Moussa Mara signe et persiste : ” Je n’ai pas été associé de près ou de loin à l’achat de l’avion présidentiel “

15
Moussa Mara
Moussa Mara

Lors de la conférence de presse, le candidat Moussa Mara a été interrogé sur la récurrente question de l’achat de l’avion présidentiel. Et sans aller avec le dos de la cuillère, Moussa répondra qu’il n’a été associé, de près ou de loin, à l’achat de l’avion présidentiel.

Moussa Mara a tenu à clarifier les choses et s’est largement expliqué sur cette affaire qui a fait couler beaucoup d’encres. “Les gens feignent souvent de l’oublier. Ce n’est pas moi qui ai acheté l’avion. Sur ce dossier, on parle presque plus de moi que du président lui-même. Mais comme c’est la politique, il faut l’accepter. L’avion a été acheté du temps du Premier ministre Tatam Ly. Il y avait en ce moment l’actuel Premier ministre qui était ministre de la Défense. Le ministre Koumaré était au département de l’Equipement et des Transports et qui était, comme tant d’autres, impliqué. Il y avait Mme Bouaré qui était ministre de l’Economie et des Finances. C’est cette équipe et le président IBK qui ont acheté l’avion. Et il est bon que les Maliens le sachent.

J’ai eu le malheur d’arriver à la Primature au moment de l’arrivée de l’avion au Mali. J’ai été nommé Premier ministre le 5 avril 2014 et l’avion est arrivé le 7 avril 2014. Donc, je suis arrivé pratiquement avec l’avion. Mais l’avion a été acheté en décembre 2013. Il est bon de le noter. Maintenant, qu’est ce qui s’est passé quand l’avion est arrivé ? Le 29 avril 2014, je suis arrivé à la Déclaration de politique générale du gouvernement. Et l’opposition a posé la question sur l’avion. D’abord, j’ai donné les informations qui m’ont été données par les services de l’Etat de l’époque, le ministère des Finances, sur les questions si l’avion a été acheté ou pas par le Mali, le ministère de l’Equipement, le ministère de la Défense, l’immatriculation et autres et sur l’ancien avion qui a aussi concerné le débat. Donc, ça veut dire que le Premier ministre que j’étais a donné les informations qui lui étaient données par les services. Je n’ai pas de preuves pour dire que ces informations étaient fausses. Parce que là où les gens ont dit qu’il y a des différences de chiffres, c’est entre ce que j’ai dit  et ce que le président de la République lui-même a dit dans une interview à Jeune Afrique” s’est exclamé Moussa Mara.

Il a tenu dans cet élan à préciser : “Le président a dit que l’avion a été acheté à 18,5 milliards Fcfa, soit 38,5 millions de dollars. Et j’ai dit à l’Assemblée nationale que l’avion a coûté au Mali 20 milliards Fcfa. Et ces 20 milliards Fcfa étaient les 18,5 milliards Fcfa payés au fournisseur plus les frais de parking. Parce que l’avion a été acheté en décembre en Californie et a passé un certain temps en ces lieux. Ensuite, il y a eu les frais d’assurance, les frais de transport jusqu’à son arrivée à Bamako. Des commissions ont été versées. Donc, en tout, l’avion a coûté au Mali 20 milliards Fcfa. Cela veut dire que dans les faits les deux informations sont exactes. Le président a parlé de ce qui a été versé au fournisseur, c’est-à-dire les 18,5 milliards Fcfa. Et j’ai dit ce que l’Etat malien a versé au fournisseur en plus des autres dépenses. Ce qui fait 20 milliards Fcfa. C’est ce que j’ai dit à l’Assemblée nationale et partout. Mais les gens continuent de dire qu’il y a des différences de chiffres et qu’il y a du mensonge dans l’air. Il faut le concéder”, s’est justifié Moussa Mara.

