Sortie de crise : L’architecture de la transition sera discutée entre maliens

1

À l’issue de trois jours d’échanges, le Comité national pour le salut du peuple et la délégation de la Cedeao sont parvenus à des avancées significatives. Goodluck Jonathan devra rendre compte des résultats de sa mission aux chefs d’État qui se pencheront, demain, de nouveau sur la situation de notre pays

Rien n’est encore arrêté pour la transition, son architecture sera décidée entre Maliens, le président sortant Ibrahim Boubacar Keïta a démissionné de son propre gré et n’est plus intéressé par le pouvoir. Le désormais ancien président de la République peut être sécurisé dans un endroit de son choix et pourra aller se soigner et revenir quand il veut. Un sommet de la Communauté économique des états d’Afrique de l’Ouest (Cedeao) est prévu ce mercredi pour plancher sur l’évolution de la situation politique au Mali et éventuellement, sur la levée ou l’allègement des sanctions. Voilà en gros, ce qui ressort des trois jours de discussions entre l’équipe de médiation de la Cedeao conduite par l’ancien président nigérian Goodluck Jonathan et les membres du Comité national pour le salut du peuple (CNSP).

Hier, troisième jour des discussions entre le CNSP et le médiateur de la Cedeao, il y a donc eu des avancées significatives. C’est aux environs de midi que le médiateur Goodluck Jonathan a fait son entrée dans la cour du ministère de la Défense et des Anciens combattants. Auparavant, l’ancien président nigérian avait rencontré les membres de la Cour constitutionnelle. Une dizaine de minutes après son arrivée dans la cour du département en charge de la Défense, il sera rejoint par les membres du CNSP, avec à leur tête, le colonel Assimi Goïta.
D’entrée de jeu, le porte-parole du Comité, le colonel-major Ismaël Wagué s’est adressé à la presse pour démentir des rumeurs ayant circulé la veille concernant la transition.

…………LIRE LA SUITE SUR LESSOR.SITE

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. En tout cas le Mali est pays membre de la CEDEAO mais n’appartient qu’aux Maliens, peuple debout nous allons faire de notre transition NOTRE car nous sommes un peuple fier et sans complexe!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here