion pour les jeunes, les personnes vivant avec un handicap et les compressés des sociétés et entreprises. Il recommande des prospections en vue de l’exploitation des ressources minières, de l’amélioration du plateau technique des centres hospitaliers et hôpitaux.

Diango COULIBALY

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here