Rencontre des Maliens de Washington : Les assurances du Premier ministre par intérim

6

Après son intervention fort remarquée à la tribune des Nations unies à New York, le chef du gouvernement s’est rendu dans la capitale américaine pour échanger avec nos compatriotes. A ses interlocuteurs, le colonel Abdoulaye Maïga a expliqué que la satisfaction des aspirations profondes des Maliens demeure la préoccupation de la Transition

Le chef du gouvernement par intérim, le colonel Abdoulaye Maïga, était, le dimanche 25 septembre 2022, à Washington où il a présidé les festivités de la célébration de l’indépendance du Mali organisées par l’Association des Maliens résidant dans la capitale américaine.

Il était accompagné du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Abdoulaye Diop, de la ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, Wadidié Coulibaly et d’autres membres de la délégation ayant participé à la 77e session de l’Assemblée générale des Nations unies à New York.

L’ambassadeur du Mali à Washington, Sékou Berthé et la communauté malienne ont réservé un accueil chaleureux au colonel Maïga, dont le discours tenu la veille à la tribune de l’Assemblée générale des Nations unies a été bien apprécié par nos compatriotes à travers le monde.

Tous les intervenants à la cérémonie ont salué les actions posées par les autorités de la Transition dans le cadre de la refondation de notre pays. Ils les ont exhortées à continuer dans la même dynamique afin que les objectifs soient atteints conformément aux aspirations du peuple malien.

Le président de l’Association des Maliens de Washigton, Abdramane Touré a adressé quelques demandes au Premier ministre par intérim, notamment l’implication de la diaspora malienne à la prise de décisions à travers ses représentants à la future Assemblée nationale.

Il a aussi insisté sur l’aide du gouvernement pour que les Maliens de la diaspora puissent facilement envoyer leurs fonds au Mali. Cela est d’autant plus nécessaire que leur contribution au développement économique du Mali doit être plus efficiente.

Dans son intervention, le chef du gouvernement par intérim a remercié les Maliens de Washington, au nom du président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, de l’accueil chaleureux réservé à sa délégation. Le colonel Abdoulaye Maïga a rappelé les exigences du chef de l’état partout, où il est question du Mali, à savoir le respect de la souveraineté de notre pays, le respect des choix stratégiques du Mali et la prise en compte des intérêts du peuple malien.

«La population est notre centre de gravité. Comme le président de la Transition l’a toujours dit, nous tirons notre puissance de la mobilisation et du soutien de la population. Tout ce que nous faisons, c’est dans l’intérêt de la population. Nous ne faisons pas de différence entre les Maliens qui vivent au Mali et ceux établis à l’extérieur», a soutenu le chef du gouvernement par intérim.

La cérémonie a été marquée par la remise par l’Association des Maliens de Washington du certificat de reconnaissance au Premier ministre par intérim, le colonel Abdoulaye Maïga et au ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Abdoulaye Diop.

Par 

Commentaires via Facebook :

6 COMMENTAIRES

  1. Pendant que les Maliens hurlent leur haine de la France, les Français se lèvent le matin pour concevoir et fabriquer des fusées, des avions, des trains, des voitures électrique, des produits agricole, des microprocesseurs, etc……

    • Les Français n’arrivent pas à se réchauffer contre le froid, et beaucoup de Français se demandent la question entre manger 3 fois par jour et se réchauffer? La decadence de la maudite France est au beau jour!

      • Les Maliens continueront à mourir dans la Méditerranée dans l’espoir d’arriver dans cette France décadente.

  2. La Tribune de l’ONU, le paracetamol des pauvres… d’esprit

    Discours injurieux mais combien de kilomètres de routes et d’autoroutes goudronnées en plus au Mali?

    Discours historique mais combien de salles de classe en plus pour l’éducation des enfants maliens?

    Discours digne mais combien d’hôpitaux et de faculté de médecine en plus au Mali?

    Discours poignant mais combien d’usines pour embaucher de millions de jeunes qui croupissent dans le chômage endémique au Mali?

    Discours sans précédent mais combien de production de kilowatts d’électricité en plus pour le Mali?

    Discours guerrier mais combien de réduction du prix de la connexion Wifi au Mali?

    Discours de panafricain mais combien d’hectares de terre arables aménagés pour l’agriculture intensive avec un haut niveau de rendement à l’hectare au Mali?

    Discours d’un digne fils mais combien de kilomètres d’autoroutes, de chemins de fer et construction d’aéroports et de Gares de train à grande vitesse au Mali?

    Discours d’un mandé Massa mais combien de salles de chirurgie cardiaque et combien scanner et d’appareil de dialyses en plus pour les hôpitaux maliens?

    Discours de rêve mais combien d’amphithéâtres d’université, combien de facultés d’université, combien de lycées modernes, combien de laboratoires ultra modernes de recherche scientifiques, combien de bibliothèques modernes et d’ateliers de travail pour les étudiants maliens dans l’enseignement technique et professionnel secondaire et supérieur au Mali?

