Paix et réconciliation nationale au Mali : IBK poursuit son appel à l’unité nationale

6

«Nous ferons tout, cette semaine, de le faire tenir par les Hommes politiques maliens, toutes tendances confondues, pour qu’ils en connaissent le contenu et nous fassent retour de leurs suggestions diverses et qu’ainsi nous puissions y aller de manière consensuelle avec un climat très apaisé ».

C’est en ces termes que le Président de la République a informé les chefs religieux lors de la rencontre d’hier qu’il entendait partager le Rapport du Comité d’experts sur la révision constitutionnelle avec l’ensemble de la classe politique. Ce que nous avons vu et entendu hier lors de la rencontre entre IBK et les Chefs religieux de notre pays conduits par Cherif Cheick Saïd Ousmane Madani Haïdara, Président du Groupement des Leaders religieux du Mali ; Cheick Mahmoud Dicko, Président du Haut Conseil Islamique du Mali ; Son Éminence Cardinal Jean Zerbo, Archevêque de Bamako, le Révérend Pasteur Nouhou Ag Infahi Yattara ; est de bonne augure pour le Mali.

Il est arrivé des moments où certains croyaient au pire pour notre pays, mais grâce aux prières et bénédictions de nos chefs religieux, de l’ensemble des confessions religieuses de notre pays, il n’en a rien été. IBK, en rencontrant hier les chefs religieux dans le cadre de la poursuite du dialogue social, a rendu grâce à Dieu Tout Puissant Allahou Soubhana Wat’Allah: «Pour la grâce qu’il nous fait de chaque fois qu’un écueil se présente et vient d’être surmonté et rien ne sert de cacher que la semaine dernière, a été une semaine d’angoisse pour les maliens, surtout avec toutes les annonces qui avaient été faites on avait craint un vendredi sombre, très sombre. Il n’en fut pas grande chose heureusement, ceux qui ont voulus marcher ont marché dans la règle de l’art. Nous avons eu également-là la démonstration que nos forces de l’ordre étaient des forces de l’ordre, qui ont fait leur travail correctement, avec professionnalisme. Donc rendre grâce à Allah pour cela. Également demander leur soutien bienveillant et leurs bénédictions pour les autres projets à venir dont le référendum constitutionnel, dont nous avons reçu l’avant-projet. Nous ferons tout cette semaine de le faire tenir par les hommes politiques maliens, toutes tendances confondues, pour qu’ils en connaissent le contenu et nous fassent retour de leurs suggestions diverses et qu’ainsi nous puissions y aller de manière consensuelle avec un climat très apaisé ». Le bateau Mali n’a, donc, pas chaviré après avoir tangué durant une semaine d’angoisse. Cette démarche participative d’IBK, très salutaire, a reçu une réponse favorable auprès de nos Hommes de lumières (chefs religieux).

Cheick Mahmoud Dicko, Président du Haut Conseil Islamique du Mali, a été le premier à donner le ton en accueillant IBK dans la salle des Banquet de Koulouba. Ce fut en ces termes : «N’Kôrô ini Tché», autrement dit salut cher grand frère. Ce fut au tour d’IBK de répondre : «Ah m’ma fô dê, i yêrê de y a fô» (autrement dit :Ah c’est toi qui vient de le dire que je suis ton grand frère). Donc, c’a été une entrée en salle rassurante et appréciée qui a détendu l’atmosphère toute l’auguste assemblée du soir. C’est ça le Mali, la langue et les dents bouche peuvent se chevaucher mais cela n’empêchera jamais à la langue de nettoyer les dents.

«Nous retrouver entre nous pour parler et faire en sorte que nous puissions vraiment aller ensemble pour faire face aux défis. Nos défis aujourd’hui qui nécessitent vraiment l’union des cœurs et des esprits pour qu’ensemble nous puissions faire face à ça. Nous avons parlé de ces drames qui ont eu lieu dans notre pays, que plus jamais nous ne devrions connaître et que tout le monde se mette ensemble pour que des choses comme ça ne puissent pas vraiment arriver dans notre pays. Et cela ne peut être possible tant que les gens ne sont pas ensemble parce que pour aller ensemble il faut regarder dans la même direction. Aujourd’hui, nous avons besoin de nous écouter et tous ensemble aller vers l’essentiel, l’essentiel c’est la préservation de notre Patrie, c’est le vivre ensemble que nous avons comme valeur cardinale, il faut le préserver. Ce qui se passe aujourd’hui entre les différentes communautés, les voisins, cela n’est pas le Mali, cela n’est pas digne du Mali, il faut nécessairement qu’on trouve les voies et moyens pour dépasser cette période combien difficile», a déclaré Mahmoud Dicko.

Dans la même veine, le Président de la République a informé ses hôtes de sa démarche et la suite de ses entretiens avec Soumaïla Cissé Chef de file de l’opposition politique sur les grands sujets de l’Etat de notre nation : «Nous allons nous rencontrer encore pour partager ensemble l’avant-projet de révision constitutionnelle».

Enfin, nous retrouvons un Mali nouveau pour un autre départ. Reste à nous citoyens d’imiter nos autorités, d’aimer notre Patrie, le Mali, de nous tolérer entre nous et de nous aimer pour aller vers une seule vision commune. Rien ne sert de mettre le feu à notre beau pays pour compromettre l’avenir de nos enfants dans un monde qui sera sans pitié demain.