” J’estime que j’ai commis une erreur de communication “

Dans son explication, Moussa Mara a estimé que dans ce dossier, il a commis une erreur de communication qui part du principe que les informations qu’il a données sont passées au second plan par rapport au principe.

“L’avion est considéré comme un bien de luxe dans un pays en guerre et défendu par un individu (lui Mara) qui était considéré rigoureux, transparent, à cheval sur les deniers publics. Donc, il y a eu une différence entre la perception de mon image par les Maliens et ce que j’ai prononcé à l’Assemblée nationale. Je concède cette erreur de communication. Sinon, sur le fond, les autres informations qui ont été données sont des informations qui ont été données par les services de l’Etat. Et je n’ai pas de preuves sur la fausseté ou la véracité de ces informations. Mais le fait essentiel, c’est que ce n’est pas moi qui ai acheté l’avion. Cela doit être noté “, a-t-il précisé.

   Siaka DOUMBIA

Commentaires via Facebook :

15 COMMENTAIRES

  1. Il n’y a pas de faute réparable, au service de l’Etat. Toute vertu doit être reconnue et récompensée, et toute faiblesse doit payer son prix fort. Parler sans maitrise et défendre sans conviction, relèvent de l’excès de zèle, fautes très graves.

  2. ATTENTION! MARA CACHE DES CARACTÈRES QUE LES MALIENS NE CONNAISSENT PAS. QUAND IL ÉTAIT PM, IL NE MANQUAIT PAS DE FAIRE CONTRÔLER LES STRUCTURES OU SES AMIS DE PARIS ET D’ICI PERDAIENT DES MARCHES IMPORTANTS MALGRÉ LA DÉCISION TRANSPARENTE DE LA COMMISSION D’OUVERTURE DESDITS MARCHES

      • MARA est plus apte a assumer les fonctions de President de la Republique , que celui qui nous gouverne maintenant. Qu’a t-il fait depuis son arrivee? Les maliens ouvriront grandenent les yeux cette fois ci pour ne pas tomber dans le piege des opportunistes.

    • Moussa Mara a trouve que l’achat de L’Avion Presidentiel etait effectif, pour preuve entre la nomination de Mara le 05 Avril 2014 et l’arrivee de L’Avion a Bamako le 07 Avril 2014. L’Administration est une continuite , il etait oblige de responder aux questions posees par l’opposition lors de la presentation de sa Declaration de Polique General a l’Assemblee Nationale. Pourquoi en vouloir a Mara qui nomme? IBK est l’auteur de cette mascarade, il aura ca sur son compte le 29 Juillet 2018. Aussi, les maliens doivent savoir que notre constitution fait du PM le Manoeuvre du President de la Republique qui le nomme et le radie quand il veut. IBK est l’auteur principal, les autres sont ses complices. La difference de prix, Mara l’a expliquee qui est aussi vraie. Moussa MARA, est un travailleur, un patriote qui veut voir le Mali emergent, contrairement a IBK qui durant son mandat a ruine les maigres ressources du pays pour ses propres desirs. Il est compris et sera sanctionne dans les urnes.

  3. Après nous avoir pris pour des CONS quand il rampait devant son maître Zonkeba, voilà que ce même petit Mara nous prend maintenant pour des AMNÉSIQUES !!!😆😆😆😆😆😆😆😆

    Désolé, ex-larbin-griot de Zonkeba! 5 petites années, c’est encore beaucoup trop peu pour que QUI QUE CE SOIT AIT OUBLIÉ QUOI QUE CE SOIT!!!!

