Réussite de la mobilisation du lancement de la Campagne d’IBK : Le ‘’Club des Amis de Arouna Modibo Touré’’, un acteur majeur!

0
IBK

C’est dans un stade plein à craquer, dimanche 8 juillet dans l’après midi, que le président de la République sortant, Ibrahim Boubacar Keïta, candidat à sa propre succession a procédé au lancement de sa campagne pour l’élection présidentielle du 29 juillet.  La réussite de cette mobilisation est l’effort conjugué de tous les Partis politiques, mouvements, associations et clubs de soutiens dédiés à la cause du ‘’Kankélétigui’’ dont le ‘’Club des Amis de Arouna Modibo Touré’’ qui a abattu un véritable travail de titan, plusieurs jours avant l’événement. Et le dimanche 8 juillet au stade du 26 mars de Bamako, il a mobilisé des milliers de personnes, qui entendent garder le cap jusqu’au soir du 29 juillet.

L’histoire se répète. Après celui de 2013, IBK vient de nouveau de faire tanguer le stade du 26 mars à travers une mobilisation sans commentaire dans le cadre du lancement de sa campagne pour l’élection présidentielle du 29 juillet.

A ce grand meeting  on pouvait noter autour du candidat du Mouvement Ensemble Pour le Mali,  la présence du Premier Ministre Soumeylou Boubeye Maïga et des membres du Gouvernement, du  président de l’Assemblée Nationale,  Issiaka Sidibé, du Directeur de Campagne Dr Bokary Tréta et de nombreux responsables de partis politiques alliés, des associations et mouvements de soutien à IBK.

Dans son mot de bienvenue, Bokary Tréta n’a pas caché sa satisfaction de voir tout ce monde réitérer sa confiance à Ibrahim Boubacar Keïta pour un second mandat à la tête du Mali.

« C’est le Mali qui est ici présent au stade du 26 mars, parce que Dieu a fait ça pour IBK. Car IBK est le candidat de toutes les Maliennes et tous les Maliens » a déclaré Dr Bokary Tréta.

Dans la même foulée, le directeur de Campagne d’IBK n’a pas manqué de remercier tous les partis politiques amis, les clubs, associations mouvements et particuliers pour leur soutien sans faille au candidat Ibrahim Boubacar Keïta, particulièrement Bakary Togola pour avoir honoré la promesse de mobiliser 30 000 personnes qui étaient tous présents.

Avant de quitter le pupitre, Il a invité les uns et les autres de sortir massivement le jour du 29 juillet pour la réélection d’IBK dès le premier tour : ’’ Ta ko kelen’’.

IBK 

« Que puis-je dire, les Maliens vous m’avez respecté ». C’est en ces termes que le candidat Ibrahim Boubacar Keïta a pris la parole pour dire merci au public venu de partout à travers le pays pour lui témoigner son soutien sans faille.

Dans un langage empreint de franchise, Il dira qu’il a démontré aux Maliens en acceptant tout pour le Mali, son amour jours et nuits.

« Je préfère que les gens ne puissent pas aimer ma personne, mais qu’il laisse le Mali en paix » a déclaré le candidat, Ibrahim Boubacar Keïta, tout en précisant que sa seule préoccupation a été la sécurité et le développement du Mali et non de lutter pour garder le pouvoir.

Comme pour attester sa préoccupation primordiale de la situation sécuritaire, le président de la République a annoncé la   réception de quatre avions de fabrication brésilienne à la date du lundi 9 juillet.

Faisant un rappel, IBK dira que le Mali était plongé dans une crise profonde à son arrivée aux affaires en 2013. Il fallait, dit-il, relever ce défi face à des critiques très farouches des détracteurs.

« À quatre mois de mon arrivée, ils m’ont accusé de surfacturation dans l’achat des équipements militaires. Mais tout récemment un tribunal français vient de me blanchir » a déclaré le président IBK.

Très ému face à la forte mobilisation de la jeunesse, le candidat IBK déclare : « Les jeunes, je ne savais pas que vous avez tant d’affection pour moi, le travail que vous avez chargé votre père que Dieu m’aide à le supporter ».

Le Club des Amis de Arouna Touré a relevé le défi !

A noter que pour l’une des rares fois, le stade du 26 mars, le plus grand du pays, a pu afficher le plein pour une activité politique, comme celle du dimanche 8. Les raisons ne sont pas à rechercher loin, il s’agit du fruit de l’engagement dont les uns et les autres ont fait montre pour relever le défi. A titre d’exemple, on peut citer le jeune club des Amis du ministre Arouna Modibo Touré. Qui depuis des jours a mis en branle, sans tambour ni trompette, une dynamique de mobilisation pour pouvoir remplir le stade et démontrer au président IBK qu’il n’est pas seul dans sa volonté de poursuivre sa construction d’un Mali nouveau. Samedi, lors d’une assemblée générale de derniers réglages, tenue près du boulevard de l’indépendance, le ministre de l’Economie Numérique et de la Communication lui-même s’est adressé à son staff en ces termes : « Demain si nous n’arriverons pas à remplir le stade du 26 mars, cela veut dire nous avons failli à notre mission de reconnaissance au président IBK ». Pari gagné, car rien qu’au niveau des quartiers de la Commune III, le club du ministre Touré a mobilisé en moyenne 900 personnes. La suite du combat justifiera la vraie force du meilleur combattant, dit-on.

Par Jean Joseph Konaté  

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here