Propos de Choguel Kokalla Maïga contre les acteurs de mars 1991: Mme Sy Kadiatou Sow appelle le Premier ministre à la retenue

20

Dans une déclaration relative aux propos du Premier ministre lors de la rencontre avec les chefs traditionnels et coutumières du Mali, le 11 novembre au centre international de conférence de Bamako CICB, la présidente de l’association ADEMA appelle le Premier ministre à la retenue, à l’’esprit d’ouverture et de tolérance.

Le jeudi 11 novembre 2021, lors de la rencontre qu’il a organisé avec les chefs traditionnels et coutumières, le Premier ministre, Choguel Kokalla Maïga, a tenu des propos insultants pour ceux qui ont œuvré pour l’avènement d’une démocratie multipartiste au Mali, en général, pour la mémoire des martyrs et toutes les victimes de la répression féroce du régime de Moussa Traoré en particulier.

Ces propos sont manifestement ceux d’un chef de parti porteur d’œillères qui, avec constance et obstination, entonne depuis des décennies la même rengaine. La 3ème République serait la source, la responsable de tous les maux dont souffre notre pays. L’instauration de la démocratie aurait conduit á la faillite de l’Etat. L’ère démocratique n’aurait apporté que désolation au peuple malien dans tous les secteurs de la vie publique. Son bilan se réduirait à une « floraison d’associations et de partis politiques ». Ainsi donc, parmi toutes les pages de l’histoire du Mali indépendant, celles des trois dernières décennies devraient être déchirées et jetées à la poubelle.

Notre association condamne fortement ces propos de Choguel k Maiga qui s’inscrivent dans sa logique de défense du régime qui a prématurément freiné l’élan patriotique de construction nationale de Modibo Kéita.

Au moment où les Maliens aspirent et réclament une union sacrée pour affronter les défis majeurs auquels notre pays fait face. L’heure n’est pas au discours tendant à la dispersion des forces. Comment le Premier ministre, chef du gouvernement, compte-t-il fédérer l’ensemble des forces patriotiques et susciter leur adhésion pour réussir une transition de rupture ?

De toute évidence, la réussite de la transition ne se fera pas par la stigmatisation d’une partie des acteurs politiques, notamment ceux du mouvement démocratique de mars 1991. C’est pourquoi, en cette phase critique de la vie de notre nation, l’Alliance pour la démocratie au Mali (ADEMA), invite le Premier ministre à faire preuve de grande retenue, d’esprit d’ouverture et de tolérance. Les Maliennes et Maliens ont en partage ce pays et doivent bénéficier d’une égale considération et d’un égal traitement de la part de ceux qui ont en charge la gestion des affaires de l’État.

Elle exhorte tous les démocrates à redoubler de vigilance et de détermination pour défendre et faire prévaloir les valeurs, les acquis de la démocratie chèrement conquise au Mali.

L’Alliance pour la démocratie au Mali reste toujours fidèle à sa mission sentinelle de la démocratie au Mali pour la sauvegarde des libertés publiques fondamentales,
la consolidation d’une société démocratique et pluraliste..

Le Comité directeur
La présidente
Madame Sy Kadiatou Sow

Commentaires via Facebook :

20 COMMENTAIRES

  1. Mme Sow n a rien réalisé pendant qu elle était aux commandes Gouverneur, elle n a fait que transférer nos arbres en statuettes sur la route de koulikoro vers les hirondelles. Allez y voir ces statuettes aujourd’hui. Délabrées.

  2. La democratie n’est pas la source des problèmes Maliens. Nos problèmes résultent de la perte de répères. Avant la démocratie le Mali était loin de se porter bien, même au plan de la corruption. La partie visible était les constants racket des policiens lesquels continuent à nos jours. La corruption état telle qu’il était impossible de verser des salaires qui étaient, somme toutes, dérisoires. Il n’avait pas de route à Bamako, à part le boulevard de l’independance; Les abuts étaient monnaies courantes. Les soi-disants democrates, même s’ils ont beaucoup volé, ce qui est indéniable, ils ont également, de loin, construit plus que le regime que Choguel defend.
    Il ne faut pas oublié que c’est le regime de Moussa TRAORE qui a inauguré la corruption impunie au Mali.
    Il y a les comparaisons qui valent la peine. Les mouvements de Août 2020, en termes de mobilisations, n’étaient rien par rapports à ceux ceux de 1991. Toutes les rues de Bamako et les capitales regionales étaient noires du monde le vendredi noir. Je ne sais pour quelle raison Kadiatou a pu s’associer avec avec Choguel Maiga qui a insulté ici la lutte héroïque des maliens?
    Si Moussa avait le défi sécuritaire que nous avons le même le résultatit aurait été, sinon pur. Un pays corropu ne pas gagner une guerre et son régime était corrompu que celui d’IBK dont Choguel fut un membre influent (porte parole).

