Programme Leaders Emergents : Dr Madou Diallo invité par le département Américain

5

Sans surprise, Dr Madou Diallo, ancien Secrétaire général de l’Assemblée nationale et  ancien Président du mouvement  national des jeunes de l’Union pour la République et la Démocratie (URD), prend part au programme “Les Leaders Émergents : La Démocratie en action – Les campagnes électorales”.

L’objectif de ce programme est de familiariser les participants avec la société américaine et d’approfondir leur connaissance sur les principes de la démocratie et le fonctionnement des campagnes électorales aux États-Unis.  Depuis les USA, il nous confie, «  Nous avons entamé notre programme à Washington DC par un briefing avec Mme Kimberly JENKINS du Département d’Etat et M. William BOBBIN  de Graduate School, pour échanger sur le contenu du programme et la mise en œuvre de la politique étrangère des Etats-Unis. Ils ont mis l’accent sur la lutte contre le terrorisme, la promotion de la démocratie, des droits de l’homme, la transparence, la bonne gouvernance et la lute contre la corruption ».

Dans l’étape de Washington, le bouillant jeune politique s’est entretenu avec un imminent professeur Dr. John WHITE, Professeur à l’Université Catholique de Washington DC  qui a disséqué le système politique américain, notamment les rapports entre l’Etat fédéral et les Etats fédérés. L’actualité oblige, le professeur a aussi abordé l’élection présidentielle en cours qui oppose Mme CLINTON à M. TRUMP.  « Nous avons ainsi abordé 4 types de pouvoirs : les pouvoirs spéciaux, les pouvoirs suggérés, les pouvoirs innés et les pouvoirs partagés. Il s’agissait pour nous d’un véritable voyage dans l’histoire constitutionnelle américaine.

Nous avons également partagé nos vues sur la campagne en cours, l’implantation des partis républicain et démocrate, les rapports de force dans les différents Etats et le futur visage des Etats-Unis », explique Dr Madou Diallo.

Au niveau du congrès américain, le jeune politique malien a été reçu par Mme Diana DEGETTE, représentante démocrate à la Chambre des Représentants depuis 20 ans. « Nous avons évoqué avec Mme DEGETTE, son travail à la Commission Energie et Commerce, le processus de ratification de l’Accord de Paris sur les changements climatiques, le dynamisme des partis (Républicain et Démocrate), le processus des primaires, l’amélioration du taux de participation aux élections, les points de convergence et de divergence des démocrates et des républicains sur les questions internationales et la coopération ».

Un  autre temps fort de cette visite était l’échange avec Mme Van TROP sur le fonctionnement des élections, la règlementation du financement des campagnes et le mécanisme décisionnel de la FEC à la Commission Electorale Fédérale (FEC). Il poursuit actuellement sa mission dans le pays de l’oncle Sam. Signalons que Dr Madou Diallo est le seul malien retenu dans le cadre de ce programme Leader Emergent.

Modibo Fofana

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

5 COMMENTAIRES

  1. Dr Diallo vous avez le respect du Peuple car vous êtes un homme de conviction ,certain de votre âge coure derrière le matériel et le confort personnel ,Vous Dr DIALLO vous avez montrez que vous suivez un idéal que le ni le Matériel ni le confort ne peuvent vous détrôné de votre logique ,Vous Dr Diallo vous avez le respect et la considération des intellectuels du Mali et du Monde

    • Rodrigo Duterte a annulé les 28 exercices militaires à venir avec l’armée américaine, et écourté l’exercice actuellement en cours, affirmant que celui-ci serait le dernier de sa présidence.

      «Tant que je serai là, ne nous traitez pas comme un paillasson car vous le regretterez. Je ne vous parlerai pas. Je peux toujours me tourner vers la Chine», a déclaré le président philippin lors de l’annonce de l’annulation des prochaines manœuvres militaires conjointes avec les Etats-Unis.

      Le ministre de la Défense Delfin Lorenzana a annoncé que les 107 soldats américains participant à la surveillance des islamistes à l’aide de drones devraient quitter le pays. «Nous sommes alliés depuis 1951», a rappelé le ministre. «Tout ce que nous avons eu c’est du matériel de seconde main, rien de neuf. Les Américains n’ont pas réussi à renforcer notre sécurité», a-t-il ajouté.

  2. Depuis les USA, il nous confie, « Nous avons entamé notre programme à Washington DC par un briefing avec Mme Kimberly JENKINS du Département d’Etat et M. William BOBBIN de Graduate School, pour échanger sur le contenu du programme et la mise en œuvre de la politique étrangère des Etats-Unis. Ils ont mis l’accent sur la lutte contre le terrorisme, la promotion de la démocratie, des droits de l’homme, la transparence, la bonne gouvernance et la lute contre la corruption ».
    DONC NOTRE DOCTEUR MADOU DIALLO PARTICIPE Á ” la mise en œuvre de la politique étrangère des Etats-Unis ” ….!!
    DOCTEUR MADOU DIALLO, A UNE VISION COURTE OU IGNORE LES CHANGEMENTS Á VENIR…!

    • Bravo docteur Diallo toute la génération courageuse loyale de la jeunesse malienne est derrière vous docteur et non cette jeunesse opportuniste et traitre qui est derrière l opportuniste faux ministre amadou koita..

Comments are closed.