Trois questions à Zoumana Mory Coulibaly : ”J’ai pris une disponibilité à l’Adema pour me consacrer à la candidature de Modibo Sidibé”

0

Zoumana Mory Coulibaly : le candidat était venu se présenter aux clubs,  il a exhorté les uns et les autres à la cohésion,  à l’unité d’action, pour le résultat final. Le 29 avril 2012, ce sera la consécration, nous sommes sûrs que le candidat portera haut le flambeau des associations et des différents partis qui vont l’accompagner. Nous,  nous sommes conscients que les choses vont se passer très bien  avec lui et que les associations et les partis qui le soutiennent vont se réveiller comme un seul homme  pour aller en campagne pour les élections présidentielles du 29 avril 2012.

Cette rencontre va rassurer les clubs, associations et mouvements ?

Les troupes sont rassurées. Seulement les gens sont trop pressés au Mali. Nous, on ne se presse pas trop. Il faut que les sages donnent d’abord la route, on ne prend pas la route de Koulouba au hasard. Il faut que le candidat parcoure le pays, demande des conseils au niveau des sages, pour que le travail puisse commencer. La déclaration de candidature attendra jusqu’à ce qu’il finisse cette tournée à l’intérieur du pays. Cette tournée a commencé par Bamako, elle va continuer par Sikasso, on fera les trois régions du nord pour finir par l’ouest c’est-à-dire Kayes. Et aucun lieu n’est déterminé pour l’investiture pour le moment. Mais nous avons un programme détaillé de tout ce qu’on doit faire et nous le feront sans précipitation. Et les responsables des associations qui étaient venus vont informer leurs différentes bases sur tout ce qui a été dit ici ce matin en présence du candidat.

 

Où en sont  vos relations avec votre parti l’Adema ?

 J’ai pris une disponibilité avec ma section à Bla. Le parti a été informé. Je vais m’occuper de la candidature de Modibo Sidibé jusqu’au 8 juin 2012, après on verra. En tout cas, j’ai été à Bla, j’ai informé les militants. J’ai arrêté les activités de l’Adema. Je vais me consacrer à la candidature de Modibo Sidibé, qui n’est que la présidentielle. Après cela, si le parti a besoin de moi, on peut se retrouver pour continuer  ensemble. Dans le cas contraire, je vais faire autre chose. Le parti connaît ma position parce que j’ai toujours dit que je soutiens Modibo Sidibé,  parce que c’est le candidat qui peut défendre le mieux les intérêts du pays.  Il peut réussir le développement du pays. Le véritable héritier d’Alpha Oumar Konaré et Amadou Toumani Touré n’est autre que Modibo Sidibé. C’est pourquoi je le soutiens .

          Entretien réalisé par Kassim Traoré

 

 

 

Commentaires via Facebook :