Maladie d’IBK : Au-delà de l’émotion dolosive

111

Comment IBK peut-il penser une seconde se refaire une virginité politique en surfant sur son état de santé ? Nous allons relire Machiavel pour savoir si ce maître avait pensé pareille prouesse. Il n’y a rien de plus grave pour une nation en crises qu’un vide idéologique, c’est-à-dire : naviguer à vue. Il n’existe rien de plus ahurissant qu’un déficit chronique et maladif de patriotisme et de don de soi. Certes, le peuple malien est compatissant, mais rien de durable et de sérieux ne se construit sur du faux. Comment la présidence de la République, elle-même, peut-elle tenter de récupérer une situation de maladie ? Le seuil de la perversité est enfin atteint.

Une maladie sujette à récupération

L’opposition a compris le risque d’être incomprise par le peuple en maintenant sa marche pendant un IBK convalescent. Sage décision. Elle ne s’est pas laissé piéger. Le RPM et ses satellites ont profité de cette maladie pour tenter de magnifier leur obligeance vis-à-vis d’IBK. Un ministre en exercice, très mal inspiré, a fait part de son soutien au président convalescent par voie de communiqué. Un ancien Premier ministre a fait le voyage sur Paris, juste pour souhaiter prompt rétablissement au président. Au-delà de tout ce qui précède, il est bon de retenir des leçons.

Les leçons

1- Plus de cinquante ans après les indépendances, nos chefs État sont incapables de mettre sur pied des structures sanitaires dignes de les soigner. Comment voulez-vous que nous soyons respectés ? Et pourtant, la seule facture des évacuations sanitaires étatiques permet de faire comparer nos hôpitaux à ceux de nos frères cubains. Pour le bien de tous.

2- Cette histoire rappelle qu’IBK est juste un mortel parmi les mortels. Nul n’est indispensable. Être à hauteur du rendez-vous de l’histoire, telle doit être la vocation de chaque homme.

3- Que la lutte pour le pouvoir est une lutte sans merci. Au RPM dans les coulisses, la guerre de succession fut un moment ouverte. Si tant est qu’elle s’est refermée.

Le cynisme dans la maladie IBK demeure, à vrai dire, le maître de l’équivoque

Comment est-ce possible, dans une adresse à la nation, de féliciter le médecin  général  Jean Paul PEREZ, l’incarnation de la compétence et de l’humilité, et l’ambassadeur vaniteux et pistonné qui se vante d’avoir organisé une visite d’État. Sa fin à soi. Non, ambassadeur Diarra, vous  n’êtes ni Ho Chi Minh ni Yakubu Gowon. Restez les pieds sur terre. Pour mémoire, après les attentats du 13 novembre 2015, recevant la médaille de la ville de Clamart, pour avoir courageusement, efficacement soigné les blessés,  le médecin général au nom de ses collaborateurs a dit ceci : «Nous avons juste fait notre devoir». Quelle humilité ? Enfin : 1-De la façon avec laquelle nous avons su qu’IBK a mis 14 ans d’études pour décrocher son DEA, qu’il habitait Saint-Denis, nous savons exactement tout aujourd’hui. À Paris, tout se sait.

2-Ces moments d’entente nationale ne doivent pas servir de tremplin à vouloir créer un unanimisme politique majorité-opposition. 3-Il est temps pour IBK et alliés de comprendre que la seule chose qui préoccupe les Maliens demeure la saine et juste gestion de notre nation. Tout le reste est folklore. IBK, demain, le Mali peut regorger de mille et un Jean Paul Perez. Il suffit juste que l’exemplarité vienne d’en haut.

Boubacar     SOW

                                                                                                            [email protected]

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

111 COMMENTAIRES

  1. C’est lorsqu’on ne connaît pas le lion que l’on ose de l’attraper par sa queux. La position du président IBK n’est certainement pas connue par beaucoup, mais je suis sûre qu’il sera compris un jour.
    Un jour viendra que tous ceux-ci seront comprises….
    Que dieu nous montre le moment d’après…

    • CELINE,
      IBK LUI MÊME NE COMPREND PAS CE QU’IL FAIT..
      IL EST MALADE TON IBK, IMPOTENT, INCAPABLE..

      TU PARLES DE LION,..HÉ BIEN, TON IBK EST LE LION QUI DÉVORE SA PROPRE POPULATION..