  3. En tout cas,si les membres du soit disant mouvement démocratique qui ont pillé le pays durant les 30 dernières années ne se rendent pas au cimetière demandé pardon au général feu président Moussa Traoré nous ne connaîtrons jamais la paix.

  4. Sangare et Behanzin il faut dire a Mme Sy de regarder dans le retrovieur de l’histoire afin de comprendre que la democratie au Mali est devenue tres top de la cleptocracie avec les partis politiques comme des entreprises privees et personnelles et en effet ceux qui se sont appeles democrates en 1992 ont tous opte pour le vol generalise du denier public, le tres grand neoptisme et l’enrichissement illicite conduisant notre Nation Malienne vers les coups d’Etat et les emprisonnements, l’ADEMA et son patron Alpha Omar Konare ont cree les premiers fonctionnaires milliardaires au Mali, alors nous ne pouvons pas cacher cette verite avec nos deux mains car elle est aussi grande que le soleil!

  5. Personnellement, je cherche toujours à comprendre comment des gens raisonnables comme la brave Sy Kadiatou Sow et bien d’autres d’ailleurs (tels que Modibo Sidibé, Konimba Sidibé, etc.) ont pu s’allier à un imposteur doublé opportuniste comme Choguel Maiga pour quelque lutte politique qu’il soit… La politique est vraiment le jeu aux règles confuses par excellence. Mais comme on dit, quand on sème le vent, on récolte la tempête sans doute.

    Pensées rebelles.

  6. Comme on le dit, “les chemins menant à l’enfer sont pavés de promesses”.
    Je n’en veux pas à ceux qui sont nés à partir de 1991 et à ceux qui avaient moins de 5 ans en 1991. Ceux ci n’ont aucun point de repère pour évaluer l’évolution de la qualité de vie au Mali.
    Je remercie Sangaré pour avoir pris en charge mes idées. C’est facile de s’habiller “à la Modibo Keïta” envers qui on a une haine viscérale et claironner qu’on est patriote. Que dire d’une telle personne qui achète des des dizaines d’hectares pour ses enfants scolaires et qui, au même moment se dit être le défenseur des pauvres?
    Le temps est le seul juge.

  7. Il faut reconnaître que cette dame est une opportuniste. Les soit disants fondateurs de la démocratie au Mali sont non intellectuels, apatrides , sans bonne vision pour le pays; ils ne connaissent même pas le sens de la démocratie ; vraiment dommage!!!
    Que cette dame montre les bons résultats de la démocratie pour le Mali. Rien. Alors un intellectuel doit pouvoir se mettre en cause, prendre les leçons de son échec pour avancer dans le bon sens; tel n est pas le cas de cette dame qui défend la démocratie qui a échoué au Mali, avec des conséquences très néfastes pour le peuple. Quelle fasse attention aussi en parlant. Les patriotes et intellectuels l invitent à la retenue.

  8. ce qui est révoltant, c’est que cette attaque soit menée par Chogel. Lui qui a participé à tous ses régimes. Sur les trente ans en question il y a dix ans d’ATT paix à son âme et dix ans d’ibk.
    Anyway pour moi cette transition est une mascarade populiste. Quand les militaires imposent leur amis comme ministres et remplissent le Cnt sans critère de compétences, où est la rupture ? Je trouve que les guinéens sont en train de mieux réussir leur transition.

