Tournée d’IBK dans la région de Ségou ; IBK rencontre la majorité présidentielle et l’opposition Républicaine

32

Après sa visite de Niono, le Président de la République a rencontré, dans la salle de conférence du gouvernorat vers le petit soir, la majorité et l’opposition séparément. Il a  échangé avec eux sur les grandes questions de la nation.

La majorité présidentielle a d’abord été reçue par le chef de l’Etat. S’exprimant au nom de la majorité, le Dr. Touré est revenu sur le bilan des deux ans du  Président IBK, il s’est réjouit des résultats probants obtenus dans les divers domaines de la vie de la nation, tant sur le plan économique politique, social, sécuritaire etc. selon lui, ces différentes réalisations vont permettre au pays de se relever et de faire face aux défis de son développement. il n’a pas manqué de parler des attentes des populations qui restent multiples et variées  : l’insuffisance de spécialité dans le domaine de l’éducation, le désenclavement intérieur dans l’inter fleuve dans la région de Ségou, l’augmentation du quota des intrants agricoles subventionné pour la région qui n’arrive pas à satisfaire l’ensemble des besoins, la création d’une cour d’appel à Ségou, le chômage des jeunes dans la région, l’augmentation du quota des logements sociaux… En répondant à la majorité, le Président IBK a souligné qu’ils ont commencé ensemble ce bilan. Ibk est revenu sur le processus de paix. Selon IBK,  il n’y a rien n’a été mis dans l’accord de paix et qui serait attentatoire à l’indépendance. C’est cela que la majorité doit démontrer, a-t-il dit. « Jamais, nous n’avons exposé ce pays à l’opprobre international. Vous avez dressé un bilan qui me semble honorable pourquoi vous ne le défendez-vous pas bec et ongle », s’est-il interrogé. Par ailleurs, il a souhaité la cohésion au sein de la majorité présidentielle.  Cette rencontre avec la majorité présidentielle a été précédée par l’intervention des partis de l’opposition républicaine. Le porte- parole de l’opposition, Mamadou Sylla de l’URD, a salué la visite du chef de l’Etat dans la région de Ségou. Cependant, il a souligné que l’opposition, en plus de la sauvegarde des acquis de la démocratie, souhaite une prise en charge du problème  d’emploi des jeunes, du problème sécuritaire et une bonne distribution de la justice. Dans sa réponse, le Président a déclaré qu’il vient d’entendre des propos républicains qui le réconforte au moment où il est dans la région. Par rapport aux préoccupations, il dira que la région de Ségou qui est quelque part le poumon économique du Mali peut donner un coup d’accélérateur au développement économique. Plus loin, il a souligné que ce coup d’accélérateur devra passer par l’agriculture. « J’estime que la vraie mine d’or du Mali est celle que produit l’or vert », a-t-il précisé. Le président a insisté sur le fait que nous sommes dans un pays  de post accord de paix.

Ousmane Baba Dramé, envoyé spécial à Ségou

 

PARTAGER

32 COMMENTAIRES

  1. La région de Ségou peut elle seule nourrir tout le Mali, à travers l’Office du Niger ainsi que certains pays de la sous-région. Cette office regorge des potentialités en son sein qui peut offrir de l’emploi à plus de 80% des jeunes maliens. 😆 😆 😆 :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  2. Je suis parfaitement d’accord avec cette initiative de mouvance des partis de la majorité présidentielle. Dr Boulkhassoum Haïdara a pris une bonne initiative. Il est conscient que le pays a actuellement besoin de tous ses fils pour tourner la page de la crise sécuritaire. 😉 😉 😈 😈 😈

  3. L’opposition malienne ne peut pas enterrer la hache de guerre. La majorité présidentielle veut qu’elle se mette avec elle pour sauver ensemble le pays de cette calamité. La solution de cette situation réside dans une union entre les deux tendances, opposition et majorité. Mais je ne crois si cela serait possible avec une opposition à sa tête Tièbilé Dramé. 😆 😆 😆 💡 💡 💡

  4. L’opposition malienne avec à sa tête Soumaïla Cissé et Tièbilé Dramé ne peut rien apporter à ce pays. Certes Tièbilé Dramé était présent à cette rencontre mais tenez-vous bien qu’il n’est pas de bonne volonté pour aller jusqu’au bout. Il est un homme politique malintentionné. Il ne veut pas le bien de cette nation. 💡 💡 💡 💡 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  5. L’opposition malienne passe toute sa vie à ne faire que des critiques. Elle ne propose rien aux teneurs du pouvoir. Elle est engagé à nuire le régime en place. Telle est la mission cachée de cette opposition. Tièbilé Dramé qui était à la tête de l’opposition pendant cette rencontre, à l’absence du chef de file de l’opposition, Soumaïla Cissé, n’est pas un patriote. Il est opposant le jour et opportuniste la nuit. On ne doit pas faire confiance à un coiffeur qui n’a pas de cheveux. 💡 💡 💡

