Présidentielle 2018: forces et faiblesses des directeurs de campagne des trois candidats favoris?

7
Bocary Treta-Amadou Thiam-Tiebile Dramé (G-D)

Six jours après le début de la campagne, c’est l’effervescence dans les différents QG à Bamako. Les directeurs de campagne ont mis leur troupe en ordre de bataille. Maliweb.net a décidé de mettre en relief les potentielles, forces et faiblesses des ‘’Généraux en Chef’’ de trois candidats favoris. Il s’agit des candidats Ibrahim Boubacar Keita, Aliou Diallo et  Soumaïla Cissé.

-Maliweb.net- «Si nous voulons que la gloire et les succès accompagnent nos armes, nous ne devons jamais perdre de vue : la doctrine, le temps, l’espace, le commandement, la discipline», conseille Sun Tzu, le stratège militaire chinois. BocaryTréta est sans doute d’accord cet enseignement de Sun Tzu. Lui qui a été choisi directeur de campagne du candidat Ibrahim Boubacar Keita en lieu et place de l’ancien directeur de campagne puis ancien Premier ministre Abdoulaye Idrissa Maïga. La force de BocaryTréta réside incontestablement dans sa «capacité à rassembler». A la tête d’un empire financier et matériel, Tréta ne reculera devant rien pour rallier le maximum de personnes derrières la candidature d’IBK. Cependant, l’ancien ‘’Super’’ ministre du Développement Rural est aussi à la tête d’une armée pour la moins indisciplinée où, pour beaucoup, le butin de guerre importe plus sur l’issue de la guerre. Ce n’est pas tout, la stratégie de campagne de Tréta consiste à défendre le projet «Le Mali d’abord». Un projet qui, pour beaucoup de nos compatriotes, s’est transformé en «Ma famille d’abord».

«La doctrine fait naître l’unité de penser ; elle nous inspire une même manière de vivre et de mourir….», écrit aussi Sun Tzu, dans son livre millénaire «L’art de la guerre» qui fait encore office de Bible dans des écoles militaires. De nos trois généraux, Amadou Thiam, le directeur de campagne du candidat Aliou Diallo a, sans doute, la troupe la mieux disciplinée. Avec la baraka du Cherif de Nioro du Sahel, l’honorable Amadou Thiam récoltera des voix pour son candidat. A la tête d’un empire financier, lui aussi, et avec des moyens matériels non négligeables – 3000 motos distribuées pour la campagne – Amadou Thiam, spécialiste en communication, devra faire entendre la bonne parole d’Aliou Diallo dans tout le pays. Cependant, expliquer aux Maliens comment on compte leur donner une «Nouvelle indépendance», n’est pas une mince affaire même quand on est au service d’un homme d’affaires chevronné. L’équation peut se compliquer davantage pour Thiam lorsqu’on sait que son parti, le benjamin des partis politiques, est sous représenté sur le territoire national et que le temps lui est compté, chaque jour un peu plus.

«La science des ressources, le courage, la valeur et la rigueur, telles sont les qualités qui doivent caractériser celui qui est revêtu de la dignité de général», indique Sun Tzu. En choisissant Tièbilé Dramé, de surcroit chef d’un autre parti politique, pour diriger sa campagne, Soumaïla Cissé a fait d’une pierre deux coups: avoir un général aux nerfs d’acier et s’assurer du vote de l’électorat de son allié. Ancien journaliste, patron de presse, homme politique et ancien ministre de la République, le directeur de campagne de Soumaïla Cissé, quand il s’y emploie, fait honneur à son nom «Tièbilé» (homme rouge).Ce Bélier a la fâcheuse réputation d’agacer le plus passible des hommes au point de se faire traiter parfois de «Petit Monsieur».Plus que ces deux autres adversaires, Tièbilé a l’avantage d’avoir un parti mieux structuré et moins miné par les guerres de leadership. Sa stratégie de campagne consistera donc à ventiler, du mieux qu’il peut, le Projet de société «Ensemble restaurons l’Espoir». Cependant comme manager d’équipe, Tièbilé Dramé pêche par son manque d’humilité et son désir à tout ramener à sa seule personne. Son parti souffre de cet état de fait. Aussi en tant que chef de parti politique, Tièbilé Dramé peut, tout comme Moussa Mara avec Cheick Modibo Diarra, profiter de la campagne pour faire campagne au risque d’éclipser leur candidat.