      IBK , LE PRÉDATEUR DE LA POPULATION MALIENNE..

  2. Nous en avons marre de cette opposition et de ses n’importe quoi, en ce moment je me rends compte qu’une opposition n’a rien à faire dans ce pays, il faut trouver un moyen de le dissoudre.

  3. Je ne comprend pas l’objet de cette critique. Si les tâches du gouvernement sont confier à l’opposition et que l’opposition continue de critiquer ces mêmes tâches, ce qui veut dire qu’ils ne font eux même pas leurs travails…

  4. Ce que ses journalistes et désastres de cette république ne comprennent pas, Quoi que des gens peuvent dire, nous resterons toujours des maliens qui aimes et qui soutiennent le président IBK, il est choisie pour ça.
    Vive le président !!!

  5. Des critiques toujours des critiques sur la moindre des gestes du président IBK.
    Ahh oui c’est une manière de montrée par A + B à ses adversaires combien la gestion d’un pays n’est pas facile. Ces mêmes personnes sont toujours dans les radios et autre à critiquer le régime alors qu’ils sont en train de se critiquer eux-mêmes…

  6. Quoi qure tu peux dire sur le président et son Etat de Santé, nous lui apportons toujours soutien, Cette forme de politique est une qui ne peut pas être d’un leader qui ne pèse pas les situations, IBK est très fort en politique, c’est un homme qui peut diriger tout un continent, à plus forte raison qu’un pays comme le Mali.
    IBK coup de chapeau, vous êtes fort…

  7. Ce journaliste ne sais pas ce qu’il dit, comment la presse d’un grand pays comme le Mali peut être aussi corrompu ensuite nul que ce journaliste ?
    Je suis désolé pour la presse malienne !!!

  8. La gouvernance d’IBK quoi qu’on dise reste la meilleure. Malgré la charge de son programme de la campagne présidentielle de 2013, il est encore confronté à d’autres problèmes plus colossaux que prévus. Le Président de République est déterminé et attentif pour redresser le pays. Les détracteurs essaient de tromper l’opinion publique, pour en tirer profit, mais le peuple reste indifférent face à cela. 😕 😕 😕

  9. Le Président de la République met tout en n’œuvre pour épanouir son peuple en trouvant le plus tôt possible des suites favorables aux nombreux maux dont le pays est confronté depuis les régimes précédents. IBK n’est pas à indexer si nous devons chercher des coupables aux maux qui persistent de nos jours. Il a été élu pour résoudre la situation surtout la situation politico-sécuritaire dans le septentrion malien et aussi trouver des solutions de sortie favorable dans cette crise multidimensionnelle, en plus ses résultats sont salutaires.

  10. Je ne prends pas partie pour IBK, mais depuis son arriver le pays commence légèrement à se développer, délicatement mais assurément, il est en train de redresser le pays. Il est vraiment l’homme de la situation soyons honnête. Il peut gérer le Mali comme il se doit, il a la compétence nécessaire. Sa politique de gouvernance reste la meilleur mode gérance approprié pour sortir notre pays de cette crise. 💡 💡

  11. Seuls les ignorants, les inconscients, les opposants mal intentionnés, les apatrides, les détracteurs, les corrupteurs et corrompus se permettent de critiquer IBK et son régime. Parce qu’ils ne veulent pas voir IBK faire sortie le pays de cette crise. Les patriotes honnêtes, les dignes fils de ce pays ne critiquent pas. Ils préfèrent accompagnés, soutenir, proposer des idées différentes et plus avantageux et plus crédibles pour le pays.

  12. Ce sont les opposants et les journalistes malveillants qui désinforment le peuple et empoissonnent le système du régime au pouvoir avec des mensonges et des balivernes. Le pays n’a pas besoin de cela, si vous n’avez rien n’à dire aller vous faire à ailleurs. La presse et l’opposition malienne ont perdue toutes leurs crédibilités, considérations, dignités et honneurs vis-à-vis de la population malienne. 😳 😳

  13. Ce sont les opposants et les journalistes malveillants qui désinforment le peuple et empoissonnent le système du régime au pouvoir avec des mensonges et des balivernes. Le pays n’a pas besoin de cela, si vous n’avez rien n’à dire aller vous faire à ailleurs. La presse et l’opposition malienne ont perdue toutes leurs crédibilités, considérations, dignités et honneurs vis-à-vis de la population malienne.