  6. Le Mali, pour sortir de cette impasse, a besoin de tous ces fils sans exception. La majorité et l’opposition sont les deux grandes parties de cette rencontre mais elles ne sont pas les seules concernées par cette idée de sauver le Mali. Tout citoyen est interpellé à faire de son mieux pour que le Mali puisse sortir de cette situation de crise politico-sécuritaire. 👿 👿 👿 👿 😛 😛 😛

  7. Le Mali, pour sortir de cette impasse, a besoin de tous ces fils sans exception. La majorité et l’opposition sont les deux grandes parties de cette rencontre mais elles ne sont pas les seules concernées par cette idée de sauver le Mali. Tout citoyen est interpellé à faire de son mieux pour que le Mali puisse sortir de cette situation de crise politico-sécuritaire. 💡 💡 😀 😀 😯 😯 😆 😆 😆

  8. Le Mali, pour sortir de cette impasse, a besoin de tous ces fils sans exception. La majorité et l’opposition sont les deux grandes parties de cette rencontre mais elles ne sont pas les seules concernées par cette idée de sauver le Mali. Tout citoyen est interpellé à faire de son mieux pour que le Mali puisse sortir de cette situation de crise politico-sécuritaire. 😛 😛 😀 😀 😀

  9. Je suis sans doute convaincu que si une telle initiative avait été prise bien avant aujourd’hui, le Mali n’allait pas connaître une telle dégradation de la situation sécuritaire. C’est certes difficile que la majorité et l’opposition s’entende sur un point mais ce n’est pas du tout impossible. 😛 😛 😛 😀 😀

  10. Cette initiative prouve que le président de la république n'a absolument rien contre l'opposition démocratique. Car il a rencontré ce camp avec le mien dans la salle de conférence du gouvernorat de la région de Ségou, mais séparément. C'est un acte significatif qu'il a posé.

  11. Cette initiative prouve que le président de la république n'a absolument rien contre l'opposition démocratique. Car il a rencontré ce camp avec le mien dans la salle de conférence du gouvernorat de la région de Ségou, mais séparément. C'est un acte significatif qu'il a posé.

  12. Les citoyens maliens sont contents de voir la majorité présidentielle et l’opposition démocratique, qui sont deux grandes mouvances de la démocratie, pour sauver le Mali, notre patrimoine commun. Une démocratie est une majorité e une opposition. L’une ne peut pas aller sans l »autre et à défaut de l’une de ces deux parties, il ne peut pas y avoir de vraie démocratie. Nous saluons cette initiative et encourageons les partis politiques qui ont pris part à cette rencontre à aller jusqu’au bout de l’objectif visé. ❓ ❓ 😛 😛 😛

  13. Je pense que la majorité devrait prendre le bilan qu’elle a présenté au président comme un instrument de réponse aux détracteurs du président. Elle doit arrêter les écarts de langages qui pourraient les fragiliser.

  14. C’est une belle initiative que le président a prise en marge de sa visite d’Etat à Ségou pour rencontrer la classe politique du pays. Cela contribue à renforcer la confiance entre eux. C’est un bel exemple de démocratie.

  15. Depuis qu’IBK est venu à la tête de ce pays, la CMP n’a jamais posé un acte concret qui peut au moins nous permettre de dire qu’IBK a des alliés. Particulièrement le RPM on n’en parle pas. IBK a besoin de vous, il faut lui aider à accomplir cette mission, c’est vous sa force.

  16. Comme un chroniqueur l’a dit dans une parution nommée « la majorité présidentielle est une coquille vide ». Cette majorité est plus qu’une coquille vide et non seulement elle est vide et elle a tendance à devenir dangereuse aussi. IBK doit beaucoup parler à son entourage et les inciter à travailler encore.

  17. “Jamais, nous n’avons exposé ce pays à l’opprobre international. Vous avez dressé un bilan qui me semble honorable pourquoi vous ne le défendez-vous pas bec et ongle”
    Effectivement, je pense que la majorité devrait prendre ce bilan pour défendre le président face à ses détracteurs au lieu de toujours créer des scandales intestinaux qui ternissent l’image de la majorité.

