Nomination du Premier ministre Dr Boubou Cissé : Réactions de la classe politique et de la société civile

1

Le nouveau Premier ministre du Mali, Dr Boubou Cissé a été nommé le lundi dernier par le président Ibrahim Boubacar Kéïta. Il est chargé de former « une nouvelle équipe gouvernementale dans l’esprit des conclusions des consultations » que le Président a eu à faire avec les forces politiques de la majorité et de l’opposition. Que pensent la classe politique et la société civile de cette nomination en ce moment de période trouble au Mali ? Lisez leurs réactions ci-dessous.

Boureima Allaye Touré, président du conseil national de la société civile              

« Nous lui recommandons d’ouvrir grandement ses oreilles »

Boubou Cissé, je le connais et je l’ai perçu comme un homme non politique donc à équidistance des partis politiques qu’il soit de la majorité ou de l’opposition. Nous espérons qu’il les traite sur le même pied d’égalité, parce que cela pourra l’aider. C’est quelqu’un qui a fait d’abord le ministère des Mines où il a travaillé et puis il a été nommé ministre des Finances jusqu’à maintenant, dont il a géré les ressources. A ce jour, nous n’avons pas appris des soubresauts contre lui ou à son égard. Nous savons qu’il a la confiance de la Communauté internationale en matière de gestion des finances publiques. Alors, c’est un homme crédible qui veut bien faire pour servir son pays. C’est un jeune également qui a la santé physique et mentale pour porter la charge de la mission qui l’attend. Nous, en tant que société civile, nous lui recommandons d’ouvrir grandement ses oreilles. S’il veut bien gérer il faut qu’il privilégie le dialogue inclusif comme instrument de travail. C’est ainsi qu’il pourra tirer le meilleur des autres. En tant que société civile, nous n’exerçons pas le pouvoir et nous ne cherchons pas à conquérir le pouvoir, mais nous demandons à ceux qui l’exercent de donner le bien être.

———————————————————————–

Mme Diakité Kadidia Fofana, membre de l’opposition

« Il va falloir que le Premier ministre Boubou Cissé soit à l’écoute de la classe politique,constamment »

Boubou Cissé a été nommé Premier ministre, malheureusement, la classe politique n’a pas été consultée. Mais qu’à cela ne tienne, nous, nous sommes pour le Mali. Nous savons que ce pays souffre déjà et nous n’allons pas en rajouter. Ce que je souhaite, c’est que le nouveau Premier ministre doit poser les jalons d’une union des cœurs et des espritsm en faisant en sorte que toutes les filles et tous les fils de ce pays, compétents et engagés puissent se retrouver afin de faire face à cette crise multidimensionnelle que connait notre pays. Aussi, il a le devoir et l’obligation de réunir les conditions de cette union, de veiller à ce que les socles déjà ébranlés sur lesquels reposent notre nation ne s’effritent définitivement. Le Premier ministre doit savoir que la seule confiance du président de la République ne suffira pas. Il va falloir qu’il soit à l’écoute de la classe politique constamment, qu’il évite d’avoir le même comportement que son prédécesseur, sinon, il subira le même sort. Je l’invite à se défaire de l’emprise de SBM (Ndlr,Soumeylou Boubèye Maïga) qui est pressenti pour être son coach dans l’ombre. A priori, je n’ai pas d’appréciation particulière, tout ce que je sais c’est que Boubou est, quand même, responsable de ce bilan que nous connaissons, Boubou est en parti responsable, il est aussi responsable de la situation que connait notre pays, parce qu’étant membre d’un gouvernement pendant 6 ans, on ne peut pas ne pas être comptable de ce bilan. Mais je préfère juger le maçon Boubou au pied du mur

————————————–

Pr Younouss Hamèye Dicko, membre de la majorité présidentielle

« Le premier ministre Boubou Cissé a dit qu’il écoute, il faut qu’il écoute réellement et si cela est fait il y a des chances pour qu’il arrive à bon port »

