Soutien au second quinquennat du président IBK : La Coordination « Défendons le Mali » en première ligne

1
Soutien au président IBK
Une vue des responsables "Défendons le Mali" (photo Maliweb.net)

Ayant contribué activement à la réélection du Président Ibrahim Boubacar Kéïta à la Magistrature suprême du pays, le 12 août 2018, les associations et clubs qui l’ont soutenu viennent de lancer la coordination Défendons le Mali pour poursuivre en synergie.

 Le lancement de cette grande Coordination des mouvements et clubs de soutien, nés dans le sillage de la présidentielle de 2018 en faveur du Président de la République, IBK, a eu lieu dans les enceintes de la Pyramide de Souvenir de Bamako, le samedi 12 janvier dernier. Sous la bannière, présentement de Défendons le Mali, les membres de cette coordination confirment une fois de plus leur engagement pour le soutien à IBK d’aujourd’hui comme au premier jour.

Présidée par la puissante Mme Sidibé Fatoumata Sacko dite Djina, la Coordination Défendons le Mali entend accentuer ses actions de soutien à IBK tout au long de ce second mandat présidentiel.

Pour mener ce combat, ils sont nombreux autour d’elle, les fervents défenseurs de la vision politique d’IBK. Parmi eux, il y avait Hamady Sangaré, Président de mouvement  MALI IBK 2018, de Yacouba Diakité dit le Guide président  du mouvement la jeunesse active du Mali, de Fatoumata Doucouré dite Fifi, les Responsables des mouvements Arc-en-ciel Mali, d’IBK doublé 2018 et bien d’autre.

La Coordination DÉFENDONS LE MALI dont le SLOGAN: ANW TA YÉ MALI KO YÉ regroupe des Clubs, Mouvements et Associations qui ont soutenu la candidature d’Ibrahim Boubacar Kéïta en 2018.

«Nous avions donc décidé d’accompagner le Président IBK tout au long du nouveau quinquennat en soutenant ses actions et celles de son Gouvernement. Nous le ferons avec l’ardeur de citoyens conscients de la nécessité de l’union derrière lui à un moment crucial de la vie de la nation».

Sur les projets de réaménagement du territoire national et de la révision constitutionnelle devant se tenir courant 2019, la Présidente de la coordination DÉFENDONS LE MALI, ANW TA YÉ MALIKO YÉ a indiqué qu’ils engageront des échanges entre tous les acteurs de tous bords et de toutes les échelles. Car, dit-elle, les ressorts de dialogue dans notre pays sont inépuisables.

Suivant la déclaration de la Présidente de la coordination DÉFENDONS LE MALI et l’ensemble des Présidents qui la composent comptent mener inlassablement plusieurs actions concrètes sur le terrain.

Il s’agit de la mise en synergie des compétences dans une perspective de développement autour des actions du Président IBK ; de faire comprendre que l’ambition présidentielle c’est de relever les défis au plan  sécuritaire, alimentaire et nutritionnel ; faciliter l’accès des populations et particulièrement des couches les plus vulnérables aux services sociaux de base, (école, santé, eau potable, électricité, etc.) et booster la Communication des activités présidentielles et celles de son Gouvernement.

Ousmane MORBA

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Tout citoyen a obligation d’aider le président de la république à faire face aux difficultés du pays. On ne peut pas être dans un avion et maudire le pilote. C’est pourquoi les initiateurs de ce mouvement sont à saluer. Et tout malien soucieux de la stabilité et le développement de ce pays doit adhérer à ce mouvement sans aucune considération politique car il s’agit de l’avenir de ce pays. C’est à dire notre avenir et l’avenir de nos enfants.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here