Sortie de la crise sociopolitique : Me Tapo réussira-t-il sa politique de la carotte et du bâton ?

13

A travers les récentes interventions de l’avocat général près la Cour d’Appel de Bamako, Alou Nampé, sur instruction du nouveau ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, Me Kassoum Tapo,  la machine judiciaire est en train de réussir le pari de mettre fin au désordre…

maliweb.net – Par une bonne démarche pédagogique et coercitive, l’appareil judiciaire, sous la férule du nouveau Garde des Sceaux, ministre de la Justice et des droits de l’Homme, Me Kassoum Tapo, s’est mis en branle, avec la diligence requise dans de telles circonstances, pour non pas “montrer ses muscles”, mais faire cesser les troubles à l’ordre public orchestrés par la campagne de “désobéissance civile” lancée par le M5-RFP. Ce qui semble avoir bien réussi.

C’est ainsi que les Bamakois ont pu se réjouir depuis la semaine passée du retour à la normale dans leur quotidien. Finie donc la recréation qui faisait voir des jeunes venus d’on ne sait où, se réclamant du M5-RFP, ordonner aux paisibles travailleurs de vider les services publics. Ce qui avait paralysé Bamako puisque la plupart de ces services, banques et autres entreprises avaient baissé leur rideau.  Par son retentissant « L’Etat s’assumera », le président de la République a donc incité le gouvernement à prendre ses responsabilités.

En effet, la sortie du président IBK à la veille de la Tabaski est prise comme de l’eau versée sur le dos du canard. Et pourtant, le message revêt un sens que ses destinataires ont pris à la légère.

De fait, le Chef de l’Etat avait averti que l’Etat s’assumera face aux violences qui font corps avec la désobéissance civile décrétée par le M5-RFP, le 10 juillet dernier. Faute de pédagogie dans l’application de cette désobéissance, les jeunes du M5-RFP s’étant érigés en véritable fers de lance, s’en sont pris à certains biens publics, notamment l’Assemblée Nationale et l’ORTM, mais aussi les feux tricolores, « inconsciemment » vandalisés. Tout Bamako, paralysé quelques jours par des barricades dressées aux grands carrefours, retrouvera une accalmie due à la trêve décrétée par le mouvement afin de permettre aux Musulmans de préparer la fête de la Tabaski.

Entre temps, la donne a changé. Le Président IBK a nommé six ministres suivant les recommandations de la CEDEAO. Ces derniers répondent à 99% aux aspirations de Bouyé qui, illico presto, s’est démarqué du projet du M5-RFP de faire démissionner IBK avant l’échéance de son mandat qui prend fin en 2023. L’imam Mahmoud Dicko, autorité morale du M5-RFP, aurait été interpellé par l’érudit de Nioro du Sahel à se désolidariser des politiciens du mouvement, dont « la seule ambition est de déstabiliser IBK, par ricochet le Mali ».

Un vent de division semble souffler au sein du mouvement de la contestation. Issa Kaou Djim de la CMAS a dilué le discours, qui rompt avec le radicalisme qui a longtemps caractérisé ses prises de parole.

En effet, ces jeunes ont bravé la loi, en obligeant certains services publics et privés à fermer leurs bureaux. La loi n’a pas tardé à s’appliquer. Selon certaines sources, « 5 manifestants du M5-RFP » sont « arrêtés, jugés et condamnés à 45 jours d’emprisonnement ferme pour flagrant délit » le mercredi 5 août 2020 par le Tribunal de la commune 1.

Ces interpellations traduisent les mises en garde de la République. Ce qui démontre aussi que Me Kassoum Tapo n’est pas nommé à la tête du département de la Justice pour assister en spectateur à cette défiance vis-à-vis de l’Etat. Il a visiblement opté pour la politique de la carotte et du bâton, qui semble produire ses effets, au grand bonheur du Malien lambda.

Boubou SIDIBE / maliweb.net

Commentaires via Facebook :

13 COMMENTAIRES

  1. Me Kassoum Tapo est un grand délinquant financier opportuniste, de la même espèce que ses actuels patrons Dr Boubou Cissé et le vieux IBK. Il a eu tellement de chances et d’opportunités dans sa vie qu’il se croit invaincible.
    Pour preuve, nous venons d’apprendre qu’il aurait déjà nommé son beau fils à la tête de la Cour Suprême.
    Monsieur Tapo, cette crise est trop serieuse et il faut la prendre comme telle. Vous n’êtes ni le plus intelligent, ni le plus malin, ni le plus têtu dans ce pays.

