COVID-19 : Comment optimiser les mesures-barrières

3

La propagation du Coronavirus ou Covid-19 a instauré un nouveau mode de vie dans la capitale bamakoise : les masques, les gants… Ibrahim Mohamed Témé, biologiste au Centre de santé de référence de la Commune IV, explique comment optimiser les mesures-barrières.

 

Avec le règne du Covid-19 sur le monde, chacun essaye de se protéger comme il peut. A cet exercice, le savon, les gels hydro-alcools, les gants et les bavettes sont les vedettes.

Aux dires du biologiste médical, Ibrahim Mohamed Témé, “le gant est utilisé à chaque fois qu’on doit toucher une personne ou une chose pouvant être source de contamination. Il n’est pas à porter régulièrement. Et il faudrait l’enfiler en mettant la main dans la partie poudreuse. La manière de l’enlever aussi est importante car on le retourne afin que la partie qui était à l’extérieur se retrouve à l’intérieur afin d’éviter toute contamination”.

L’Organisation mondiale pour la santé (OMS) recommande le port du masque uniquement pour les personnes symptomatiques ou qui s’occupent d’un malade et les autres n’en n’ont pas besoin. Elle conseille plutôt d’éviter de se toucher le visage et de garder ses distances. Cependant il y a des limites quant à la capacité du masque à protéger d’une quelconque contamination.

“Pour le masque il est nécessaire de se désinfecter les mains afin d’éviter toute contamination du masque pendant la manipulation. Ainsi il évite d’inhaler les aérosols émis par une personne lorsqu’elle tousse ou éternue ; on l’utilise lorsqu’on doit s’approcher trop près d’une personne malade ou au moment de manipuler les produits pouvant produire de l’aérosol. Selon la qualité et l’utilité des masques, nous rencontrons en général les masques dits chirurgicaux qui protègent plus celui qui est en face du porteur. Il y a les masques spéciaux qui protègent et le porteur et celui qui est en face. Ce qui est aussi bon à savoir c’est que ces masques ont tous une durée d’efficacité limitée à 3 à 4 heures pour les chirurgicaux et 8h pour l’autre, explique M. Témé.

La réutilisation des masques est fortement déconseillée.

 

Aïchatou Konaré

 

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. Merci IBK pour ce que vous faites ,; j’ai confiance en vous et notre mali j’espere que les gens vont respecter

  2. J’appel tous les maliens a respecter les mesures demandés par le gouvernement seulement comme ça on se sauvera

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here