RPM à Sikasso et les communales : Le camp Tangara en réponse aux vendeurs d’illusion

1

‘’ Tanagra n’a pas l’intention de composer une liste parallèle encore moins d’aller en indépendant. Il se bat pour le respect du jeu démocratique violé par le Secrétaire Général’’

En début de semaine, des informations ont circulé au sujet de la confusion totale installée au sein de la section RPM de Sikasso. Pour cause, le Secrétaire Général, Ousmane Koné, a violé le jeu démocratique par des combines afin d’écarter la candidature du maire sortant, Mamadou Tangara.

Toute chose rejetée par la majorité des délégués des cinq sous-sections (19/25) au cours d’une réunion d’urgence tenue au siège du parti. A la suite de cette réunion, le BPN RPM a été saisi (par 3 sous sections sur 5)  pour trancher la situation.

Peu après, des informations tentant d’installer davantage la confusion ont été minutieusement préparées, par nous ne savons qui, et ventilées afin d’affaiblir le Maire sortant, Mamadou Tangara. Certains parlent de son choix à établir une liste parallèle, d’autres confirment même (sans se renseigner) que Tanagra a décidé d’aller en indépendant.

Joint par nos soins, le camp  Tangara dément en bloc toutes ces informations. ‘’ Nous nous inscrivons en faux contre des informations malintentionnées qui circulent sur la position de Tangara dans ce différend créé par le Secrétaire Général, Ousmane Koné autour de la composition de la liste RPM pour les communales de novembre. Tanagra n’a pas l’intention de composer une liste parallèle encore moins d’aller en indépendant. Il se bat pour le respect du jeu démocratique violé par Ousmane Koné’’. ‘’ Nous avons saisi le Bureau Politique National et nous attendons, de façon officielle, sa réponse’’.

 Les faits du dimanche 2 octobre

La situation confuse et peu honorable a pris corps lors d’une rencontre convoquée et   présidée par le Secrétaire Général de la Section RPM de Sikasso, le Ministre Ousmane Koné, ce dimanche 02 octobre vers 10 heures à l’Hôtel de l’Opérateur Economique, Président de la Chambre de Commerce de Sikasso, Blo Diawara, dénommé Hôtel du Cinquantenaire.  Ont pris part à la rencontre : Deux sages ; les secrétaires généraux des sous sections RPM de la ville de Sikasso ; le Secrétaire Chargé des questions électorales de la section ; quatre députés  (sur 5) ; le représentant des familles fondatrices ; le représentant de la chambre de commerce (en la personne de son président Blo Diawara) ; le Secrétaire Général Adjoint, le Maire Mamadou Tangara et le Secrétaire Général de  la Section, le ministre Ousmane Koné.

L’ordre du jour, selon nos sources, portait sur la liste communale (choix sur celui qui sera  tête de liste). Le Secrétaire Général dans ses prises de paroles a tenu à disqualifier d’office le maire sortant Mamadou Tangara pour deux raisons non objectives : Monsieur Tangara est en liberté provisoire ; Monsieur Tangara est démissionnaire d’un parti politique (ADEMA) et  de cet état de fait, il devait aussi démissionner de son poste de maire afin de prétendre à une quelconque candidature au sein du parti d’accueil.

Les propos ont levé  le voile sur le complot politique minutieusement orchestré par Ousmane Koné contre la personne de Mamadou Tangara. Sur place, Ousmane Koné et ses acolytes jetèrent leur dévolu  sur le protégé de Blo Diawara, un certain Daouda Koné,  comme tête de liste RPM pour les communales du 20 novembre dans la circonscription électorale de Sikasso. Cela suite à un jeu voilé (dont la conclusion était connue d’avance) qui opposa Daouda Koné dit Davion à Abdoul Kadri Bamba après avoir   disqualifié le Maire Tangara.

Contraire aux idéaux du parti, d’après nos sources, la section RPM, dans sa majorité, a décidé de passer par le jeu démocratique. Ce  même dimanche, vers 20 heures,  les 25 délégués des cinq sous-sections de la commune urbaine de Sikasso ont été convoqués afin de trancher cette décision arbitraire du SG Ousmane Koné. 19 sur 25 délégués ont porté leur dévolu sur Mamadou Tangara comme candidat idéal capable de remporter l’élection au bénéfice du RPM à Sikasso.

Le Secrétaire Général, Ousmane Koné, s’oppose à cette décision légitime et démocratique et menace de ne pas valider toute liste qui portera le nom de Tangara.

Dépassés par ce jeu trouble de Ousmane Koné, les militants, délégués  favorables à la candidature de Mamadou Tangara ont décidé de saisir le Bureau Politique National afin de trancher ce faux débat enclenché par Ousmane Koné pour des intérêts inavoués.

Alors pourquoi cet acharnement du Secrétaire Général Ousmane Koné contre son adjoint, Mamadou Tangara ?

Il est aussi à déplorer que Ousmane, au lieu de tenir cette réunion au siège du parti il la déplaça dans un hôtel.  Cela a été aussi dénoncé par les militants.

Une délégation du Bureau Politique National est attendue dans les prochains jours à Sikasso.

Le BPN a intérêt à prendre cette affaire au sérieux. S’il se laisse manipuler, alors la commune de Sikasso dira à Dieu au RPM.

Affaire à suivre

Boubacar Yalkoué

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. Tous sikasso souhaite la candidature de Diafara berthe pour la commune de sikasso

Comments are closed.