Visite du Premier ministre aux États-Unis : Le FMI bien disposé pour un nouveau programme de coopération

18

Soumeylou Boubèye Maïga a eu une rencontre mardi à Washington avec la directrice de l’Institution de Bretton Woods. A l’issue de cette rencontre, les deux parties ont exprimé leur volonté de consolider les relations de confiance qui ont permis à notre pays jusque-là de préserver son cadre macroéconomique et sa crédibilité interne et externe.

Au premier jour de sa visite de travail de quatre jours aux Etats-Unis, et au sortir d’une séance de travail avec la directrice générale du FMI, Christine Lagarde, le Premier ministre, Soumeylou Boubèye Maïga, a déclaré que le programme entre les deux parties étant arrivé à expiration, «nous préparons un nouveau programme».

Le chef du gouvernement, qui est accompagné du ministre de l’Economie et des Finances, Boubou Cissé, de la ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Kamissa Camara, et du ministre de la Cohésion sociale, de la Paix et de Réconciliation nationale, Lassine Bouaré, a ajouté avoir indiqué à Mme Lagarde que le Mali souhaite “accélérer le rythme d’adoption de ce nouveau programme».

«Parce que cela nous permettrait de mobiliser des ressources importantes auprès de partenaires bilatéraux et multilatéraux», a-t-il argumenté. Après avoir plaidé pour une reprise rapide du programme du Mali pour faire face aux défis sécuritaires, M. Maïga a justifié les différentes contraintes qui ont émaillé le programme finissant, notamment les élections, le déploiement militaire et sa logistique.

Pour sa part, la directrice générale du FMI, qui s’est montrée sensible aux arguments de son hôte, a rappelé que notre pays est un partenaire de longue date du Fonds monétaire international (FMI). «Nous avons un partenariat pour essayer de travailler à améliorer la situation économique. Nous avons parlé ensemble de la situation économique actuelle, de la situation sécuritaire», a ajouté Christine Lagarde.

Elle a indiqué avoir exprimé au Premier ministre «toutes les condoléances du FMI à la suite du massacre terrible qui a affecté le Centre du pays», où un village entier a vécu des atrocités et des cruautés inommables.

«On est terriblement affecté et très soucieux de pouvoir participer à un effort de redressement sur le plan économique et permettre ainsi de donner une confiance aux opérateurs, aux investisseurs et permettre de récréer de l’activité économique et de la valeur ajoutée dans le pays», a dit la première responsable du FMI. Elle a assuré avoir discuté avec son hôte malien du calendrier, de la manière dont les deux parties peuvent travailler à cette restauration dans les prochains mois.

Quant à la santé financière du Mali, Mme Lagarde a indiqué que c’est un sujet sur lequel «nous travaillons ensemble et sur lequel nous allons, à nouveau, renouer les liens d’une coopération approfondie qui se négociera dans les mois qui viennent».
Soumeylou Boubèye Maïga a assuré avoir pris bonne note des efforts internes que notre pays doit faire et qu’il a déja engagé des actions en matière de fiscalité.

«Cela a pu produire des résultats que nous espérions. Maintenant, nous devons améliorer tout cela. Et, avec la directrice générale, je crois que nous partageons le souci de faire en sorte qu’un certain nombre de priorités puissent être à la portée de l’Etat».
Il s’agit notamment, «des questions de sécurité, de protection sociale afin de permettre aux populations les plus vulnérables et donc les plus exposées, d’être maintenues en capacité de résilience et ainsi soutenir aussi les efforts qui sont faits.
En somme, notre pays a devant lui un chantier important «mais qui est à notre portée», a dit le chef du gouvernement. La séance de travail avec la présidente par intérim de la Banque mondiale, Kristalina Georgieva, élargie à la délégation, a été l’occasion de réaffirmer que la stratégie d’accroissement de l’investissement dans le capital humain pour réduire la pauvreté et la promotion d’une prospérité partagée est accompagnée et soutenue par la Banque mondiale qui, à travers plusieurs projets, appuie notre pays dans l’atteinte de ses objectifs.
Les autres secteurs clés auxquels la Banque apporte son soutien sont : les télécommunications, les infrastructures et l’énergie. Sur ce dernier point, il faut rappeler que la Banque mondiale et le gouvernement ont signé une convention de 90 millions de dollars relative à un projet d’électrification rurale.
Aussi, les responsables de la Banque mondiale accordent-ils plus de crédit à la gestion publique au Mali. En ce sens qu’ils réitèrent leur soutien au gouvernement pour sa «bonne stratégie de développement».
Par ailleurs, les institutions de Bretton Woods ont salué, lors de leurs différentes rencontres annuelles, les performances économiques du Mali et exprimé leur disponibilité à accompagner notre pays dans sa politique de réforme, en vue de stimuler la croissance économique.
Rappelons que le vice-président de la Banque mondiale pour la région Afrique, Hafez Ghanem, a effectué, le 25 février 2019, une visite officielle au Mali.