  14. Quel que soit les propos sataniques des détracteurs, IBK reste toujours vérace puisque par ses compétences, il demeure toujours l’homme de la situation. L’homme qui vaut à la place qu’il faut. Il a seulement besoin du soutien de la population qui l’a élu avec plus 78% de voix, ainsi ensemble nous pourrons sortie notre pays de cette crise existentielle. Le président n’est pas le seul malgré qu’il soit le chef de l’Etat, toute les souches de la société sans exception ont leurs mots à dans reconstruction du pays.

  15. Je pense que ce n’est pas pour une cause que l’opposition malienne a décidé de report cette marche déraisonnable, sinon l’opposition était de bonne foi elle n’allait pas organiser cette marche. Le respect des institutions de la République et la stabilité politique du pays est plus importante que tous cela.

  16. Le report de la marche est bien, mais le plus salutaire était l’annulation cette marche. La marche est l’un d’être une solution, en plus de cela l’état d’urgence est toujours en cour. Pas seulement pour la santé du président mais le respect des institutions de la République, de l’état ‘urgence et de la stabilité du pays doit être préserver pas l’opposition malienne.

  17. Je pense que notre pays n’a pas en ce moment besoin de tel articles qui ne servent qu’à installer la division entre les peuples maliens.
    Il faut comprendre que si les opposants ont compris que le pays n’a pas en ce moment besoin de marches inutiles,c’est que leur bon sens a pris le dessus.
    C’est ce que nous devons justement encourager et non le contraire.

  18. Je pense que l’opposition n’appelle pas à la concertation nationale mais plutôt à la haine et à la violence. Le gouvernement ne fait rien sans que la population ne soit imprégner de la situation, nous sommes dans un État démocratique avec le régime le plus démocratique que le pays n’est jamais connu.

  19. Ce ne sont pas la perturbation de la stabilité accompagné des marche qui sera la solution. L’opposition malienne agi chaque d’une manière déraisonnable dans la politique malienne, elle peut se faire entendre sans perturbé la stabilité de ce pays.

  20. Nos opposants ont pour une dans leurs vies agi pour le bien du pays et non pour leurs intérêts égoïstes.
    Tous maliens doivent donc comprendre que ce qui doit être mis au dessus de tout c’est l’intérêt des maliens et le président IBK ne cessera jamais de prôner cela.

  21. Le camp présidentiel n’a à aucun moment cherché à faire de la maladie du président IBK une récupération politique.
    C’est plutôt la population qui s’est levée de manière spontanée pour le soutenir dans cette épreuve car elle se reconnait plus en lui.
    Alors,arrêtez vos polémiques bizarres.

  22. Le président IBK ne doit pas être tenu responsable de la médiocrité qui se constate dans nos hôpitaux aujourd’hui.
    Il comprendre que des président sont passés avant lui et c’est pas lui qui sera comptable des erreurs commises par ceux ci…

  23. . Que le tout puissant l’épargne de toute maladie durant le reste de son premier mandat et le deuxième qu’il doit surement faire.

  24. Maliennes et Maliens vous êtes invitée à prier d’avantage pour le chef de l’Etat qui se trouve actuellement dans le pays après une opération au niveau de la gorge. Nous lui souhaitons le bienvenu au bercail et bonne reprise des fonctions présidentielles

  25. Ces petits messieurs de journaliste avec leurs parole façon façon veut créer la zizanie au sein du RPM et entre le Prémier ministre zt son gouvernement. La maladie c’est la maladie, pour quoi le moi dol.

  26. Boubacar sow que le président IBK ait fait 32 ans pour avoir son DEA ou 100 ans cela nous on s’en fiche éperdument. Le plus important pour nous; c’est ce qu’il peut faire pour l’évolution de notre pays. Tu ne lui arrives pas à la cheville et tu ferais mieux d’informer au lieu de nous exposer tes réflexions d’ignorants.
    Si nos pays africains n’arrivent pas à aller de l’avant c’est aussi la faute de journalistes de ce genre qui incitent nos populations à ne pas soutenir nos dirigeants dans leurs décisions avant de se rendre plus tard que c’était l’homme. IBK est remplaçable mais pour le moment il est à sa place.