Mamadou TOGOLA/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

7 COMMENTAIRES

  1. Treta est bien mais IBK a dit de lui que c’est un Porc.
    Dans tous les cas, il n’est pas rancunier.
    C’est un Porc gentille.
    Diallo a la baraka du Shérif de Niono.
    Le problème est que la baraka du shérif a été tellement galvaudée qu’elle ne vaut plus rien.
    Quant à Moussa Mara, il s’est disqualifié tout seul avec ses calculs de petit comptable. C’est un Monsieur qui s’est permis de dire avec le plus grand serieux du monde que le problème de l’Afrique et donc du Mali est sa démographie. Et que le grand nombre de jeune est un handicap pour notre développement. Une réflexion d’inculte de ” Grin “.
    Si Treta est un Porc, Mara est un Âne.
    Tieblé Dramé n’est pas à plaindre. Il a été traité de ” Petit Monsieur” par un Nain.
    Le Français Georges Courteline a dit: Passer pour un idiot aux yeux d’un imbécile est une volupté de fin Gourmet.
    Tieblé peut savourer sa volupté.
    Par ailleurs, Très cher Mamadou Togola, savez-vous ce qu’est un empire financier ?
    Je pense que Non.
    C’est bien de vouloir utiliser des mots forts mais faut-il au moins connaître la signification.

  2. comrades after we exposed that IBK plus Soumaila Cisse’ have fraudulently by oppressing media attempt to limit Mali presidential election to two candidates they now offer us third incompetent for total circumstance candidate. Well this go to show they know they are doing wrong in attempt to intentionally lead people away from voting for capable plus strong leader Mali need who is Moussa Coulibaly. Do they believe people of Mali are gullible or/plus naive enough to vote for candidates that have misled them to virtually annihilation at guns of terrorists. Instead we will vote Moussa Coulibaly for president of Mali.

    VOTE MOUSSA COULIBALY FOR PRESIDENT OF MALI JULY 29, 2018
    PATRIOTIC MOVEMENT PLATFORM FOR CHANGE

    VERY MUCH SINCERE,
    Henry Author(people of books)Price Jr. aka Obediah Ubuntu IL-Khan aka Kankan aka Gue.
    translationbuddy.com

  3. Les paysans, les éleveurs, les ouvriers en un mot la population malienne a fait son choix et c’est Soumaïla CISSE. Dans les villages du Mali profond en dehors de Soumaïla CISSE nous ne voyons personne qui prendre en charge nos aspirations.

  4. Ne nous leurrons pas, l’ordre du trio est la suivante:
    -IBK
    -Cheick Modibo Diarra
    -Soumaïla
    Ne faisons pas semblant de ne pas voir;
    -IBK en tête avec toutes les réalisations qu’il a eu à faire, augmentation de salaire, de SMIG, achat d’armements, travaux d’infrastructures finis ou en cours, et plus de 58 partis derrières lui, ADEMA, ASMA, APR, UDD, UM-RDA, PDES etc…, mouvement Sabatti 2012 et d’autres mouvements et associations….;
    -CMD, en 2è position, par ce que juste là les maliens ont son estime pour son intégrité et son patriotisme, et il n’a jamais été décrié dans une sale affaire de ce pays, avec une coalition Mara derrière lui et d’autres, ils sont mieux positionnés;
    -Soumaïla, 3è, pour ne pas être populaire auprès du peuple malien, pour son mépris pour les gens, socialement nul, pour ne faire qu’accuser sans proposer, mieux le peuple a compris que ce n’est pas avec l’argent qu’on peut payer les gens, le peuple prend cet argent et vote pour son choix, avec tous ces milliard en 2013 et avoir 17%; en 2018 ça va être pareil entre 13 et 15%.

