Polémique autour de la mise en place du CNT : Soumeylou Boubèye Maïga se démarque de la classe politique

17

Alors qu’un bras de fer oppose la majorité de la classe politique malienne aux militaires du CNSP sur les deux décrets portant la clé de répartition et les modalités de désignation des membres du Conseil National de Transition, l’ASMA-CFP, présidé par l’ancien premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga, se démarque des autres et réaffirme son soutien à la transition.

maliweb.net – « Nos militants enverront leurs candidatures et tant mieux pour ceux qui seront retenus. Même si personne n’est retenu nous continuerons à soutenir la transition. »  C’est en ces termes que le Président du parti Alliance pour la Solidarité au Mali-Convergence des Forces Patriotiques (ASMA-CFP) a levé  le doute sur la participation de la formation politique qu’il dirige au Conseil national de la transition.

Malgré  le rejet des deux décrets portant la clé de répartition et les modalités de désignation des membres de l’organe législatif de la transition par  ses alliés politiques de la plateforme « Ensemble Pour le Mali », qui demande  l’annulation pure et simple de ces décrets,  le patron de l’ASMA-CFP se dit prêt à accompagner la transition.  Une manière pour l’ancien premier, Soumeylou Boubèye Maïga,  d’afficher son opposition à la position radicale adoptée par le reste de la classe politique, qui dénonce une confiscation de la démocratie par les militaires du Conseil National pour le Salut du Peuple.

La classe politique, dans son ensemble, voudrait, qu’à défaut  d’être exclue dans la formation du gouvernement de la transition, qu’elle soit  majoritairement représentée au sein de l’organe législatif de la transition, où les questions de réformes institutionnelles, administratives, électorales bref celles relatives à la refondation de l’Etat du Mali seront discutées.  Le M5-RFP comme l’ancienne majorité présidentielle du régime déchu le 18 août dernier par les militaires estime  qu’ils sont les forces vives légitimes  à siéger au sein du CNT afin de  discuter les  questions de réformes politiques et institutionnelles en lieu place de l’armée, qu’ils voudraient voir  s’occuper de la défense et de la sécurité des personnes et des biens.

« Clé de répartition est  inclusive et représentative »

Cette sortie du président de l’ASMA-CFP a surpris plus d’un observateur de la scène politique malienne. Soumeylou Boubèye Maïga,  plusieurs fois ministres, premier ministre, secrétaire général de la présidence  et acteur majeur de l’avènement de la démocratie en mars 1991,  qui a toujours prôné une alliance des forces démocratiques, se démarque  de la classe politique et réaffirme son soutien aux militaires, qui, aux yeux de beaucoup de Maliens, ont  porté un coup dur à la démocratie malienne  ces dix dernières années.  Les militaires ont renversé deux régimes démocratiquement élus entre 2012 et 2020. Le président de l’ASMA-CFP justifie son choix par le fait que le parti a inscrit son action dans le soutien de la transition.  Il semble avoir d’autres raisons.  «  Si on publiait la liste  de tous ceux qui ont déposé leurs dossiers de candidature pour siéger au CNT, les gens seraient surpris  par le fossé des déclarations  de certains et les actions qu’ils mènent »,  a expliqué Soumeylou Boubèye  Maïga, qui estime que  « la  clé de répartition est  inclusive et représentative. » «  Toutes les couches sont y sont représentées », a-t-il répliqué.

L’ASMA-CFP comme beaucoup de responsables de micro-partis politiques qui ont déjà déposé leurs candidatures pour siéger au CNT voudraient dépasser les clivages politiques en participant à la transition afin que le Mali renoue avec l’ordre constitutionnel au terme des élections générales dans 15 mois.  Malgré  ce soutien, il faut  noter que les grandes formations politiques du Mali telles que l’ADEMA, le RPM, l’URD, la CODEM, l’ADP-Maliba, les FARE et tant d’autres refusent d’y participer au CNT tant que les deux décrets portant la clé de répartition et les modalités de désignation des membres ne sont pas abrogés.   Ce qui bloque jusque-là  la mise en place de l’organe législatif de  la transition.

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

17 COMMENTAIRES

  1. Souleylou boubey MAIGA n’est jamais parti dans le même sens que les autres politiciens de ce pays depuis toujours, il va en contre-courant en foulant au sol les valeurs des autres, pourvu qu’il puisse tirer son épingle du jeu. Cet homme doit absolument sortir de la politique malienne pour que les choses soient justes, équitables et sincères. Il n’a pas d’éthique et se fiche pas mal des réalités du terrain, nous faisons face à un rapace, un dinosaure et un sadique narcissique.