  27. Le président IBK sait qu’il n’est pas irremplaçable. Il l’a lui même dit qu’il est en mission pour nous et cette mission nous devons comprendre qu’il ne peut pas y arriver en étant seul.
    Que sa maladie soit un atout pour construire un unanisme politique opposition-majorité est une bonne chose qui permettra malgré les divergences de points de vues de fédérer les forces pour travailler dans le sens du développement du pays. Si ce ne sont pas des ennemis du pays; personne ne doit y voir de mal.

  28. Boubacar Sow arrête de nous distraire avec ta comédie de mauvais gout. Les vrais maliens se sont préoccupés pour lui et ont prié afin qu’il se rétablisse le plus rapidement possible. Et Dieu a entendu nos appels. Il nous est revenu hier saint et sauf.

  29. Voila juste tôt ou tard ces genres de journaliste finira pa Le premier ministre était dans son rôle en tant que collaborateur du président de la république pour s’enquérir de son état de santé.
    Aussi tout le monde a vu le sursaut des populations face à la maladie du chef de l’état. Chacun par ses moyens lui a souhaité prompt rétablissement.
    Vos remarques de mer.de vous pouvez les mettre là où vous le voulez! ffffffffffffffff r

  30. Il faut se demander les médecins qui t’ont payé pour leur défendre peuvent bien intervenir sur cette maladie. Ce n’est pas parce que les hôpitaux sont mal équipés mais chacun a son médecin et le président est très conscient de cette situation.

  31. Tu me diras pas que le président se donne à un généraliste pour se faire tuer. Il fallait une intervention d’un spécialiste. C’est son médecin qui l’a suivi alors pourquoi le laisserais tu pour qu’il soit le cobaye d’un débutant.

  32. Maladie d’IBK va nous permettre de savoir qui est qui ici au Mali. Et qui fait quoi. Prompt rétablissement au Prési IBK.

  33. Est ce vous voyez bien, le titre de ce putain de journaliste, Maladie d’IBK:au delà de l’émotion dolosive. On ment qu’on est malade, mr le crétin de journaliste.

  34. L’opposition pour ceux qui ne sont pas au parfum de la scène politique penseront qu’elle a annulé sa marche pourtant c’est loin d’être le cas. Elle a voulu se donner de l’importance en disant cela pourtant c’est le pseudo dit “reveil du citoyen malien” à la solde de l’URD qui était au devant de la marche de la CSTM.
    Est ce qu’on peut dire dans ce cas que l’opposition à reporté sa marche?

  35. Le plus important pour nous mon cher SOT comme ton nom SOW est que l’opération s’est bien passé et le président est rentré pour reprendre les affaires du pays.
    Il faut chercher à te former ou tu peux aller au champ pour cultiver des courges ou des salades. Tu aurais servi à quelque chose.

  36. Personne n’a menti sur l’état de santé du président. Il faut savoir qu’on ne peut pas l’annoncer comme une simple personnalité. La cellule se devait être discrète avec cette information.

  37. Je pense qu’on doit cessé avec nos querelles,politicienne, et soutenir le président, être solidaire derrière lui, la santé n’a pas de prix.

  38. En un mot tous les maliens sont et restent derrière le Président de la république, en lui souhaitant un prompt rétablissement, parce qu'on en a besoin de lui pour le reste de ces mandant pour achever le travail qu'il a commencé.

  39. En un mot tous les maliens sont et restent derrière le Président de la république, en lui souhaitant un prompt rétablissement, parce qu'on en a besoin de lui pour le reste de ces mandant pour achever le travail qu'il a commencé.

  40. Dans le cadre de notre vie en société, nous payons toujours les erreurs du passé et nous payons notre manque de rigueur.
    Il n’y a pas eu de réelles politiques de gestion des hôpitaux et autres centres de santé publiques. Les équipements n’ont pas été entretenu pourtant nous savons que ce qui n’est pas entretenu se dégrade.
    On ne doit donc pas s’étonner que plus de 50 ans après la pseudo indépendance; nous n’ayons pas de structures sanitaires de références internationale capable de soigner pas seulement nos dirigeants mais tous les citoyens ayant des problèmes de santé.

  41. Il faut tous soutenir le président en cas de problème. Il a été élu par le peuple malien et non par les militants du RPM. Chacun peut apporter sa compassion comme il veut selon les moyens qu’il possède.