  5. Si les messages de campagne se limitaient à ce que j’ai suivi hier à la télévision nationale je pense qu’à l’URD et au PIDS ( surtout celui-ci ) il y a lieu de revoir les copies. On peut être né d’un grand homme et ne pas grandir soi-même ( tel père n’est pas forcement pas fils ) en plus quand on a été soi-même, un temps soit peu, comptable dans la gestion des affaires publiques on doit avoir l’humilité de faire son introspection et chercher à avoir l’adhésion du peuple pour l’absolution qui passe par l’aveu et la reconnaissance de son passé.
    Pour finir voici des questions auxquelles je voudrai la réponse de Soumaïla.
    1- À quand rémontent les problèmes sécuritaires au Mali?
    2- Qui en apporte ou œuvre réellement à leur résolution? Le gouvernement? L’opposition?
    Je veux savoir.

  6. Tout indique que maliweb n’a plus rien a’ donner a’ ses lecteurs!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    LES DIRECTEURS DE CAMPAGNE NE SERONT PAS PARMI LES CHOIX DES ELECTEURS! AYEZ UN MINIMUM DE RESPECT POUR LES MALIENS!!!! LES MALIENS NE VOTERONT NI POUR TIEBLE’ DRAME’ NI POUR AMADOU THIAM NI POUR TRETA. LA COMPETITION EST ENTRE IBK, DIALLO ET SOUMI!
    C’EST UN ARTICLE QUE VOUS AVEZ BALANCE’ POUR CRITIQUER IBK! DE TOUTES LES MANIERES VOS CRITIQUES N’ONT AUCUNE IMPORTANCE. DITES CE QUE VOUS VOULEZ MAIS IBK SERA REELU!
    EN CE QUI CONCERNE LES TROIS HOMMES QUI SONT L’OBJET DE CET ARTICLE, NOUS POUVONS DIRE LES MOTS SUIVANTS:
    1- TRETA EST UN GRAND SERVITEUR DE L’ETAT ET UN DES PLUS GRANDS FIDELS COMPAGNONS D’IBK.
    2- TIEBLE’ SE CROIT L’HOMME LE PLUS IMPORTANT DU MALI. IL N’EST PAS HUMBLE. JE PREFERE TAIRE SES AUTRES DEFAUTS PAR RESPECT POUR NIORO!!!
    3- AMADOU THIAM EST UN HOMME DEPASSE’!!!
    IBK EST LE MEILLEUR CANDIDAT ET SON DIRECTEUR DE CAMPAGNE EST PLUS COMPETENT ET PLUS RASSEMBLEUR QUE LES DIRECTEURS DE CAMPAGNE DES AUTRES CANDIDATS!!!

  7. Par cupidité des dirigeants de l’ADEMA vont aller chez Soumaïla ou chez IBK. Mais dans un désordre réfléchi… Car, on s’aperçoit que dans la désertion de masse de militants de l’ADEMA qui s’annoncerait, on constate que des opportunistes de Droite et libéraux vont chez Soumaïla, et d’autres opportunistes qui collaboraient déjà avec le régime IBK eux, vont continuer à collaborer avec le camp IBK. Parce que ces opportunistes ne sont pas sûrs que DRA puisse gagner face au Président sortant ou face à Soumaïla qui a maintenant acquis plus de notoriété et qui est à sa troisième participation à l’élection présidentielle.
    Le défi pour DRA est énorme, celui de motiver les militants ADEMA restés fidels à leurs convictions… Que c’est possible de gagner avec lui. Et c’est possible de gagner avec DRA. Il suffit d’y croire, de le vouloir, aller sur le terrain et convaincre le Peuple. Ce même Peuple qui, il n’y a pas si longtemps s’est dressé comme un seul homme…, même les Leaders religieux, pour dire non au projet de révision constitutionnelle du Président en place. Les Gens doivent se souvenir que IBK a juste suspendu son projet de révision constitutionnelle, il n’y a pas renoncé. En cas de victoire pour un second mandat, il aura les coudés franches pour le faire passer cette fois, s’il le faut, en force. Car, il n’y aura rien à perdre, les opportunistes qu’il aura engraissés et tout l’appareil de l’ETAT seront de soutien pour lui.
    Il reste des militants fidels aux idéaux de l’ADEMA

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here