Transport aérien : “Quand je serais président de la République, on ressuscitera Air Mali”, promet Dr. Landouré

0

En transit à Addis-Abeba, on remarque que la presque totalité des avions sont éthiopiens. Normal ! J’avais déjà lu dans leur revue dans l’avion qu’ils avaient 106 avions en opération dont 22 Boeing 787 et 68 en commande. Dans tout ça, il n’y a que 9 Airbus. Oui, c’est l’Ethiopie de laquelle on se moque. Pendant les escales longues, on vous fait dormir dans des hôtels aux frais de la compagnie et vous êtes exemptes de visa. Du coup, chacun gagne : les hôtels marchent et retournent à l’Etat les taxes, la compagnie gagne en clientèle par ses billets moins chers et on assure des emplois. Remarquez qu’ils s’approvisionnent avec une compagnie pétrolière de marque africaine.

En atterrissant à Senou, j’ai remarqué 2 vols commerciaux plus le nôtre et plus de 10 avions des Nations unies (UN). Signe qu’on est annexé et peu fréquenté. Désolé, pas de photo par ce qu’on nous l’interdit.

Quand je serais président de la république, on ressuscitera Air Mali. Tous les billets de l’Etat et des contractuels de l’Etat seront émis par Air Mali. Ça créera des emplois et des revenus pour l’Etat. Certains diront protectionnisme, mais s’ils ne le savaient pas les USA n’utilisent que des compagnies américaines pour les employés de l’Etat et les zones sont divisées entre lesdites compagnies pour que chacun y gagne.

Oui, il y a beaucoup à faire, ceci représente une opportunité et pas une faiblesse.

Bonne journée !

Dr. Guida Landouré

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here