  42. L’opposition a compris la situation. La démocratie demande tout cela. C’est vrai que nous luttons tous pour le développement du pays mais au delà de cela, il y a la relation humaine qui est là. 😯 😯 😯 😯 😯 😯

  43. En un mot tous les maliens sont et restent derrière le Président de la république, en lui souhaitant un prompt rétablissement, parce qu’on en a besoin de lui pour le reste de ces mandant pour achever le travail qu’il a commencé.

  44. L’opposition a compris la situation. La démocratie demande tout cela. C’est vrai que nous luttons tous pour le développement du pays mais au delà de cela, il y a la relation humaine qui est là.

  45. Cette décision du report de la marche de l’opposition même si elle n’a rien à avoir avec la maladie du président IBK a été vraiment sage car notre pays n’a pas besoin de ça actuellement. L’heure est à l’union sacrée derrière les institutions de la république pour vaincre l’adversité et hisser notre pays vers le haut. Tant que l’opposition n’aura pas compris que le pouvoir ne doit pas être vu comme un ennemi mais comme un partenaire à qui on fait des propositions pour corriger ce qui peut paraître comme mauvais pour la vie du pays en toute objectivité; je suis désolé de le dire notre Maliba n’avancera jamais. Alors prenons conscience et mettons nous ensemble pour le Maliba!

  46. Pour un bon boulot il faut reconnaître et féliciter et c’est ce qui a fait le président de la république IBK car il était très content du travail des médecins.

  47. Je demande à mes concitoyens surtout la jeunesse de ne pas se laisser manipuler par ses opposants véreux qui ne cherchent que leurs intérêts. Ils nous poussent à sortir pour se faire tirer dessus pendant qu’eux ils sortent en catimini ou vont se cacher dans les représentations diplomatiques des pays étrangers.
    S’ils veulent qu’on marchent; qu’eux mêmes soient en première ligne sinon jamais on ne doit sortir.
    A bon entendeur, salut! 223love 223love 223love 223love 223love 223love

  48. Il y a des efforts qui sont fait dans le cadre de l’amélioration des conditions de fonctionnements des hôpitaux mais le plus grand problème tire leurs sources des mauvaises gestions des ressources mises à la disposition et celles récoltées grâce aux différentes prestations. Comment le système sanitaire peut être donc bon?
    L’état ne peut pas tout faire. Il faut donc un engagement de la part des uns et des autres et surtout une conscience professionnelle de part et d’autres.

  49. Nos hôpitaux sont dans de piteux états parce que nous manquons d’engagement envers notre pays. Comment on peut comprendre que des personnes qui vont se faire former à l’extérieur grâce à l’aide de l’état; qui rentre au pays et qui créent des cliniques dans lesquelles ces derniers passent plus de temps que dans les hôpitaux publiques pour lesquels ils ont été envoyés pour être formé?
    Il y a des personnes de ce genre qui ne passent pas plus de deux heures à leurs postes pendant qu’ils ont été formés avec l’argent de l’état, notre argent!
    Aussi les personnes qui sont chargées de l’administration de ces hôpitaux sont soucieux du fonctionnement à plein temps de leurs poches que des structures à leurs charges. Nous en payons donc les conséquences.

  50. moi j’invite tous les maliens de tout bord à la retenue car notre pays n’a pas besoin encore de la violence. regardons autour de nous et nous allons comprendre que nous sommes en retard sur nos voisins alors que nous pouvons les dépasser si nous nous donnons les mains pour soutenir le président actuel.

  51. C’est tout à fait normal qu’un ancien se déplace pour aller au chevet de notre président pour mieux s’acquérir de son état de santé.
    Boubacar Sow n’est qu’un journaliste sot et vendu pour la mauvaise cause.

  52. Notre président IBK est très bien requinqué et il l’a lui même confirmé. Que chaque malien se mettent au travail pour le retour de la paix et pour le développement de notre pays car chacun à sa part à jouer dans cette histoire.

  53. Il faut vraiment que les journalistes de ce pays apprennent à nous informer et non nous exposer leurs sentiments.
    Où est la récupération qui a été fait de la maladie du chef de l’état.
    Le premier ministre était dans son rôle en tant que collaborateur du président de la république pour s’enquérir de son état de santé.
    Aussi tout le monde a vu le sursaut des populations face à la maladie du chef de l’état. Chacun par ses moyens lui a souhaité prompt rétablissement.
    Vos remarques de mer.de vous pouvez les mettre là où vous le voulez!