  9. Mme SY KADIATOU SOW n’a exercé le pouvoir que pendant la transition de 1991 comme gouverneur et ministre pendant la présidence d’ALPHA OUMAR KONARÉ.
    Depuis 2000,elle n’exerce pas.
    MAIS CHOGUEL MAIGA QUI CRITIQUE L’ÈRE DÉMOCRATIQUE EXCERCE LE POUVOIR DEPUIS 2002.
    Il a fait dix ans avec ATT et trois ans avec IBK.
    Mme SY a fait dix ans,CHOGUEL MAIGA treize ans.
    La VIABILISATION DE LA VILLE DE BAMAKO qui était un gros village pendant la dictature militaire et des CAPITALES RÉGIONALES ,c’est MME SY KADIATOU SOW.
    La BANQUE DE L’HABITAT qui a permis la construction des MILLIERS de LOGEMENTS SOCIAUX,c’est MME SY KADIATOU SOW.
    On peut citer une réalisation de CHOGUEL MAIGA,si ce n’est passer son temps à verser sa haine d’avoir perdu le pouvoir le 26 MARS 1991????
    Seuls les HAINEUX,les thuriféraires de MOUSSA TRAORÉ parlent des trentes dernières années.
    Les DÉMOCRATES,les vrais,parlent des MANDATS des PRÉSIDENTS DE LA RÉPUBLIQUE depuis 1992.
    Ce qui s’est passé entre 1992 et 2002 est différent de ce qui s’est passé entre 2002 et 2012.
    Pendant la crise sécuritaire,il va de soi qu’on ne peut pas gérer le Mali comme s’il s’agit de la période de paix.
    LES THURIFÉRAIRES DE MOUSSA TRAORÉ N’ONT LA BOUCHE COLLÉE QU’À L’ARMÉE.
    Ils ne parlent jamais d’économie comme si on peut faire une ARMÉE sans une économie viable.
    QUAND ON A HÉRITÉ D’UNE ÉCONOMIE EXSANGUE EN 1992,IL FAUT ÊTRE INSENSÉ POUR AFFIRMER QU’ON A HÉRITÉ D’UNE ARMÉE FORTE.
    Peut on capituler devant une rébellion en signant un ACCORD défavorable en 1990,si L’ARMÉE est réellement forte?
    Comme les thuriféraires de MOUSSA TRAORÉ n’ont pas de bilan à présenter,ils parlent d’une ARMÉE FORTE alors que les faits leurs donnent tord.
    Bien avant 1991,le Mali étant sous ajustement structurel ne pouvait privilégier les investissements dans les ARMÉES en période de paix au risque de perdre les financements.
    TOUS LES INVESTISSEMENTS DANS L’ARMÉE MALIENNE,C’ÉTAIT PENDANT LES ANNÉES 1970 AVEC KISSIMAN DOUNKARA.
    Elles sont restées sans entretien jusqu’à ce qu’elles ont commencé à s’exploser aux contacts de la chaleur pendant le premier quinquennat D’AOK.
    Des mesures pour éviter des répétitions d’explosion ont été utilisées par les thuriféraires de MOUSSA TRAORÉ pour honteusement et minablement affirmer qu’ ALPHA OUMAR KONARÉ a détruit les armes de L’ARMÉE MALIENNE.
    Ça ne sort jamais de la bouche des PERSONNALITÉS politiques respectables.
    CHOGUEL MAIGA n’en fait pas partie,ni feu MOUSSA TRAORÉ.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

  10. Préfères tu six mois de retard de salaire ou vol sauvage du dernier public ou les fonctionnaires de l’état deviennent des multimillionnaires et appauvrir le pays ;pas d’hôpitaux,pas d’écoles,pas d’infrastructures routières,pas de sécurité.Je pense que la démocratie est tout le mal de ce pays,regarder les réseaux sociaux déjà.

  11. Il faut que Madame SY Kadiatou SOW s’assume et qu’elle reste conséquente avec elle-même :
    > quand on s’associe avec le diable, on s’apprêter à aller en enfer, pour y demeurer éternellement ;
    > qui sème le vent récolte la tempête ;
    > vous avez fait cause commune avec Choguel, un réactionnaire, alors arrêtez de vous plaindre comme une fillette !
    > Le vent de la malédiction divine souffle de plus en plus fort : vous aurez tous honte dans ce pays.
    > Vive IBK, l’auguste béni … Pisse le Seigneur le bénir et l’élever de plus en plus, tous les joueurs. Amen !

  12. Mme Sy Kadiatou Sow appelle le Premier ministre à la retenue. Le ridicule ne tue plus dans ce pays. Ce ne sont pas les Kadiatou Sow, les Alpha Oumar Konaré, les Ali Nouhoum Diallo, j’en passe, qui sont à la base de ce qui arrive au Mali aujourd’hui. Ce ne sont pas ces apatrides qui ont vendu nos équipements militaires et brulé nos munitions comme quoi le Mali n’a plus besoin d’une Armée nationale et que c’est la démocratie. Alpha Oumar Konaré doit faire la prison pour haute trahison. Ce monsieur avec sa grosse tête a sa place dans la maison centrale d’arrêt (MCA) de Bamakocoura. Maintenant, nous attendons la justice malienne de pieds ferme.

