Réformes politiques et institutionnelles au Mali : Des Organisations de la société civile déplore le manque d’inclusivité dans le processus

1

Dans une déclaration rendue publique, le 24 septembre 2021, des organisations de la société civile regroupées au sein de la « Synergie 22 », ont dénoncé le manque d’inclusivité des reformes politiques et institutionnelles amorcées par le gouvernement de la transition au Mali. Selon la Synergie 22, ses représentants n’ont pas eu accès à la salle du Centre International de Conférences de Bamako (CICB), le 24 septembre 2021, où s’est tenue la table ronde sur l’Organe Unique de Gestion des Élections et les travaux de validation des Termes de Référence de l’avant-projet des assises nationales de refondation en vue. Dans sa déclaration, la Synergie 22 a indiqué que «cette situation dénote d’une volonté manifeste d’exclure certains du processus des réformes qui souffre déjà d’un manque d’inclusivité ».

Dans cette déclaration, la SYNERGIE 22 des Organisation de la Société Civile (OSC) du Mali prône une véritable inclusivité dans les réformes. « Dans le cadre des consultations en prélude aux réformes politiques institutionnelles et électorales annoncées par le gouvernement de transition, une audience avait été accordée par le Ministre de la Refondation de l’État, chargé des Réformes avec les Institutions à la Synergie 22 le Mercredi 7 Juillet 2021. Cette rencontre représentait pour notre organisation un gage d’espoir vers des reformes inclusives et participatives. La démarche qui était, en plus, salutaire pour nous, s’inscrivait dans une dynamique de recherche de consensus avec les organisations de la société civile, acteurs incontournables dans la réussite des réformes politiques et institutionnelles envisagées par les autorités actuelles de transition », révèle la déclaration de la Synergie 22. Les échanges du jour, indique la Synergie 22, s’étaient essentiellement focalisés sur le projet de l’Organe Unique de Gestion des Élections (OUGE) pour une bonne organisation des échéances électorales à venir. A l’issue de la discussion, ajoute la Synergie 22, le Ministre a promis que ce travail se fera dans un consensus entre le gouvernement et l’ensemble des acteurs. «Ce vendredi 24 septembre 2021, grande fut notre surprise quand les représentants de la Synergie 22 se sont vus refuser l’accès à la salle du Centre International de Conférences de Bamako (CICB) où s’est tenue la table ronde sur l’Organe Unique de Gestion des Élections et les travaux de validation des Termes De Référence de l’avant-projet des assises nationales de refondation en vue », précise la Synergie 22. Selon des organisations de la société civile, cette attitude des organisateurs de la table ronde, plus qu’étonnante, d’un évènement d’une telle dimension nécessite l’adhésion affluente et totale de toutes les filles et de tous les fils du pays, sans exclusion aucune. « Nous nous interrogeons notamment sur la cohérence et la sincérité de nos autorités à impliquer toutes les parties prenantes au processus en cours malgré les lectures divergentes de celle-ci sur la marche controversée de la transition. Au regard de cette situation qui dénote d’une volonté manifeste d’exclure certains du processus des réformes qui souffre déjà d’un manque d’inclusivité, la Synergie 22 rappelle au gouvernement malien quelques recommandations majeures formulées en août 2021 : Que les réformes politiques, institutionnelles, électorales et administratives et l’organisation des élections générales annoncées soient accélérées ; Que les missions de la Transition soient axées principalement sur les actions de fin de Transition, à savoir l’organisation des élections présidentielle et législatives », souligne la Synergie22. En outre, la Synergie 22 recommande au gouvernement d’intégrer, dans la Loi électorale, la publication en ligne des résultats des scrutins par centres et bureaux de vote, au fur et à mesure de la proclamation des résultats ; de revoir à la hausse le nombre actuel de 147 députés déterminés suivant le recensement administratif de 1996, en prenant en compte les chiffres du dernier recensement de la population ; de changer le mode de scrutin actuel (majoritaire uninominal ou plurinominal à deux tours) pour l’élection des députés à l’Assemblée nationale en un mode de scrutin proportionnel ; de créer les circonscriptions électorales des nouvelles régions pour leur permettre de prendre part aux élections de fin de transition ; de consacrer la création d’un organe indépendant et unique de gestion des élections (OGE) dans la Constitution et la Loi électorale, dans un souci de cohérence et d’efficacité technique et financière. Fidèle à sa mission de veille citoyenne et d’alerte, la Synergie 22 précise qu’elle reste engagée pour une transition réussie dans le délai prescrit.

A signaler que la Synergie 22 est composée de l’Observatoire pour les élections et la bonne gouvernance au Mali (OBSERVATOIRE) ; de l’Association des jeunes pour la citoyenneté active et la démocratie (AJCAD) ; de DONIBLOG (la communauté des Bloggeurs du Mali) ; du CONSORTIUM ELE-Citoyenneté Droits Humains Inclusifs et de Tuwindi.

Aguibou Sogodogo

 

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. There must be compromise. Under total circumstance that Mali exist reforms are unable to be as they should be to all. We must win war or all is loss. This is good cause for limited Inclusiveness but it should be noted that these reforms may be revisited when war is won with Inclusiveness awarded to designated groups initially left out. Mali is of no position to be all things to all Malians therefore choices have to be made with intent of in thrift manner providing access to essentials for living to all as we move nation toward providing access to everything for everybody under existing condition of war plus Global Warming.
    Where guidelines are set for Inclusiveness to great degree we apply proper reasoning .
    Those seeking facilitation of corruption with impunity goal is to prohibit actions that prevent fulfillment of that goal. They are stupid ass kissers of foreigners or ass kissers of Negroid leaders who are ass kissers of foreigners. Negroids that narrow sighted goals will leave too many in poverty plus misery or death. We do not need anymore like them. They need continously be subjected to undying racism of Europe that is increasing under Global Warming.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here