  54. Le RPM n’a pas montré de successeur pendant l’hospitalisation du président. D’ailleurs, la loi ne permet au RPM de faire cela. En cas de vacance, le président est remplacé par le président de l’assemblée nationale.

  55. On attendais forcement cette réaction des jaloux et ennemis de notre pays.Et c’est Boubakar Sow qui commence le ballet.Le président IBK a de façon unanime et sincère bénéficié du soutien des populations maliennes.Et cela fait trembler le camp des petits messieurs.Le peuple malien se reconnaît au président IBK et vis versa.

    Durant les 14 ans passés à étudier en France est ce que le président venaient se faire soigner au Mali?Mais pourquoi il le ferrait maintenant?.On peut pas rattraper un retard de plus de 500 ans en 10 ans.C’est pas possible.On aura pas de Jean Paul Perez de si tôt au Mali ici.Soyons réalistes.Les réalités de ces pays et les nôtres sont très différentes et ils ne sont pas confrontés à une rébellion de plusieurs décennies.

  56. Arrête dire des choses inutiles car vos articles n’a aucune importance en ce moment pareille, monsieur Le journaleux , la presse joue un très grand rôle dans notre société, ce sont eux qui sont à la base de toutes les informations concernant le Mali

  57. Mr le journaliste du REPORTER écoute moi bien, on est dans un pays de droit, et de fraternité, vous savez que le mensonge est sanctionné par l’Article 35 code de procédure pénale d’une peine de 3 à 6 mois d’emprisonnement ferme. C’est la règle jurisprudentielle. Alors de crime que vous êtes en train de faire.

  58. Les vrais ennemis du pays sont ceux qui critiquent le président et son gouvernement.
    On sait réellement que vous êtes en complicité avec certain opposant comme TIEBLE DRAME qui cherche à rendre la situation beaucoup plus difficile.

  59. On reconnait la capacité d’un journaliste à travers ses articles et ces idées qu’il évoque.
    Vous ne dites que des mensonges, alors arrête de dire des bêtises sur l’autorité du pays.

  60. Le problème ici au Mali est que les journalistes manquent de formation. Ils ont fait de la liberté d’expression un libertinage d’expression. Ils se permettent d’injurier le président comme des voisins de quartier. Aucune discipline et de respect dans l’exercice de leur fonction.

  61. Tous ceux que vous faites comme reproche sont inutiles, car le président et son gouvernement sont là pour la satisfaction de l’intérêt général de la Nation.En parlant du RPM c’est un parti de la majorité présidentielle et son rôle est de veiller au bien des décision d’IBK.

  62. le RPM est un parti politique très sache et ce n’est pendant la maladie que certaines cherchent la tête du parti. mais chacun est conscient que IBK est et reste le président tant qu’il est en vie car avec ce monsieur nous pouvons avoir du progrès.

  63. Mr le journaleux la liberté d’expression ne signifie pas de dire des choses qui sont loin de la réalité.
    Le rôle d’un journaliste est de sensibilisé la population concernant des informations claires et nettes du pays, alors arrête de dire des n’importes quoi.

  64. L’opposition a mesuré les conséquences de sa marche sur notre pays c’est pourquoi elle a décidé de la reporter. Cela n’avait absolument rien à avoir avec la santé du président de la république. Malgré son absence le pays a continué de fonctionner donc ils pouvaient faire leur marche mais ils savaient très bien que les conséquences auraient été lourdes. Là où les bas allait blesser c’est quand les ennemis de ce pays que sont les terroristes allaient se mêler de cette marche; les opposants auront eu toutes les morts de ces personnes sur leurs consciences.

  65. Même souhaiter prompt rétablissement à notre chef d’État pendant sa période maladie fut un probleme pour certains journalistes c’est grave alors.

  66. Je crois que le président de république est une personne d’ une importance incomparable.il a tout a fait droit aux meilleurs soins dans les hôpitaux bien connus du monde.Je ne dirai pas que nos docteurs ne sont pas bon mais nous savons tous bien que ceux de l ‘Europe sont bien meilleurs donc je ne vois de mal qu’il parte se faire soigner en Europe.

  67. Comme il a dit toujours que « LE MALI D4ABORD, LE BONHEUR DE MALIENS », avant son arrivé au pouvoir, le Mali était sur le point de faiblesse, le Mali était dans une situation plus pire due au régime précédent, c’est-à-dire sous ATT le pays vivait dans une situation plus difficile, mais avec l’arrivé d’IBK, le pays marche maintenant à deux pieds sur tous les plans.

