Turbulences à la section Rpm de la CII : Des loubards proches des Députés Karim Keïta et Mamadou Doumbia en renfort

0

Des  jeunes dont des loubards proches du SG Mamadou Doumbia et de Karim Keita dit Kathio ont envahi le siège du Parti sise au quartier  l’Hippodrome aux environs de 15h 30mn,  provoquant du coup le report à une date ultérieure. Rappelons, à toute fin utile que l’actuel S.G de la section, le doyen Mamadou Doumbia et non moins député était le colistier de Karim Keïta à la faveur des dernières législatives. Alors, l’on se sert les coudes à l’occasion des prochaines communales.

Nous avions approché le secrétaire du parti à propos des incidents en cours et des raisons du report. Il s’est contenté de nous confirmer le report tout en s’abstenant d’en évoquer les causes profondes, arguant qu’il appartiendra à la Direction du parti de statuer sur le cas.

Ce scénario, on le sait, est la suite logique de la ruée des politiciens opportunistes vers le RPM depuis sa prise du pouvoir.

L’opposition en cours fait suite à la guéguerre entre rénovateurs et conservateurs. Les premiers,  souhaitent une ouverture du parti et un traitement de faveur envers des nouveaux venus issus des autres formations susceptibles insuffler une nouvelle dynamique. Quand aux seconds, eux, estiment avoir affronté  toutes les difficultés et de ce fait  entendent jouir des privilèges et s’opposent à toute  ouverture.

La semaine dernière, le SG de la Section II a frôlé l’agression au cours d’une réunion au siège du parti. Et ce n’était pas une première. Pour certains militants de la CII, ce dernier, avec la complicité de l’honorable Karim Keita veut imposer des hommes de dernières minutes et de surcroit,  des nomades politiques.

En tout cas pour le moment, le climat reste tendu entre  les protagonistes et l’on s’achemine sûrement vers une implosion du parti  en CII. C’est visiblement  le spectre du PDES sous ATT où tous avaient convergé vers ce parti  qui se dessine. On connait la suite!

Sadio Dembélé

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER