Vœux de nouvel an : Le parti PSDA renouvelle sa confiance au président IBK

21

Le président du parti Psda Ismaël Sacko a renouvelé sa confiance au président de la République et à son gouvernement.

  Le Parti social démocratique (Psda) a organisé une conférence de presse, le samedi 9 janvier 2016, à son siège, pour présenter ses vœux au peuple malien. C’était en présence des membres du bureau politique du parti, des délégués venus de Sikasso, Nara, Bla, Tominian, Baraoueli, Macina, Mopti, Sévaré et du district de Bamako.

Dans son allocution, le président Ismaël Sacko a salué les acquis du chef de l’Etat et son intelligence à gouverner dans le souci de ramener le Mali à la paix. Il a déploré certaines situations désastreuses dont notre pays a été victime en 2015 : «Sur le plan sécuritaire, l’année 2015 a été une année sanglante à cause d’un nouveau type de terrorisme qui a endeuillé notre pays. Nous retenons les attaques multiformes perpétrées contre l’humanité par des jeunes gens en quête d’espoir mais égarés, et qui ont perdu la foi en l’humanité». Pour le président du Psda, la meilleure manière de lutter contre le terrorisme est d’engager une implacable lutte contre les injustices qui sont synonymes de frustrations.

Sur le plan économique, le parti s’est réjoui des efforts du gouvernement, qui a enregistré une croissance de 7% cette année, grâce au labeur des braves paysans. Le président Sacko a noté que sur le plan politique, le parti a connu une bouffée d’oxygène suite à l’adhésion massive de nouveaux militants dans des zones où le parti n’existait pas. «Lentement et sûrement, le Psda est un parti d’avenir et d’espoir pour les Maliens et s’engage à former et à construire de nouveaux types de militants aptes à relever le défi de la production intellectuelle et technique, de la mobilisation et de la discipline», a-t-il déclaré.

Concernant les différents scandales qui ont émaillé le mandat du président IBK, le président du Psda a fait savoir que le président de la République a donné carte blanche à la justice pour traquer les coupables. Il a invité les militants du parti à travailler davantage afin de débroussailler la route pour le jeune parti en vue d’atteindre ses objectifs.

Pour le secrétaire politique adjoint du Psda, Issiaka Moumouni Koné, l’année 2015 a été bonne, car elle a permis au parti de mener des activités. Ces activités qui ont permis au parti d’engranger des points positifs sur l’échiquier politique malien.

 Dramane Konta

PARTAGER

21 COMMENTAIRES

  1. L’avenir du notre patrie repose dans les mains du régime en place qui est celui d’IBK. Le but n’est de se limité qu’à soutenir la personnalité d’IBK, mais de le soutenir parce que c’est lui qui est le capitaine du navire dans lequel nous y sommes, par risque de ne pas le laisser faire un naufrage. Nous devrons faire preuve de bonne foi et de patriotisme.

  2. 😈 😈 La parole prévaux l’action cela est dans les normes de la bonne éducation. IBK continue de prévenir sinon le train est déjà en marche. La prison centrale de Bamako accueille de nos jours plusieurs de nos hauts cades accusés de corruption. 😈 😈

  3. Nous invitons les autres partis à faire la même chose que le PSDA. C'est-à-dire accompagner le chef suprême des armées afin qu'il puisse réussir sa mission, sauver notre cher Maliba de cette crise sans précédent.

  4. Concernant la lutte contre la corruption IBK a invité les magistrats à se mettre d’avantage au travail, pour que l’on puisse voir la justice malienne agir. Les dossiers du VGRL sont en cour de traitement.

  5. La paix et la réconciliation sont aujourd’hui les attentes primordiales des citoyens maliens. Depuis que l’accord de paix issu du processus d’Alger a été signé jusqu’à l’heure actuelle, rien ne rassure. Donc pour que la paix ne reste pas une chose inaccessible pour ce pays, nous dévons faire recours à la conférence d’entente nationale, comme prévue par l’accord, et la période intérimaire.

  6. Ce sont, seulement, les détracteurs qui pensent que le bilan de la gestion du président de la république de l’année 2015 a été mitigé. Sinon aucun malien soucié de sa patrie et conscient des réalisations faites dans l’année 2015 trouvent que le président n’a absolument rien à se reprocher.