    • Est-ce que Soumeylou est different de Boua le ventru IBK, de Karim Keita, de Choguel, de Tall, de Treta (engrais frelates), de Tieblen, d’ Issiaka Sidibe, de Moussa Joseph, de Hubert Coulibaly, de Hamidoun Guido, de Modibo Sidibe, de Konimba Sidbe, Tiemoko Sangare, etc. Nous disons qu’il faut faire partir toute cette vieille classe politique corrompue, sans dignite, sans morale et sans vergogne (gnuman te wulu denw na), pour redonner une chance au Mali avec une nouvelle classe politique patriote, morale et democratique.

  2. FERRO, FERARRI, FER, AARON, IRON, NOIR C EST LA SOURCE DE LA CIVILISATION MONDIALE TRES RECENTE MEME!

    UN MAIGA DANS LE QUARTIER….CHERCHEZ A SAVOIR CE QU IL FAIT SOCIALEMENT!
    UN HAIDARA DANS LE QUARTIER….RECHERCHEZ A SAVOIR CE QU IL FAIT SOCIALEMENT!
    UN CISSE DANS LE QUARTIER,….QU EST CE QU IL MIJOTE A TOUT TEMPS!
    UN DICKO, L AUTRE DIALLO,….N YA T-IL PAS DE BAGARRES ICI, MEME UN RESTANT POUR NOUS LES PEULS?…NOUS RECHERCHONS UNE BAGARRE!!!
    UN AG, LES TRUCS , NON LES TURCS ABANDONNES AU SAHARA PAR LES OTTOMANS, …OH..LA GUERRE, C EST ETERNEL, IL FAUT DES ESCLAVES ET IL FAUT ETRE PACHA!

    • Du jamais vu… quand la classe politique et la société civile cessent d’être des exemples, elles perdent de leur autorité et deviennent insignifiantes et manquent d’autorité. Comme il serait dit que le meilleur des commandements serait l’exemple.
      Au Mali par effet de masse, on aurait vu des choses dont on aurait vu nulle par, que la classe politique et les badauds chassent le pouvoir au nom d’une prétendue démocratie ( 1991, 2012, 2020 ) une démocratie au dessus de la légalité, une idéologie ( intégristes d’un autre âge) anarchiste consensuelle qui disposerait dans le préambule de la constitution la sacralité et de l’inviolabilité de la personne humaine et cela devant des hommes de Droit Maliens qui peinent à faire imposer et respecter la légalité…Des personnes partisanes dans les grins, méconnaissables, ignorant tout du devoir de réserve, incapables de conseils, entraînées par les flots de la rumeur de la rue publique, incapables de se mettre au dessus du ” milieu “. Quand on élit une personne démocratiquement qu’il soit doux, faschiste ou dictateur, c’est pour la durée de la mandature d’où quelque part l’immunité qui s’étendrait par ricochet à toute l’activité gouvernementale pour une meilleure liberté d’initiatives et d’action parce que étant le principal concerné face à la Nation, de parts le serment.
      On a vu quelque part des dirigeants élus démocratiquement entraîner le monde entier à l’hécatombe par combien de fois ? Commettre des crimes imprescriptibles qui n’ont jamais été inquiété lors de leurs mandats ? Au Mali pour des questions d’égo et de questions alimentaires on serait amené à commettre le pire en toute impunité au nom de la révolution, ce qui nous pousse à admettre que contrairement au reste du monde qui évolue dans le concert des Nation, le Mali involue et au grand dam de personnes instruites supposées nous tirer de ces bas fonds …Nous aimerions que la Cours Suprême prennent toutes ses responsabilités pour Nous rétablir dans le Droit et la légalité pour qu’elle mérite du Mali et jouer pleinement le rôle qui aurait dû être le sien et éviter à notre beau pays, notre bien à tous l’opprobre et la désolations préjudiciables dans le concert des Nations

