Après la remise du rapport 2021 au président Assimi : Place à la synergie d’actions entre le BVG et les autorités judiciaires

0

Le Bureau du Vérificateur Général (BVG) a rempli sa part du contrat en remettant son rapport 2021 aux plus hautes autorités. En réponse, ces dernières plaident pour une synergie d’actions entre le BVG et les autorités judiciaires.

Le rapport en question oscillait autour de 33 missions réparties entre vingt (20) vérifications financières et de conformité, quatre (4) vérifications de performance, huit (8) vérifications de suivi des recommandations et une (1) évaluation de politique publique. Ces vérifications ont concerné plusieurs domaines.

Le mardi 29 novembre 2022, le Président de la Transition, le Colonel Assimi GOÏTA, Chef de l’État, a reçu dans la salle des banquets de Koulouba, le rapport annuel 2021 du Bureau du Vérificateur Général. Étaient présents à cette cérémonie de remise le Premier ministre par intérim, le ministre de la Justice, Garde des Sceaux, le ministre de la Refondation de l’Etat, le Président du CNT ainsi que des membres du Gouvernement de Transition.

Lors de la présentation du rapport annuel, le Vérificateur Général, Samba Alhamdou BABY, a indiqué que ce document, « est le fruit d’une analyse approfondie se fondant non seulement sur la cartographie des risques et l’importance des secteurs d’activités des entités, mais également sur les saisines reçues des citoyens, des organisations de la société civile et surtout du Gouvernement ».

Ces différentes vérifications et évaluation, qui offrent un tableau moins reluisant de la gestion des administrations publiques maliennes, ont concerné les domaines de la Santé, des Transports, de l’Éducation, de la Décentralisation, de l’Énergie et de l’Eau, des Mines, du Développement rural, des Technologies de l’Information et de la Communication.

Place à l’action judiciaire

Tout en remerciant le Président de la Transition, pour sa vision de la lutte contre la corruption, la délinquance économique et financière, le Vérificateur Général a remis au Chef de l’État une copie du Rapport annuel 2021 et s’engage à remplir convenablement ses missions.

Le Président GOÏTA s’est réjoui de recevoir ce rapport annuel. Un document qu’il exploitera à souhait « pour que des actions décisives puissent être entamées dans le cadre de la lutte contre la corruption et la délinquance économique et financière, particulièrement dans la gestion efficace des fonds et deniers publics ».

Le Colonel Assimi GOÏTA a rappelé que la lutte contre la corruption et la délinquance financière fait partie des priorités des autorités de la Transition. Car le peuple malien aspire « à plus de bonnes pratiques et de gestion efficiente au sein de nos structures et services publics », a-t-il indiqué.

Le Président de la Transition a saisi l’occasion pour encourager la synergie d’action entre le Bureau du Vérificateur Général et les autorités judiciaires. Une « collaboration fructueuse qui est en phase avec les initiatives du Gouvernement, notamment l’élaboration d’une stratégie nationale de lutte contre la corruption sous l’égide du Ministère de la Refondation de l’État », a-t-il précisé.

Avant de conclure, le Chef de l’État a félicité et encouragé le Vérificateur Général et toute son équipe pour leurs efforts dans la lutte contre la corruption, la délinquance financière et économique. Il les a rassurés « du soutien indéfectible des autorités de la Transition pour mener à bien cette mission d’assainissement de la gestion publique que l’État vous assigne ».

Cette cérémonie de remise du Rapport annuel 2021 a pris fin par une séance de photo de famille du Président de la Transition et les membres du Bureau du Vérificateur Général.

Oumar Sawadogo

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here