  7. L’opposition politique et la majorité doivent être des politiciens responsable des hommes et des femmes qui sauront combattre pour la cause général de ce pays et non des revendication individuel.
    Le président l’a dit lors de son intervention pour le vœux du nouvelle ans 2016 sera l’année des maliens.

  8. Il est quand même important que les politiciens se donnent les mains envers un nouveau Mali envers le gouvernement. Nous avons espoir aux projets de 2016, il faut que les maliens faites de cela une réalité.
    Bonne et heureuse année à tous les politiciens de ce pays.

  9. Mes félicitations à Ibrahim Boubacar Keïta pour les réalisations qu’il a fait dans l’année 2015 dont la plus importante et la plus remarquable est la signature de l’accord de paix issu du processus d’Alger. Sans oublier de mentionner la relance économique, nous saluons la loi de programmation militaire.

  10. L’année 2015 a été parfaitement bonne pour le Mali. L’accord d’Alger pour la paix et la réconciliation seul nous prouve cela. Nous sommes tous disponibles pour accompagner l’élu de la nation, le grand maître des ordres nationaux.

  11. Actuellement le Mali a besoin d’union national, et que chaque souche de sa société apporte sa pierre à cette édifice nationale. Un Mali uni reste un Mali fort. Tous les maux dont traverse le pays interpelle toute les acteurs politiques de la majorité, l’opposition et les neutres. Le plus important reste le Mali d’abord.

  12. Nous sommes contents de cette nouvelle. Et nous invitons tous les partis de la majorité et autres de faire confiance au chef de l’Etat et de l’accompagner dans ses actes. Pas pour la personne d’IBK mais pour le Mali.

  13. Certes notre pays traverse l'une des phase les plus difficile de son existence, le régime actuel n'est pas le fautif, c'est ce dont les détracteurs refusent d'admettre. Nous devrions tous remplit notre par de responsabilité avec un seul intérêt qui est doit rester l'intérêt général de ce pays.

  14. C’est vrai que le Mali a traversé des moments difficile ces derniers temps. Au lieu de passer leurs temps à critiquer, si tous les partis politiques de la place font comme celui-ci. C’est-à-dire aider le président de la République à construire notre pays.

  15. Plus de discrimination politique, que tous les partis politiques malien se donne la main enfin de promouvoir un avenir meilleur pour ce pays. Que la majorité considère l’opposition que l’opposition aussi fasse autant. Nous sommes tous des maliens, alors mettons une croix sur nos différends et tendons la main à notre pays.

  16. A ce rythme, si tous les partis politiques de ce pays s’unissent et forme un seul rang derrière le chef de l’Etat. On verra sûrement un autre Mali dans très peu de temps. Je rappelle que c’est l’union qui fait la force.

  17. Ce pays fait appel au devoir patriotique de tous ses fils. Unissons nos forces pour porter haut le Mali. Le Mali a besoin de chacun de nous tous, ne laissons pas notre pays s’engouffré dans le sombre pendant que nous pouvons nous unir pour le sauver.

  18. Bien vrai que le bilan 2015 n’a pas été à la hauteur, le peuple malien doit comprendre que nos dirigeants ont besoin de son soutien. Ces individus de mauvaises fois sont des lâches, pourquoi attaqué un pays digne comme le Mali. Ce n’est pas à eux d’enseigner l’islam à notre pays, le Mali pratique musulman et cela ne date pas d’aujourd’hui.

  19. C’est bien que ce parti réitère sa confiance au chef de l’Etat, je rappelle que ce dernier a besoin du soutien de tous les maliens. J’invite tous les maliens à rester vigilant et à soutenir et accompagner notre armée nationale. Nous savons tous que ces terroristes sont lourdement équipés, mais cela n’empêche mettons-nous toujours dans la tête qu’on peut les battre.

  20. Quand même j’ai foi en l’armée malienne, je sais que s’ils se donnent ils peuvent faire face à ces bandits. Lieu de convier la population à contribuer fortement à la convalescence du pays en dénonçant les suspects en temps réel auprès de nos autorités.

  21. Ces terroristes n’ont qu’un seul objectif anéantir notre pays enfin de mettre la main sur nos ressources naturelles. Ils se disent défendre l’islam alors que c’est tout fait le contraire. Unissons-nous pour sortir le Mali dans cette phase difficile.

Comments are closed.