  3. Bamaké
    L’enjeu pour tout démocrate,c’est une organisation sincère et transparente des élections après avoir procédé à des réformes politiques nécessaires.
    SI CET ESPRIT EST PARTAGÉ PAR LES MILITAIRES, ILS SONT NATURELLEMENT LES ALLIÉS DU M5-RFP CAR C’EST CELUI QUI L’INSPIRE.
    Cet ESPRIT est il partagé par SOUMEYLOU BOUBEYE MAIGA?
    Il faut en douter car si les autres partis politiques se méfient, c’est à cause de l’impression que donne les militaire,pas qu’ils ne veulent pas les aider.
    L’IMPRESSION EST QUE LA COMPÉTITION POLITIQUE EST JOUÉE D’AVANCE.
    La maîtrise de l’organe législatif consiste à valider l’esprit qui motive les militaires c’est-à-dire empêcher toute réforme qui favorise la transparente et la sincérité des élections,les réformes politiques qui favorisent des enquêtes impartiales sur les activités illicites des détenteurs du pouvoir.
    Que SOUMEYLOU BOUBEYE MAIGA s’aligne du côté des militaires,c’est qu’il est conscient que les reformes revendiquées vont en l’encontre de ses intérêts.
    Il a intérêt que le système politique en vigueur actuellement ne change d’un iota.
    DANS UNE DÉMOCRATIE PRIVILÉGIANT LA SANCTION DES URNES, SBM ET AUTRES SERAIENT MORTS POLITIQUEMENT DEPUIS BELLE LURETTE.
    Au lieu de dire qu’on est fatigué des vieux, il faut lutter à favoriser la sanction des urnes.
    UNE TAMISATION DE LA CLASSE POLITIQUE MALIENNE SE FERA NATURELLEMENT.
    Ce n’est pas seulement les vieux incompétents,criminels qui vont disparaître, mais aussi les jeunes opportunistes,apatrides.
    Ecarter la junte???
    Rien qu’à penser les écarter, on est condamné à mort.
    N’oubliez pas qu’ils sont armés.
    Donc personne peut avoir la folie de les écarter.
    On veut les pousser à partager l’esprit qui a motivé des milliers de maliens à sortir massivement sur presque toute l’étendue du territoire.
    L’ESPRIT,c’est permettre l’expression de la SOUVERAINETÉ POPULAIRE.
    À scruter l’attitude des militaires, c’est une confiscation du pouvoir qui est en cours.
    Celle que SOUMEYLOU BOUBEYE MAIGA a expérimenté pour IBK.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

  4. “… Le président de l’ASMA-CFP justifie son choix par le fait que le parti a inscrit son action dans le soutien de la transition. Il semble avoir d’autres raisons. « Si on publiait la liste de tous ceux qui ont déposé leurs dossiers de candidature pour siéger au CNT, les gens seraient surpris par le fossé des déclarations de certains et les actions qu’ils mènent », a expliqué Soumeylou Boubèye Maïga, qui estime que « la clé de répartition est inclusive et représentative. » « Toutes les couches sont y sont représentées », a-t-il répliqué… ” …///…

    :
    Sangare 1 Déc 2020 at 16:27 ;
    ” sangare “, tu as bien lu l’article … ?
    Il dit ” « Si on publiait la liste de tous ceux qui ont déposé leurs dossiers de candidature pour siéger au CNT, les gens seraient surpris par le fossé des déclarations de certains et les actions qu’ils mènent », ” .
    Ça montre l’hypocrisie de certains.
    Soumeylou Boubèye Maïga a compris les enjeux de ce qui va se passer dans les prochains mois avec les élections présidentielles et législatives.
    Il faut éviter de tomber à nouveau dans les même travers. C’est un HOMME d’ÉTAT, raison pour laquelle, il soutien la TRANSITION.
    Ceux qui veulent écarter la JUNTE et diriger la TRASITION sans les Militaires ne peuvent s’entendre avec la JUNTE. Ils veulent les écarter totalement. Au moment du PUTSCH, ces Politiciens étaient pourtant ravis d’être débarrassés du Régime IBK.

    Vivement le Mali pour nous tous.

  5. “Soumeylou Boubèye Maïga, se démarque des autres et réaffirme son soutien à la transition.”

    Un vieux requin-politicard-sans-scrupules-ni-ethique comme SBM, sera éternellement prêt à “affirmer son soutien”😂 à QUICONQUE (vraiment quiconque, peu importe😎) semble en position de force !!!

    Ce type-là est prêt à vendre sa propre mère pour pouvoir continuer à “exister” politiquement !

    Il est à vomir…😢😢😢😢

    À l’époque où Zonkeba 1er était “l’homme fort” du Mali, ce même requin pourri de SBM lui cirait les babouches !!!
    Il n’hésitait même pas à exécuter et réaliser DE BOUT EN BOUT le tristement fameux faux-marché de défense kagnassy !!!!!!😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡😡

    Plus tard, c’est également lui qui organisera MINUTIEUSEMENT le trucage de la réélection bidon du même Zonkeba, encore son soi-disant “maître vénéré” alors!!!😎😎😎

    Aujourd’hui que son “maître vénéré” s’est fait éjecter et COFFRER par de vulgaires bidasses putschistes assoiffés de pouvoir, voilà notre même requin dribbleur qui, sans la moindre honte, annonce son “soutien” à ceux……qui ont dégagé son Maître !😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂

    Personnellement, je dis et je répète ce que j’ai toujours dit, à savoir:
    SBM EST À VOMIR !…

    • SBM EST À VOMIR !…

      Cher NFP, l’opportunisme de ce quidam est une légende malienne. C’est pourquoi, il se fait appeler “indispensable de la république”, tellement qu’il veut être de tous les régimes et sans exception.