    Pas de chance pour toi, minable! Essaie donc de te représenter dans…..disons 30 ans!😎😎😎😎

    D’ici là, tu ne pourras rien d’autre que nous faire RIRE!😆😆😆

  4. ça suffit, ne le chargez pas trop, ayez pitie de lui, il cherche le pouvoir lol

  5. Mara prend décidément les Maliens pour des demeurés. Dire qu’il ne savait pas dans quoi il s’engageait est un pur mensonge. Il défendu l’achat de l’avion bec et ongles, en exhibant des documents relatifs à l’état de délabrement de l’avion de ATT, son défaut d’assurance et du défaut d’entretien, pour un appareil qui revenait de la révision. Un PM sérieux, même s’il avait été du côté du parti au pouvoir, devait se munir de documents valables avec des preuves irrévocables et irréfutables. Mais, Moussa Marra se croyait dans son droit de défendre l’indéfendable. Revenir deux ans après pour dire qu’il ne savait pas est tout simplement un manque de respect pour les Maliens. Le Mali est vraiment un pays particulier. Lorsque des gens, des voleurs comme Maître Tapo affirment que la surfacturation ne figure pas au nombre des crimes de corruption dans ce pays est la preuve que la fraude est légalisée au Mali. Moussa Marra a cependant couvert les détournements, les surfacturations et autres magouilles commis par les tenants du pouvoir. Si ces mêmes personnes viennent au pouvoir un jour, ce serait la fin de l’emprisonnement pour les criminels de droit commun. La légalisation de la surfacturation deviendra courant au Mali. Chacun pourra payer un article à cinq cent francs et le revendre à cinquante mille francs comme ce fut le cas pour les chaussettes ayant coûté quatre cent francs et vendues à l’armée à cinquante mille. Quel crime odieux dans un pays en guerre, un pays déchiré et laminé par cinq ans de guerre asymétrique qui a paralysé complètement le Mali.

  6. Moussa Joseph tu as quelque chose sur la conscience et c’est pourquoi tu te defends mais si mal que tu te fais decouvrir, arretes de mentir et tu seras grand mon fils.

    • King’
      “Moussa Joseph tu as quelque chose sur la conscience”

      Mon frère, depuis quand ce lamentable populiste-opportuniste-carriériste a-t il ne serait-ce qu’un simple embryon de “conscience”???

      Toi aussi…

  7. c’est un vrai crapule ce garcon, il sait jouer avec les mots……. il n’y a pas de délit de surfacturation au Mali…… ecoutez moi cette connerie…..!

  8. Mara-Menteur arrêtes de te foutre de nos gueules ! Que tu sois associé ou pas à l’achat de l’avion importe peu. C’est toi qui as défendu bec et ongle cet achat, allant jusqu’à qualifier l’avion présidentiel de ATT d’avion sans papiers. C’est encore toi qui as couvert les auteurs de toutes les surfacturations en promettant des sanctions administratives et non judiciaires parce que tout simplement le délit de surfacturation n’est pas inscrit au code pénal Malien. Ce n’est pas aujourd’hui que tu vas venir nous endormir avec tes mensonges et clamer ta propreté. Si tu veux te rendre à Koulouba sur le cheval du renouveau, tu as toutes les chances avec le bétail électoral Malien qui en 2013 avait plébiscité un certain IBK pour les mêmes raisons. Pas besoin de nous prendre pour des salauds. 💡💡💡💡

    • “Je n’ai pas été associé de près ou de loin à l’achat de l’avion présidentiel “

      Non c’est exact, tu étais beaucoup TROP PETIT pour un scandale d’état de cette ampleur !😎😎😎😎

      Mais par contre, pauvre minable, tu t’es très largement ImpliquÉ dans ta “mission” de l’époque, a savoir: PRENDRE LES GENS POUR DES CONS POUR TENTER DE LEUR FAIRE “GOBER” LE VOL ET LE CAPRICE DE TON MAÎTRE ET DE TON “EMPLOYEUR” D’ALORS!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

      Tu crois naïvement qu’on a DÉJÀ oublié tes énormes bobards au peuple (papiers soi disant perdus, etc.)??😆😆😆

      Pauvre type!😎😎😎

      Pauvre PETIT Mara!😎😎😎

Comments are closed.