Campagne nationale pour la planification familiale : La Première dame du Mali et les jeunes du Mali s’engagent

0

L’épouse du Chef de l’Etat, Kéïta Aminata Maïga  a lancé le 15 mai 2018 au palais de la culture, les activités de la 14èmeédition de la campagne nationale pour la planification familiale.

-Le lancement de la 14ème édition de la campagne nationale de la planification familiale au Mali a donné lieu à  la première dame, Kéïta Aminata Maïga de  réaffirmer son engagement pour l’autonomisation de la femme et de la fille. Qui passe par une maîtrise et un  contrôle des naissances, une condition sine qua none pour gagner le pari des ODD.

Le Mali s’est engagé à soutenir la promotion de la planification familiale conformément à sa stratégie nationale de prévention et de réduction de morbidité et de la mortalité maternelle, néonatale et infanto juvénile avec l’appui des partenaires techniques et financiers dont le chef de file est l’UNFPA.

Et cette célébration est l’occasion pour le Mali  de  dresser  le bilan du chemin parcouru en matière de promotion de la planification familiale. Ce qui a amené le ministre de la santé et de l’hygiène publique, Pr Samba Ousmane Sow  à  rappeler la situation sanitaire des mères et enfants  et d’ indiquer   les actions entreprises par son département et les décideurs en matière de PF.

Pour le Pr Sow, force est de constater que les indicateurs de santé maternelle, néonatale, infantile  et infanto juvénile, ne sont pas de souhait. Bien que les efforts aient été effectués en la matière, le ministre  de la santé et de l’hygiène publique  déplore le faible taux d’utilisation des PF, conséquence des besoins non couverts en matière d’offres de services de PF (26%).

Et cette campagne qui se tient sur une période de un mois est donc l’occasion pour son département et ses structures rattachées de développer des stratégies novatrices pour rehausser le taux de prévalence contraceptive en mettant l’accent sur les barrières socioculturelles.

La santé maternelle tout comme le thème retenu pour cette édition « la planification familiale un moyen efficace pour l’autonomisation de la femme et de la fille », interpelle chaque acteur de la société à son rang et grade.

Quant à  la marraine de l’évènement, Kéïta Aminata Maïga, elle a en appelé  à l’implication des jeunes  pour gagner le pari des naissances contrôlées sur notre sol au profit de la santé maternelle, de la scolarité des filles mais surtout pour l’autonomisation des femmes et des filles, socle d’une réelle émergence.

La cérémonie de lancement a également  été marquée par une série de remise d’attestation de reconnaissance aux personnes  pour leur mérité en faveur de PF au Mali.

Khadydiatou SANOGO/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here