Situation socio-politique : La société civile prône le dialogue

1

Face à la détérioration progressive de la situation socio-politique du pays, le Conseil national de la société civile (CNSC), se fondant sur les résolutions pertinentes du Dialogue national inclusif (DNI) a, dans une déclaration rendue publique lundi, interpellé les autorités politiques nationales pour privilégier le dialogue social afin de restaurer la confiance entre tous les citoyens pour la sauvegarde de la stabilité sociale. C’était au cours d’un point de presse animé par le président du CNSC, Boureima Allaye Touré.

Dans cette déclaration, le CNSC invite également les acteurs politiques, malgré leur ressentiment contre ce qu’ils estiment être une violation de leur droit, à privilégier toutes les voies de recours légales nationales et internationales.
Il rappelle aux autorités et acteurs politiques que les engagements du DNI qui concernent notre survie et notre cohésion constituent les priorités qui doivent être mises en œuvre dans les meilleurs délais.

En outre, le Conseil demande au président de la République, garant de l’unité nationale, de créer les conditions d’un climat participatif apaisé, afin de mettre fin aux incertitudes qui persistent sur le devenir de la nation. Le CNSC appelle les uns et les autres à la vigilance, à la sérénité et au respect de la déontologie par rapport à certaines informations véhiculées qui sont de nature à embraser le climat social déjà délétère. Dans cette déclaration, Boureima Allaye Touré dit avoir constaté depuis un certain temps, un ralentissement dans la mise en œuvre des résolutions et recommandations issues du DNI.

……..lire la suite sur lessor.site

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. De quelle Societe Civile parle-t-on? Toure Djeli ini tie ini baara, ton article est publie uniquement dans l’Essor le microphone du gouvernement Malien combien as-tu touche pour faire ce verbiage intempestif?

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here