Suite au grand rassemblement du vendredi 5 avril dernier : Le FSD invite IBK à prendre la mesure des périls qui menacent le Mali

6

Suite au grand rassemblement populaire du vendredi 5 avril 2019, le Front pour la sauvegarde de la démocratie (FSD) a produit un communiqué, hier, lundi 08 avril 2019 pour inviter le chef de l’État, Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) à prendre la mesure des « périls qui menacent le Mali et à cesser les invectives et les insinuations inutiles ». Selon le FSD, les chevaux de Troie du terrorisme, les ennemis de l’intérieur ne sont ni les chefs religieux ni les hommes politiques ni les centaines de milliers de Maliens qui ont manifesté le 5 avril. « Les chevaux de Troie du terrorisme, ce sont la mauvaise gouvernance et les dirigeants englués dans la corruption et la mal gouvernance. Il n’y aura jamais de succès dans la lutte contre le terrorisme sans gouvernance vertueuse », indiquent les opposants. Par ailleurs, le FSD appelle à la constitution d’une large alliance de toutes les forces démocratiques en vue de sauver le Mali.

Dans son communiqué, le Front pour la sauvegarde de la démocratie (FSD) adresse ses chaleureuses félicitations au peuple malien pour le succès du grand rassemblement patriotique du 5 avril 2019. « Ce jour, nos compatriotes sont sortis massivement pour condamner les massacres abominables perpétrés au Centre et au Nord-Est du Mali, et pour réclamer une autre gouvernance », révèle le communiqué du FSD sur le rassemblement historique du 5 avril. Le FSD salue respectueusement Mohamed Ould Cheikhna dit Bouyé Haïdara et l’Imam Mahamoud Dicko qui ont pris l’initiative de la manifestation historique du 5 avril qui a été soutenue par les appels émanant de plusieurs forces politiques et sociales, mobilisant des centaines de milliers de citoyens et de citoyennes à Bamako. Aux dires du directoire du FSD, la marche populaire de Nioro du Sahel organisée le même jour, a été aussi un grand succès. Fait sans précédent, les opposants ont fait savoir que Bouillé Haïdara a pris la tête de la manifestation pour démontrer sa détermination et son engagement contre la mauvaise gouvernance.

Le FSD félicite ses militants et sympathisants pour leur participation active aux manifestations de Bamako et de Nioro du Sahel. Dans ce communiqué, le FSD condamne les violences survenues après la dispersion du rassemblement à Bamako notamment les échauffourées aux environs de la résidence du Premier ministre. En outre, le FSD a déploré l’usage « abusif et disproportionné des grenades lacrymogènes par les forces de sécurité dont la mission initiale est de maintenir l’ordre au lieu de semer le désordre ».

Le FSD condamne vigoureusement l’utilisation de grenades lacrymogènes « contre la Zawiyya hamalliste de Niaréla où des centaines de douilles de grenades lacrymogènes ont été recensées par les fidèles. Trois blessés y ont été enregistrés ». Selon le FSD, vers la Maison de la presse, la voiture de passants a été la cible de grenades brisant le pare-brise. Pour le FSD, la responsabilité du Gouvernement est totale dans les dérives répressives qui n’épargnent même pas les lieux de culte. « Le FSD invite le chef de l’État à prendre la mesure des périls qui menacent le Mali et à cesser les invectives et les insinuations inutiles.

Les chevaux de Troie du terrorisme, les ennemis de l’intérieur ne sont ni les chefs religieux ni les hommes politiques ni les centaines de milliers de Maliens qui ont manifesté le 5 avril. Les chevaux de Troie du terrorisme, ce sont la mauvaise gouvernance et les dirigeants englués dans la corruption et la mal gouvernance. Il n’y aura jamais de succès dans la lutte contre le terrorisme sans gouvernance vertueuse », souligne le directoire du FSD. Par ailleurs, le FSD appelle à la constitution d’une large alliance de toutes les forces démocratiques en vue de sauver le Mali. Enfin, il invite ses militants et sympathisants à serrer les rangs et à rester mobilisés.

Aguibou Sogodogo

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

6 COMMENTAIRES

  1. FAAROH FINW AW KA AW YEREH TAH! SOUMAILA COMME LE CHERIF NIOHKOROH ET DICKO ONT LE MEME SOFTWARE FATALISLAMISTE QUI LES PERDRA!....