Envoyé spécial
Moussa DIARRA

Commentaires via Facebook :

18 COMMENTAIRES

  1. Ces politiciens delinquants du regime fantôche de Boua president porte malheur n ont aucune dignité .Le FMI fera mieux de s occuper des pays serieux avec un gouvernement serieux que celui du Mali puisque tout ce fond iront dans leurs poches avec le bebe Doc fils de president en tête .Chers maliens et maliennes l heure est très grave il est vraiment temps qu on se reveille pour chasser ce regime impopulaire corrompu insouciant , le regime le plus nul dans toute l histoire du Mali.Trop c est trop Boua et son gouvernement doivent partir et qu ils soient tous juger pour haute trahison de la nation .

  2. Quand la mendicité s’institutionnalise dans un pays et est porté par les autorités, on ne peut plus accusé la population de laxiste ni de pauvre. Cette prostitution institutionnalisée aura raison de toute les valeurs nationale existantes.

  3. C’est dommage que nos autorités continuent encore à croire que le FMI et la mondiale fabriquent l’argent pour le distribuer aux premiers venus…
    Continuez bien à quemender, sinon à nous endetter pour faire des routes bitumées qui durent à peine 3ans, ou pour construire des hôpitaux qui tuent plus que les terroristes, ou même pour former des étudiants qui dialoguent avec des manchettes sous leur pantalons…
    Nous allons tôt ou tard finir par faire face à nos problèmes, soit ici ou dans “l’enfer”.

  4. Le con de kingui, tous les pays du monde privilegient leurs interets respectifs ce qui est naturel et normal. La France a aide’ et continue a’ aider le Mali mais personne ne fera le Mali a’ la place des maliennes et des maliens!!!!! A defaut de remercier la France pour les milliards qu’elle a investis pour defendre le Mali et le sang de ses soldats verse’ dans cette guerre, il serait preferable de fermer ta grande bouche!!!!
    Kinguiranke’, tu es trop con!!!!! MALANKOLON! MOLOBALI!!!!

  5. @Tango, qui t’a dit que le FmI donnera de l’argent ?
    Ils savent que les jours de BOUA whisky l’ivrogne invétéré est compte!

    Ils savent que l’expert autoproclamé en sécurité est mouillé dans les marchés des armements !

    Ils savent qu’on a un budget de plus de deux milles milliards !

  6. Ah pauvre Mali, on dilapide nos maigres ressources financières , distribution d’argent public( des millions pour la campagne, des millions pour les leaders religieux…) des officiers de la défense, de la sécurité au lieu de nous sécuriser qui fêtent organisent festives à coup de millions ,des 4×4 de l’or et on va MENDIER l’argent extérieur.
    Un grand pourcentage de cet argent sera détourné
    Nous sommes dans un système ou le serpent se mord la queue.
    Pitié

  7. El Hajj, je t’informe que la diarhee du roi MAUDIT de segou est devenue du cholera, un idiot de la pure espece est ce con de fils de wuruwaye!

  8. @roi Biton,il faut dire aux américains de fermer les usines de fabriques d’armes et d’humaniser!
    Je pense que ta diarrhée est bien guérit ?

    • Quand on a une constipation mentale, on ne sait pas que plusieurs pays africains fabriquent des armes. Pendant la guerre civile en RCI, Gbagbo a depense’ 100 milliards de FCFA pour acheter des armes en Afrique du Sud. D’autres pays africains comme le Zimbabwe, l’Egypte, l’Ethiopie, le Ghana et le Nigeria… etc sont tous des fabricants d’armes! Les conneries de la classe politique africaine ne sont pas differentes des bombes atomiques car elles ont deja tue’ des millions d’Africains et continuent a’ faire des degats massifs jusqu’a’ present!!!
      Ladji , SABALI!!!!!!!!!!!!!!!