      Pensées rebelles.

  6. Dans un etat serieux la place de ce monsieur devrait être la prison centrale de Bamako , mais helas c est le Mali

    • el hombre 1 Déc 2020 at 17:44
      “Dans un etat serieux la place de ce monsieur devrait être la prison centrale de Bamako , mais helas c est le Mali”

  7. BOUBEYE VA TOUJOURS DANS LE CAMP DU PLUS FORT!

    C est donc bon signe pour la transition !

    Mais bon on sait aussi qu ‘il est proche de l’Algérie je ne sais pour quelle raisons

    On verra, mais en tout cas son expertise n’ a pas suffit a sauver IBK

  8. BOUBEYE
    A FORCE DE DRIBLER LES AUTRES, TU TE DRIBLERAS EN FIN DE COMPTE
    PAUVRE VOLEUR
    PAUVRE MANIPULATEUR
    ASSASSIN
    CORROMPU ET SANGUINAIRE
    ABAS

    • TOTO 1 Déc 2020 at 16:52
      “BOUBEYE
      A FORCE DE DRIBLER LES AUTRES, TU TE DRIBLERAS EN FIN DE COMPTE
      PAUVRE VOLEUR
      PAUVRE MANIPULATEUR
      ASSASSIN
      CORROMPU ET SANGUINAIRE
      ABAS”

      Et oui, frère toto !!!😢😢😢

      Malheureusement, il y a tellement de cons chez nous, que certains sont encore capables de l’applaudir😢😢😢😢

  9. Il est dit qu’avant le coup de force du 18 août SOUMEYLOU BOUBEYE MAIGA a rencontré LE DREAN qui a exprimé sa déception de la présidence IBK.
    QU’IL SOIT L’HOMME POLITIQUE QUI GUIDE LES JEUNES OFFICIERS SUPÉRIEURS N’ÉTONNERA PERSONNE.
    Déjà, certains de ses proches étaient dans les allées de la conférence des chefs d’État à accra pour aider les militaires.
    UN A PUBLIQUEMENT SOUHAITÉ QUE LA TRANSITION SOIT DIRIGÉE PAR LES MILITAIRES.
    Qu’on constate que les militaires se sont toujours méfiés des animateurs du M5-RFP, qu’ils manipulent pour avoir la main basse sur toutes les institutions marquent l’influence d’un ESPRIT politique.
    Plus le temps passe, plus SBM va confirmer son rapprochement avéré aux putschistes.
    Cette déclaration est un signe important montrant que SBM est un allié des militaires.
    Le peuple veille.
    Il n’y aura pas un deuxième IBK.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

  10. SI LES GENS SE TAISENT UN JOUR C EST POUR DIRE QU4EST CE QU ILS ONT FAIT QUANT LES MIITAIRES DRIBLAIENT TOUT LE MONDE
    LES VRAIS CHERCHEURS DE PLACE SONT CEUX QUI REFUSENT DE CONTRARIER CES MILTAIRES
    SI C EST POUR AVOIR LA PLACE A QUOI CA SERT DE JOUER DE BRAVER LES MILITAIRESIF SUFFIT D ALLER A KATI PRENDRE DU THE COMME CERTAINS EN ONT FAIT LEUR SPORT FAVORI
    LAISSER LA CLASSE POLITIQUE HOUER SA PARTITION POUR L INTERET DU MALI
    NOTRE PLUS GRAND MALHEUR TO DAY EST QUE TOUT LE MONDE PARLE ALORS QUE CERTAINS N ONT PAS APPETANCE A ETRE ECOUTE

  11. SBM tout come Cissoko, Bathily, Kaou, sait jusqu’ou il faut tirer sur la corde mais eviter qu’elle ne se casse, ce n’est pas le type Choguel Maiga ou Tall ou Sow qui veulent pousser tout jusqu’a la fin, mais dommage car tous risquent de finir leurs jours en prison

Répondre à Kinguiranke Annuler

Please enter your comment!
Please enter your name here