    ….COMME SI NOUS NE SAVIONS PAS QUE LE SIRIFOU-NIOKOROH ET L IMAM COMPTABLE LES DEUX MANGECRATES, SONT LIES EN UNE COLLABORATION ETROITE AVEC FSD OU FESSES”D” DU MALHEUREUX ETERNEL SOUMAILA CISSE…

  2. Kalilou, ouvre tes yeux. C’est le départ des forces étrangères et la chute de IBK qui arrangent Dicko and co. Parce que sans nul doute le Mali tombera entre les mains des djihadoterroristes avec lesquels il est en accointances depuis fort longtemps et il sera leur PM à défaut d’être leur PR. Allah ko tè. Fanga gnini dé do. Donc chacun a son agenda. Il y a ceux qui marchent pour l’amour du pays, très sincèrement, il y a les vaincus politiques qui ne cherchent que le départ de IBK, et cela même si le pays doit cramer, il y a des analphabètes en mal de repère, il y a les enseignants et autres fonctionaires aigris et incompétents qui cherchent tout bêtement à résoudre leurs problèmes par cette voie.
    Les plus dangereux sont ces politi-chiens et les “religieux” fanga gninina, ambassadeurs de Iyad. Quand on parle de cheval de Troie, il s’agit des derniers, n’en déplaise aux dickoistes. Malheureusement IBK et ses hommes ne font rien de logique pour bien gérer la situation, incompétents qu’ils sont. Que Dieu assiste le Mali.

  3. FRONT DES SOTS ET DES DÉMAGOS. ON VOUS CONNAÎT. SEULE LA PLACE VOUS INTERESSE. Vous avez votre agenda comme Dicko a le sien.
    Le départ des forces étrangères et la chute de IBK arrangent Dicko and co. Parce que sans nul doute le Mali tombera entre les mains des djihadoterroristes avec lesquels il est en accointances depuis fort longtemps et il sera leur PM à défaut d’être leur PR. Allah ko tè. Fanga gnini dé do. Donc chacun a son agenda. Il y a ceux qui marchent pour l’amour du pays, très sincèrement, il y a les vaincus politiques qui ne cherchent que le départ de IBK, et cela même si le pays doit cramer, il y a des analphabètes en mal de repère, il y a les enseignants et autres fonctionaires aigris et incompétents qui cherchent tout bêtement à résoudre leurs problèmes par cette voie.
    Les plus dangereux sont ces politi-chiens et les “religieux” fanga gninina, ambassadeurs de Iyad. Quand on parle de cheval de Troie, il s’agit des derniers, n’en déplaise aux dickoistes. Malheureusement IBK et ses hommes ne font rien de logique pour bien gérer la situation, incompétents qu’ils sont. Que Dieu assiste le Mali.

  4. ama
    Si on ne veut plus de nos hommes politiques,c’est très simple,on vote contre eux.
    Il ne s’agit pas de désigner ou de faire un coup d’État pour que la situation s’améliore,sinon les maliens ont vu SANOGO pillé les caisses de L’ÉTAT.
    Lui n’est pas de l’ancienne génération.
    On a beau critiqué l’ancienne génération,la nouvelle n’arrive pas à la déloger à cause de son comportement mercantile.
    Regarder autour d’Ibk,les vautours qui sont entrain de reverser les sommes colossales dans les paradis fiscaux ne sont pas de l’ancienne génération.
    Les amis de KARIM KEITA disaient ATT AMBESSA I NOFÈ (ATT on va mourir pour toi)en 1991.
    Ils sont aujourd’hui les pires fossoyeurs de notre république.
    Arrêter avec vos question de nouvelles générations,il s’agit de regarder le parcours de nos cadres et leurs idées pour faire le choix,qu’ ils soient de la nouvelle ou de l’ ancienne,peu importe.
    Visionner l’histoire des démocraties occidentales,vous allez constater que des vieux de plus de 70 ans ont fait mieux que des quarantaines .
    DEGAUL avait plus de 70 ans quand il a pris le pouvoir.Il est aujourd’hui la référence en France.
    Mitterrand aussi avait plus de 70 ans quand il a accédé à la magistrature suprême.
    OSER LUTTER ,C’EST OSER VAINCRE
    La lutte continue

  5. Merci aux FSD merci merci !!!~

    les chevaux de troie du terrorisme ce sont la corruption le nepotisme et la mauvaise gouvernance.

  6. Messieurs les membres du FSD depuis 1991 vous êtes là et vous avez eu à occuper des postes de responsabilités dans ce pays taisez vous et je demande au peuple malien un renouvellement de la classe politique trop c’est trop on ne veut plus de ces alimentaires , ces transhumants politiciens sans moralité

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here