    Discours mémorable mais combien de zones industrielles en plus au Mali, combien de prêt et de facilité de financement en plus pour le développement du secteur privé au Mali?

    “Eh Allah den, Lakalakatô ya wara la” dans notre pays!

    Ressaisissez-vous faibles d’esprit et comprenez que Choguel a fait la même chose l’année dernière et ça n’a pas empêché la vie chère de cette année

    Et les conneries à l’ONU du colonel ultra climatisé, Ferragamoïsé à souhait et Louis Vuitonné à loisir, ne change rien du quotidien des maliens ni aujourd’hui ni demain si ce n’est d’empirer la pauvreté, la misère et ses corollaires de crises alimentaires, de famine, de corruption généralisée, de crise sécuritaire, de crise sanitaires et de crises existentielles de grève sur le front social et des malaises profonds dans une jeunesse laissée pour compte sur internet qui erre sur les réseaux sociaux comme des sans domicile fixe à invectiver père et mère et nuit et jour.

    Sortez de la fiction populiste et des conneries souverainistes à deux sous le kilo qui ne font pas avancer notre pays ni aujourd’hui et ni demain

    Mettez-vous au travail pour accroître le budget d’état qui est actuellement pour 2023 prévu à 2800 milliards de dépenses publiques pour qu’il atteigne au moins le niveau du budget d’état du Sénégal c’est à dire 6000 milliards pour espérer avoir chez nous des investissements publics dans les domaines de l’éducation, la santé, la sécurité, l’emploi, l’énergie pour l’électricité et l’eau potable partout dans le pays, le transport terrestre et aérien, la télécommunication etc etc à la hauteur de vos besoins réels en termes de développement et de bien être général.

    Réveillez-vous de cette faiblesse d’esprit qui vous bloque au stade des bébés gâtés de notre planète

    Wa Salam

  3. La Tribune de l’ONU, la paracetamol des pauvres… d’esprit

    Discours injurieux mais combien de kilomètres de routes et d’autoroutes goudronnées en plus au Mali?

    Discours historique mais combien de salles de classe en plus pour l’éducation des enfants maliens?

    Discours digne mais combien d’hôpitaux et de faculté de médecine en plus au Mali?

    Discours poignant mais combien d’usines pour embaucher de millions de jeunes qui croupissent dans le chômage endémique au Mali?

    Discours sans précédent mais combien de production de kilowatts d’électricité en plus pour le Mali?

    Discours guerrier mais combien de réduction du prix de la connexion Wifi au Mali?

    Discours de panafricain mais combien d’hectares de terre arables aménagés pour l’agriculture intensive avec un haut niveau de rendement à l’hectare au Mali?

    Discours d’un digne fils mais combien de kilomètres d’autoroutes, de chemins de fer et construction d’aéroports et de Gares de train à grande vitesse au Mali?

    Discours d’un mandé Massa mais combien de salles de chirurgie cardiaque et combien scanner et d’appareil de dialyses en plus pour les hôpitaux maliens?

    Discours de rêve mais combien d’amphithéâtres d’université, combien de facultés d’université, combien de lycées modernes, combien de laboratoires ultra modernes de recherche scientifiques, combien de bibliothèques modernes et d’ateliers de travail pour les étudiants maliens dans l’enseignement technique et professionnel secondaire et supérieur au Mali?

    Discours mémorable mais combien de zones industrielles en plus au Mali, combien de prêt et de facilité de financement en plus pour le développement du secteur privé au Mali?

    “Eh Allah den, Lakalakatô ya wara la” dans notre pays!

    Ressaisissez-vous faibles d’esprit et comprenez que Choguel a fait la même chose l’année dernière et ça n’a pas empêché la vie chère de cette année

    Et les conneries à l’ONU du colonel ultra climatisé, Ferragamoïsé à souhait et Louis Vuitonné à loisir, ne change rien du quotidien des maliens ni aujourd’hui ni demain si ce n’est d’empirer la pauvreté, la misère et ses corollaires de crises alimentaires, de famine, de corruption généralisée, de crise sécuritaire, de crise sanitaires et de crises existentielles de grève sur le front social et des malaises profonds dans une jeunesse laissée pour compte sur internet qui erre sur les réseaux sociaux comme des sans domicile fixe à invectiver père et mère et nuit et jour.

    Sortez de la fiction populiste et des conneries souverainistes à deux sous le kilo qui ne font pas avancer notre pays ni aujourd’hui et ni demain

    Mettez-vous au travail pour accroître le budget d’état qui est actuellement pour 2023 prévu à 2800 milliards de dépenses publiques pour qu’il atteigne au moins le niveau du budget d’état du Sénégal c’est à dire 6000 milliards pour espérer avoir chez nous des investissements publics dans les domaines de l’éducation, la santé, la sécurité, l’emploi, l’énergie pour l’électricité et l’eau potable partout dans le pays, le transport terrestre et aérien, la télécommunication etc etc à la hauteur de vos besoins réels en termes de développement et de bien être général.

    Réveillez-vous de cette faiblesse d’esprit qui vous bloque au stade des bébés gâtés de notre planète

    Wa Salam

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here