Koulikoro : La fondation Orange vole au secours des femmes victimes de la fistule obstétricale

0

C’est le jeudi 23 mai 2019,  journée internationale pour l’élimination de la fistule obstétricale,  que la présidente de la fondation orange, Mme Coulibaly  Awa Diallo, accompagnée de la première Dame Keïta Aminata Maïga et le maire de la commune urbaine de Koulikoro, Ely Diarra, ont procédé à la coupure du ruban symbolique du nouveau  centre d’accueil et d’hébergement pour les femmes victimes de la fistule obstétricale.

Maliweb.net- Construit au sein du centre de référence de  Koulikoro, ce centre flambant neuf  a coûté à la fondation orange 55 millions FCFA. Le bâtiment comprend, selon la dite fondation, des salles d’hospitalisation avec une capacité d’accueil de 20 lits, de soins,  de consultations, un bureau pour le surveillant, un magasin et des toilettes pour les patientes et le personnel médical.

Pour la fondation d’entreprise Orange Mali,  la fistule obstétricale et ses séquelles désastreuses continuent à faire des ravages, à cause du manque d’accès aux soins de santé des femmes. Ainsi, poursuit-elle, ce nouveau centre servira  de lieu de prise en charge  pour ces femmes et filles porteuses de cette maladie.  Toujours selon la fondation, il  permettra une prise en charge permanente et de qualité pour assurer l’accès aux soins de santé des femmes victimes de ce mal.

Par ce joyau, la fondation Orange Mali  attend apporter ainsi sa modeste contribution aux efforts de la couverture médicale des femmes atteintes de fistule obstétricale, une  maladie qui a suffisamment porté atteinte  à la santé, la dignité, les droits, le respect et l’avenir des femmes.

Il faut noter que c’est le deuxième centre d’accueil des femmes victimes de fistule obstétricale que la fondation Orange Mali a réalisé.  Le premier a été construit  au sein de l’hôpital de Sikasso avec une capacité de 40 lits pour plus de 80 millions de francs CFA. La santé constitue l’un  des axes prioritaires dans les actions de solidarité en faveur des couches défavorisées  de la fondation Orange Mali. Depuis 2009, elle contribue  la lutte contre la fistule en apportant son  soutien au  centre Oasis de l’hôpital du Point G. Cela par la  distribution des kits d’interventions chirurgicales et  des produits pharmaceutiques.

Les autorités coutumières, communales, régionales, le Ministre chargé de la solidarité et  la présidente de l’ONG Agir, Mme Keïta Aminata Maïga, présents à cette cérémonie, ont, a l’unanimité, salué cet élan de solidarité des responsables de la fondation orange Mali. Certains n’ont pas hésité de qualité la fondation d’entreprise citoyenne qui finance plusieurs actions dans les domaines de la santé, la culture et l’éducation.

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here