Rejet du soutien de gouvernement au meeting : Le gouvernement répond à l’imam Mahmoud Dicko

1

Dans un communiqué, le gouvernement dit prendre acte du fait que le meeting du Haut conseil islamique du Mali ne requiert pas d’assistance financière de l’Etat et formule ses vœux de réussite à cette rencontre dédiée à la prière pour la paix au Mali.

Quelques heures après le rejet des 50 millions de soutien du gouvernement pour la tenue de la journée de prière pour la paix et la cohésion sociale du Haut conseil islamique du Mali, le gouvernement n’a pas tardé à répondre à l’imam Dicko.

Dans un communiqué, le gouvernement annonce que, comme d’habitude, il tient à réaffirmer sa solidarité et son soutien constant à toutes actions, à toutes manifestations, de toutes les confessions religieuses œuvrant pour le renforcement de la paix au Mali.

 

«C’est dans cet esprit qu’une contribution financière a été octroyée au président du Haut Conseil Islamique. L’Etat ne saurait rester en marge de l’organisation d’un tel événement s’inscrivant dans la consolidation de la paix», précise le communiqué.

Le gouvernement dit prendre acte du fait que la rencontre ne requiert pas d’assistance financière et formule ses vœux de réussite à cette rencontre dédiée à la prière pour la paix au Mali.

Y. Doumbia

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. monsieur journal le mieux est de se taire que de dire du n importe quoi . le gouvernement a répondu à mamoud dicko .mais comment ?

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here