  13. Chers Deblo et Kinguiranke!

    Vous avez compri tres bien, leur democratie est un vol organise, une organisation criminelle a l echelle internationale, tres bien structuree et bien pensee!

    On regroupe a la base les criminels locaux et on les fait vivre par une contribution permanente et a travers eux les decisions prises a l internationale coulent car ces decisions touchent les ressources locaux, l exploitation se fait ”smoothly” sans la presence accentuee des criminels internationaux.

    Deblo, permettez mois de vous citer ” il suffit de justifier d’un siège et du nom du parti pour bénéficier de 6 000 000 f cfa, autrement dit 500 000 f cfa par mois” et d autres business louches lies a l exercice ”politique”

    🙂 SOUVENEZ-VOUS DES PROPOSITIONS FAITES PAR NOUS CHERIFS ET IMAMS A PROPOS DE FINANCEMENTS DES MOSQUEES ET DES IMAMS DE ”MOSQUEES DE VENDREDI” , LES RESEAUX ISLAMIQUES UTILISENT LA MEME CORRUPTION DEPUIS LES BASES LOCALES, JUSQU A LA MECQUE 🙂

    KAFRIW, UN DIGNE N EST PAS ISLAMISE, UN DIGNE N EST PAS ”DEMOCRATE INTERNATIONAL”

  14. IL YA DEUX TYPES DE MALIENS QUI REPRESENTENT DEUX TYPES D HUMAINS:
    > CEUX SANS DIGNITE MAIS AVEC UN APPETIT DE DEMON…
    >CEUX QUI ONT UNE DIGNITE IMMENSE ET UNE SOBRIETE MATERIELLE…

    🙂 POUR LES UNS LA SOUVERAINETEE ET LA DIGNITEE CHEZ SOI LA PAIX , POUR LES AUTRES C EST LE SALAIRE, L ARGENT PAPIER IMPRIME, LE FRIVOLE, LA LEGERETEE< LA BOMBANCE ET LE RESTE ON ***S QUE REPRESENTE LA TERRE, ANCESTRALE SAINTE POURTANT, MAIS PAS POUR EUX 🙂

  15. Je pense que Choguel a menagé ces grands démocrates qui ont détruit le Mali , ils sont les auteurs de la décadence du Mali . Que ces grands démocrates avouent leurs méfaits et demandent pardon sinon ils ne méritent meme pas la poubelle !!!

  16. Je partage entièrement votre point de vue M Kinguiranke, plus de 200 partis pilotique c’est tout sauf le bonheur du Mali, c’est du vol en réunion, il faut leur couper l’argent et ils disparaîtront les uns après les autres. il suffit de justifier d’un siège et du nom du parti pour bénéficier de 6 000 000 f cfa, autrement dit 500 000 f cfa par mois, combien de maliens gagnent ça ???

  17. Avant 91 le Mali avait pleinement sa souveraineté nationale et internationale.

    Après 91 la descente du Mali dans le gouffre a commencé dans les tous secteurs du pays.
    Surtout avec Alpha Oumar konaré qui a pris le soin demembrer nos outils de défense et de sécurité.

    Alors que les faux démocrates nous laissent tranquille avec leurs plaintes à 2 balles.

  18. Avant 91 était-ce mieux ? On faisait six mois sans être payé. Tiecoro fouettait les gens en circulation. Ramos fut directeur de la douane ( si ce n’est pas du népotisme ça lol). Bref les maux de notre pays ne viennent pas de ses trente dernières années. Alors je trouve que madame Sy a raison. Chogel il faut rassembler les maliens pour trouver une solution à nos problèmes. Plutôt que d’essayer de réhabiliter le régime du GMT. Heureusement que les acteurs de mars 91 n’ont pas traité Moussa Traoré comme lui a traité les kissima et consorts. Chogel n’aurait pas tenu longtemps à Taoudeni mdrrr

  19. Madame Sy il faut regarder l’histoire en face et comprendre que la democratie au Mali est devenue tres top de la cleptocracie avec les partis politiques comme des entreprises privees et personnelles et en effet ceux qui se sont appeles democrates en 1992 ont tous opte pour le vol generalise du denier public, le tres grand neoptisme et l’enrichissement illicite conduisant notre Nationa Malienne vers les coups d’Etat et les emprisonnements, nous ne pouvons pas cacher cette verite qui est aussi grande que le soleil!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here