  2. C’est la seule politique de Tapo qui marche actuellement au Mali. Meme ce mardi ceux qui sortent pour causer du tord aux paisibles maliens seront pris et sanctionnes selon la loi en republique du Mali. Il n’y a pas de place pour les chomeurs et les casseurs chez nous.

  3. Ce petit monsieur bancal qui se dit avocat et qui n’a jamais gagné un gros dossier de défense dans sa carrière pense qu’il va faire sa vie dans ce poste. NON mon petit Golum noir, tu rendras compte de tes détournements de deniers publics. Tu seras rattrapé et écroué en prison car après le départ dIBK ou à défaut de ce gouvernement bancal, la jeunesse sortira en masse pour réclamer jour et nuit jusqu’à obtenir ta comparution et condamnation pour tes vols dans les caisses de l’état. L’impunité zéro comme tu l’as bien dit.

  4. Ce Tapo n’a jamais gagné un seul gros dossier en tant qu’avocat. Il s’est fait les petites couilles en or en détournant l’argent du contribuable. On va s’occuper de ce faux avocat après IBK.
    Qu’on me cite un seul gros dossier qui lui permet de rêver à s’acheter des appartements à paris ou des maisons aux usa, etc.
    Je connais bien sa fille que j’ai sortie dans le temps, et lui très bien. C’est le barreau des bandits dont il fait partie et non celui de Bamako. C’est le plus grand délinquant financier que le Mali n’a jamais porté.

    • Me TAPO est lui-même le désordre que les maliens combattront avec la dernière énergie. Il est connu des maliens , a cet effet : le chien aboie la caravane passe. Cet homme sans vergogne ne peut rien changer . Les maliens visent une seule cible : IBK . Cet homme partira d’une manière ou d’une autre . Il n’a fait que foutre le pays d’avantage dans la crise multidimensionnelle.

  5. Tu peux accélérer ta chute qui n’est plus loin. L’argent de la CENI (l’argent du contribuable) volé devra, dans tous les cas, être restitué au trésor public. Point barre.

  6. Tu peux accélérer ta chute qui n’est plus loin. L’argent de la CENI volé devra, dans tous les cas, être restitué au trésor public. Point barre.

  7. Tapo a frappe et insulte publiquement nos meres, nos epouses, nos soeurs, nos meres, nos filles et nos belles-filles et au lieu de le metre en prison voci que Boua le ventru IBK le met comme Ministre des droits de l”Homme ceci n’est passible et possible qu’au Mali ou on ne respecte pas les droits de la femme par des hommes comme Boua le ventru IBK et Tapo qui ont un gouvernement de 6 hommes +un Premier Ministre et un President j’espere qu’ils sont les deux aussi hommes, en tout cas pas par ses acts?. J’avais pense qu’Aminata Maiga allait divorcer Boua le ventru IBK a cause de ce gros manquement de respect aux femmes Maliennes, Africaines et de partout, mais elle reste complice de ce gros nullard et faineant de mari Boua le ventru IBK.

    • @Kinguiranke, il a aussi détourné une dizaine de millards dans les caisses de l’état. Ce mec finira par être brûlé sur la place publique par une foule déchaînée s’il continue à persister dans la bêtise. Il faut dire clairement les choses. La chute d’IBK se fera via un coup d’état. Notez-le, on en reparlera.

      • Frank, je suis d’accord avec vous pour le coup d’état. Nous n’avons rien à perdre et je l’avais déjà dit plusieurs fois. Nous avons juste besoin d’un jeune officier qui a l’amour de son pays et qui est courageux et engagé pour mettre fin à ce cirque. La communauté internationale, comme à son habitude, va certainement condamner le coup d’état et fera ressortir les menaces de sanctions. Cette même communauté, après quelques mois, rentrera dans les rangs et surtout à cause de ses intérêts propres au Mali. Point barre.

  8. Ce petit monsieur moche, tordu et pervers perd de vue ce qui est arrivé à certains ministres lors de la première révolution malienne motivée par des tueries du régime de GMT.
    Cet assoiffé de pouvoir finira très mal, j’en suis sûr et certain car un groupe de quelques personnes ne doit pas constamment défier un peuple révolté. Ça se termine toujours par des carnages!
    Le jour où le peuple ou la jeunesse s’attaquera à cette boule d’œuf pourrie, Tapo et sa famille comprendront que le peuple n’a pas d’égal.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here