La majorité est contente que Boubou Cissé soit nommé Premier ministre, parce que Cissé est un jeune que je considérais comme compétent et qui n’a aucune casserole ni devant ni derrière ni à côté. Il doit pouvoir sortir notre pays de la situation actuelle. Nous le percevons comme un Premier ministre de nouveauté dans le paysage politique que certainement avec le concours des uns et des autres, il pourra mener à bien sa tâche. Mais il lui appartient de rester en rapport avec l’ensemble des acteurs et d’écouter. Il a dit qu’il écoute, il faut qu’il écoute réellement et si cela est fait il y a des chances pour qu’il arrive à bon port. Je pense que c’est l’homme de la situation, que personne n’a de préjuger contre lui, mais c’est quelqu’un qu’on jugera à la tâche. Et en plus, j’ai comme l’impression qu’il peut y avoir une bonne répartition des tâches entre lui et le Président. Je pense que les grandes négociations, les grandes questions politiques, le président doit les prendre en charge maintenant. Il y a eu des flottements, des hésitations, voir des incompréhensions, il faut que dans l’avenir, qu’il définisse clairement les positions et les voies qu’il veut suivre qu’il considère comme essentielles et que le gouvernement exécutera. Il n’appartient plus au gouvernement, au président de la République de se retrouver encore dans des situations où chacun peut faire ce qu’il veut. Le pays se trouve aujourd’hui dans une situation où des gens venus de je ne sais où ont pris possession du pays, ils décident pour le pays, il se rassemble pour le pays, ils font du désordre dans le pays et il n’ ya pas de comportement étatique pour mettre de l’ordre de manière que les Maliens connaissent la paix. On fait confiance au Premier ministre aujourd’hui, il a tous les atouts pour agir et lorsqu’on agit, ce n’est pas trois mois après sa nomination.

————————————-

Soumaïla Cissé, chef de file de l’opposition malienne sur RFI à propos de la nomination du premier ministre Dr Boubou Cissé

« Ce qui est important dans un gouvernement, c’est sa démarche, c’est son ouverture aux autres qui va permettre de faire un jugement »

Nous avions entamé des pourparlers avec le Président, j’ai discuté une bonne demi-heure avec le président. Il ne m’a jamais parlé du Premier ministre, ni de son profil ni de la nomination prochaine du Premier ministre. Il faisait parti de l’équipe précédente qui a été obligée de démissionner. Donc, il est aussi quelque part comptable des résultats de l’équipe précédente. Maintenant, il va former une nouvelle équipe. Ce qui est important dans un gouvernement, c’est sa démarche, c’est son ouverture aux autres qui va permettre de faire un jugement, je crois qu’on ne juge pas un gouvernement par une seule personne.

———————————

Mahmoud Dicko, ancien président du Haut Conseil Islamique du Mali

« Je lui souhaite bonne chance et bon vent dans l’exercice de sa nouvelle fonction à la primature. Maintenant c’est à l’œuvre qu’on va le juger »

————————————————–

Mohamed Macky Ba, président de l’Union des Jeunes Musulmans du Mali

« C’est un bon choix, il est jeune et  dynamique. Il doit juste corriger son côté social qui est son défaut. Je pense qu’il peut apaiser le climat social et redresser la barre  »

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. Non seulement, ce monsieur n’est rien d’autre qu’un “parent” DE PLUS (!…) de Son Altesse Royale, mais il est en plus totalement… novice!

    Et comme si ces tares majeures ne suffisaient pas, en tant que “simple ministre” et notamment de l’économie, tout technocrate super-diplômé qu’il est, il s’est montré d’une INEFFICACITÉ PALPABLE (les résultats sont là, Hé las!) et d’un AMATEURISME SIDERANT !!!

    Pour ceux qui auraient la mémoire courte ou ceux qui penseraient qu’il s’agit uniquement de mon “opinion” personnelle, je rappelle qu’en tant que ministre, ce Monsieur s’est permis d’obtenir un énorme financement de la B.A.D pour (enfin!) assainir Bamako-la-poubelle, et ensuite, DE LAISSER DORMIR PENDANT PLUS DE 2 ANS (!!!…) CET ARGENT DANS NOS CAISSES SANS JAMAIS ENGAGER LE MOINDRE CHANTIER (!!!…), ET CE JUSQU’À CE QUE LE BAILLEUR DE FONDS ÉCOEURÉ NE DECIDE DE……….REPRENDRE SES FONDS !!!!!!!!!!!!

    Dans n’importe quel pays du monde, un “ministre” coupable d’un laxisme et d’une négligence aussi ENORME se serait vu…..LIMOGÉ SUR LE CHAMP !

    Chez nous, au pays de Son Altesse Nullissime 1er, non seulement il n’a pas été limogé mais mieux : IL EST PROMU PM !😎😎😎😎😎😎😎😎

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here