  18. Même lors de la tournée du président IBK dans la région de SIKASSO, quant il a rencontré les partis de la majorité présidentielle, IBK a déclaré qu’il ne sent pas la cmp dans les débats. Ce qui montre que le pays est dirigé par IBK seul et ses quelques-uns bons ministres dans une grande menace d’une opposition enragée qui ne cherche qu’à détruire seulement. Qu’Allah sauve le Mali !!!

  19. La visite d’Etat du président de la république à Ségou a été un véritable succès. Cependant, rien qu’à voir la rencontre du chef d’Etat avec la classe politique Malienne, nous reste sur notre faim au vue de la situation politique qui était surchauffée ces derniers temps. Cela est bon pour notre démocratie.

  20. Les militants du RPM et ceux de la CMP doivent avoir conscience à temps. IBK est à la tête de ce pays grâce à leurs efforts et aux maliens conscients. Donc l’heure n’est pas au relâchement à cause des guerres de place. Battez-vous pour accomplir la mission que le plébiscite de 77,6% vous a confiée.

  21. Il est temps vraiment que la politique malienne tourne la page, c’est à dire mettre à côté les confusions inutiles et les critiques stériles pour qu’ensemble nous bâtissions notre pays. Que Dieu bénisse le Mali !!!!

  22. C’est vraiment joli à voir l’opposition avec le président de la république pour parler sur la gestion du pays et discuter les défis à relever. C’est cela la démocratie et c’est comme cela aussi que nous pourrions avancer. Seule l’union fait la force !!!

  23. Les critiques stériles et contres jeux médiatiques ne servent à rien que du regret. Au lieu de perdre notre temps à s’entre-critiquer inutilement, formons un bloc, une union sacrée pour sortir notre pays de la crise. Toutes les grandes puissances sont devant les autres parce que les habitants de ces pays ont accepté de travailler ensemble, raison pour laquelle ils sont puissants aujourd’hui.

  24. Je pense que dans la démocratie c’est la participation de tous les citoyens dans la gestion du pays. Donc l’opposition doit se mettre à la place du régime pour jouer son rôle pleinement et dans l’intérêt du pays. Bravo à l’opposition politique de SEGOU.

  25. La question sécuritaire soulignée par l’opposition en marge de la visite d’Etat à Ségou lors d’une rencontre avec le président est un problème commun. Cependant, beaucoup a été fait, mais cela n’est pas suffisant. Je pense que progressivement nous parviendrons à une meilleur sécurisation du pays. Et ceux grâce à la collaboration de chacun.

  26. Il est temps vraiment que la politique malienne tourne la page, c’est à dire mettre à côté les confusions inutiles et les critiques stériles pour qu’ensemble nous bâtissons notre pays. Que Dieu bénisse le Mali !!!!

  27. A mon humble avis, le dialogue initié par le président avec la majorité et l’opposition en marge de la visite à Ségou est fort appréciable pour le climat politique. Effectivement, elle a été l’occasion pour eux de parler des problèmes du pays, surtout particulièrement ceux de Ségou. Cela augure un bel avenir pour la cohésion sociale et le retour de la paix.
    Merci IBK pour cet acte de sagesse!…

  28. Quel espoir pour l’avenir du Mali, voir l’opposition malienne à accueillir le président de la république dans sa visite à SEGOU. C’est une belle image pour la démocratie malienne. Vive le Mali !!!

  29. La préoccupation soulignée par l’opposition sur le problème d’emploi des jeunes, est d’autant plus que le cheval de bataille du président de la république. Pour preuve, le lancement de divers travaux à Ségou permettra de résorber un temps soit peu le problème du chômage des jeunes en particulier celle de Ségou.

  30. Ségou est longtemps resté le poumon de l’économie Malienne. En effet, l’Etat en consacrant une grande importance à l’agriculture qui reste toujours le pilier de notre économie, c’est donner un coup d’accélérateur au développement économique du pays à travers la ville de Ségou.

  31. Pour ma part, je suis heureux que le président ait rencontré la majorité et l’opposition lors de cette visite à Ségou pour discuter des questions qui minent notre pays. Je pense qu’il y a une leçon qui ressort de cette rencontre, l’intérêt des différentes parties pour la Nation. Et cela est bien appréciable et salutaire pour l’avenir du pays. Pour ça, je pense que c’est le MALI qui gagne.

Comments are closed.