  9. Le roi MAUDIT de segou, oui la Ministre des Finances de France ‘connait tres bien l’Afrique” en effet et avec des idiots comme toi la douce France va continuer a avoir des beaux jours devant elle, car tu as oublie, con et digne fils de wuruwaye, que la France a des interets et pas d’amis!

  10. Lastus, surtout reduire le cout de vie de l’Etat. Il y a 3 Ministres inutiles plus le Premier Ministre dans les airs avec l’avion AIRFORCEONEBOUAIBK et a Washington DC dans des hotels a 5 etoiles pour aller voir une institution incapable comme le FMI une arme toxique de l’Imperialisme Franco-Europeen.

  11. Ca prouve que ces hommes ne sont bons que pour des solutions paliatives à deux balles………………. Le FMI ne peut jamais accompagner un pays dans son développement, on devrait chercher des solutions de financement interne, à commencer par l’asainissement de l’assiette fiscale et la lutte contre la corruption et la délinquance financière!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    • La lutte contre la corruption est certes une excellente chose mais pour le moment le Mali a besoin des fonds immediats pour creer des projets de developpement au nord et au centre generateurs d’emplois!!!! La meilleure maniere pour apaiser le front social et combattre la guerre civile est de creer des projets de developPement dans les zones delaisse’es!!!!! Tant que les jeunes n’ont pas d’emplois, ils seront tres probablement recrute’s par les mouvements terroristes!
      LA SITUATION EST GRAVE! LES SOLUTIONS DOIVENT ETRE IMMEDIATES!!!!

  12. Le roi MAUDIT de segou, les Maliens ne sont pas des cons pour faire des conneries, c’est toi le con et le grand idiot, le digne fils de wuruwaye, reflechies un peu avant d’ecrir tes aneries sur maliweb. Ce n’est pas le FMI qui a jamais resolu un probleme dans les pays en developpement que des dettes et encore l’abandon des secteurs de developpement comme l’education et la santé.

    • Je suis d’accord avec toi pour dire que les maliens ne sont pas cons mais toi tu l’es!!!!!
      Tu es tres bete!!!!! Peux-tu nous dire dans quel autre endroit le PM doit aller pour mobiliser des fonds pour le Mali? Just don’t tell me a’ Bougouni!
      N’oubliez pas que la directrice du FMI etait ministre des finance en France. Elle connait bien les pays francophones!!!

  13. Petit Maiga qui se croit PM, welcome aux USA!
    C’est bien de prendre du temps pour s’eloigner des conneries de notre faso. On me dit que le chef supreme des drogue’s aussi est aux USA.
    On a serious note, we need to calm the situation in Mali!!!!!! La fuite en avant et l’esprit de revanche doivent etre evite’s! J’ai ecoute’ le discours du president IBK. J’ai eu des larmes aux yeux! Nous pouvons dire n’importe quoi du president mais SON AMOUR POUR LE MALI EST SINCERE!!!! Il a besoin d’etre aide’!!!!!! au lieu de verser des milliards pour acheter des armes pour… tuer, il faut reorienter ces milliards pour acheter la paix en investissement dans des programmes de developpement generateurs d’emplois! IL EST IMPERATIF D’HUMANISER LE DEVELOPPEMENT ET LA POLITIQUE DANS NOTRE FASO!!!!!! IL FAUT APAISER LE FRONT SOCIAL!!!!! LE MALI MERITE MIEUX!!!! Je supporte le president et son equipe dont vous meme pour les efforts que vous deployez pour redresser la situation. VOTRE MISSION N’EST PAS FACILE ET VOUS N’AVEZ PAS DROIT A’ L’ERREUR CAR LA SURVIE DE 19 MILLIONS DE MALIENNES ET DE MALIENS DEPEND DES ACTES QUE VOUS POSEZ. Don’t make people who support you rethink their position!!!!! Je vous souhaite une bonne chance dans votre mission!!!!
    ALLAH KA MALI DEME’!!!!!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here