A.G

NB : Les titres sont de la Rédaction

Commentaires via Facebook :

6 COMMENTAIRES

  1. comrades communique from Julu Mandingo to Julu Ubuntu, Muslim Ubuntu plus Christian Ubuntu. I will acknowledge to you what I acknowledge to my own relatives especially children plus grand children concerning unity. Despite making undue errors they are doing well following in accordance on that information. That information is it is not right or in their best interest to have unity behind leadership of incompetent leader. They should unite only behind competent leadership. That competent leadership will set forth living agenda that should be fulfilled that is in all best interest. Thereof that competent leadership will set timely steps plus stages action on how to fulfill that agenda. Moreover, competent leadership will set passage for citizens to survive in humane fashion unto plan is devised plus enacted.
    It appear IBK with energy of Old Man have not suitably addressed this condition for citizens of Mali. Despite having knowledge plus desire to do so it again appear IBK do not have energy to duly perform actions need be performed to fulfill citizens of Mali immediate or/plus long term needs as we have them performed under condition of 20 year Ubuntu genocide.
    World is evolving with or without us. We must change to survive plus live well.
    Very much sincere,
    Henry Author(people of books) Price aka Obediah Ubuntu IL-Khan aka Kankan aka Gue.
    translationbuddy.com

  2. Posez des actes, Monsieur le président et sortez de la communication. Le peuple a besoin d’actes concrets pouvant contribuer à son bien être. Ces actes, vous devez les poser dans les secteurs sociaux (éducation, santé et hydraulique), la sécurité et les finances. Les discours nous disent peu, les menaces encore moins. Tout ce qui fait que notre pays est secoué ne relève que d’une crise de confiance entre les autorités et la population. La seconde pour avoir été plusieurs fois flouée, ne croit plus à la première. Oui, Monsieur le président, la population a été plusieurs fois flouée. Les locomotives annoncées sur fond de campagne sont toujours attendues. La refondation annoncée du Mali n’a pas encore pointé le nez. Quid de la route Sévaré è Gao ou celle reliant Kayes à Bamako. Diantre à quand la sécurité des personnes et de leurs biens?
    Entre temps, on se gave d’argent sur le dos du contribuable.

  3. L ISLAM DETRUIT LE MALI ET TOUS LES PAYS AFRICAINS! LA FRANCOPHONIE BATARDISE NOS PEUPLES AFRICAINS! LES ANGLAIS N ONT PAS CE COMPORTEMENT MESQUIN DES FRANCAIS!FAAROH NOIR

    …@ROI BITON MAMARY KRU’BAALI…
    JE SAIS QUE TU ES DANS LA DROITURE BAMAN’YA LAH, ..MAIS IL FAUT QUE TU SACHES QU IL YA DES GENS TORDUS PAR L ISLAM ET AUTRES MORALES ABRAHAMIQUES NARCISSISTES, ESCLAVAGISTES ET RACISTES…

    …IL FAUT RECONNAITRE QU IL YA DES CONFLICTS AUX FRONTIERES RACIO-ISLAMIQUE, TU NE PEUX PAS METTRE LES VOLEURS PARMI LA POPULATION HONNETE…

    …L ISLAM ET L ABRAHAMISME EN GENERAL EST UN SOFTWARE QUI CORROMPT L HUMANISME ET LA DETRUIT EN L EXPLOSANT ET FRAGMENTANT SELON LES LIGNES DE BASSESSES ANIMALES…

    …POURQUOI BOBO ET BAMANAN, SENOUFO ET KAKOLO, BOZO ET SONRHAI,SAMOKO ET DAFIN, MOSSI ET DIOULA BAMILEKE ET DOUAN VIVENT COTE A COTE ET NE FONT PAS CE QUE TOUS LES ARABISES OU ARAPISSES FONT?…

    ..QU ETAIT LE MALI AVANT L ISLAM ET DEPUIS L ARRIVEE DES ISLAMISES ET DES FRANCISES APRES?…

  4. L’unité nationale devient un vain mot lorsque le pays est géré comme IBK et ses collaborateurs font aujourd’hui avec trop d’injustices, d’impunités, de népotisme, de favoritisme, de clanisme, de clientélisme, de gabegie, de jalousie, de méchanceté, d’égo sans limite, de mensonges, de tricheries., de trahison; personne parmi eux ne pense réellement au pays, tous pensent uniquement à leur poche et à leur seules familles, comment peut-on avoir une unité nationale dans de telle condition? Impossible, pauvre IBK et ses collaborateurs qui sont réfractaires à la bonne compréhension des évènements qui les entourent, ils sont atteints de schizophrénie, de sadisme narcissisme, de paranoïa, ils ne sont pas comme le citoyen lambda et pour les faire sortir de cette situation, aucun conseil, aucun raisonnement cognitif ne les feraient réveiller de cette dormance. Il faut sans équivoque la violence dont les conséquences resteraient longtemps gravées dans le registre de l’histoire de notre cher Mali. .

  5. L’unité nationale devient un vain mot lorsque le pays est géré comme IBK et ses collaborateurs font aujourd’hui avec trop d’injustices, d’impunités, de népotisme, de favoritisme, de clanisme, de clientélisme, de gabegie, de jalousie, de méchanceté, d’égo sans limite, de mensonges, de tricheries., de trahison; personne parmi eux ne pense réellement au pays, tous pensent uniquement à leur poche et à leur seules familles, comment peut-on avoir une unité nationale dans de telle condition? Impossible.

  6. Oui a’ la reconciliation de toutes les maliennes et tous les maliens! Evitons une reconciliation qui se fera au detriment d’une importante partie de la classe politique!!!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here