  68. IBK est bel et bien conscient que la seule chose qui préoccupe les Maliens demeure la saine et juste gestion de notre nation.

  69. Pauvre journaliste, le président de la république est un homme de parole, un vrai patriote, tous les promesses tenus par IBK sont entrain de réalisé, le premier objectif de président de la république était de maintenir la paix et la sécurité dans le pays.

  70. si tu accepte de changer de mentalité tu verras que des efforts sont fait et que nos gouvernant met à la disposition de certains médecins des bourses pour qu’ils partent se former pour venir en aide au pays mais une fois finir ces personnes viennent créer leur propre structure au lieu de servir l’état. mais tout ce qui se passe ici on dit que c’est le président et nous alors est ce que nous sommes toujours innocent?

  71. La raison pour la quelle certaines citoyens décident d’aller se faire soigner dans ces pays du Maghreb ou de l Europe. les occidentaux sont d’une avance incroyable dans le domaine de technologie et de la science et il ya aussi des spécialistes pour toutes les maladies.

  72. Là,c’est maintenant grave un président ne peut même plus aller se faire soigner a l’extérieur du pays.Monsieur le journaliste dites moi combien de chef des États africains se font soigner dans propre pays en ce temps là.

  73. Que ça soit l’opposition, la majorité ou je ne sais quoi encore, IBK est le président de tous les maliens rien de plus normal pour l’opposition de reporter leur marche à une date ultérieurement.

  74. Le Mali a vraiment besoin de la paix et réconciliation dans ce pays plus tout en moment.Évitez s il vous plait de nous chauffer la tête avec ces histoires qui sont très intéressantes en ce moment là.

  75. Ce journaliste a un sérieux problème mental, à vrai dire je crois que ses chromosomes ne sont pas au complet .Autant d’énergie à mettre sa colère envers quelqu’un qui élève et favorise le developppement du Mali de jour en jour ?c’est vraiment pathétique de ce journaliste du REPORTER.

  76. Nous savons tous bien que nos hôpitaux ne sont pas très bien équipé pour pouvoir soigner certaines maladies, ce manque d’équipement n’a pas commencé aujourd’hui au temps de notre président .Nos hôpitaux publiques ont toujours été dans ce problème.

  77. Le pays se soucie de son président car c’est un président qui se soucie de son peuple.C’est donc à juste titre que le Mali soit mal à cause de l’état de santé de son président.Si certains trouve en cela autre chose c’est leur problème.Le fait est que le malien est avec son président.

  78. Le chef d’État malien vient d’une situation de malades donc les opérations fut une grande réussite et nous en sommes content monsieur le journaliste épargnons de nos propos insensés vers notre président.

  79. Les maliens sans distinction ont souhaité prompt rétablissement au président IBK.Mais cela ne nous étonne pas car l’homme est avec le peuple c’est donc bien normal que le peuple soit avec lui dans moments difficiles.N’en déplaisent à aux jaloux.

  80. durant la maladie du président IBK tout le peuple s’est levé par une voix pour le soutenir ce qui a marqué IBK qui n’a pas manqué de remercier son peuple et exhorte le peuple à l’union et la solidarité.

  81. Le président IBK se préoccupe de son peuple c’est pourquoi son peuple se préoccupe de lui aussi.Cela n’est donc pas étonnant de voir le peuple malien solidaire de son président.Nous sommes tous avec le président IBK.

  82. la marche de l’opposition n’avait pas été reporté pour cause de la maladie du président IBK mais l’opposition a vu qu’elle allait prendre une raclé de la part de la population qui n’est plus prêt à participer à d’éventuelles marches qui pourraient mettre en péril le processus de paix.

  83. Le président IBK se préoccupe de son peuple c’est pourquoi son peuple se préoccupe de lui aussi.Cela n’est donc pas étonnant de voir le peuple malien solidaire de son président.Nous sommes tous avec le président IBK.

  84. Nous sommes certains que le président revenu de paris sait c’est très bien les attentes du peuple malien.C’est pourquoi il dit lui même qu’il va reprendre le travail où il l’a laissé.Nous sommes avec lui et l’accompagnons dans ce travail.

  85. Le peuple malien par cette manifestation à la première institution du pays démontre à quel point il est attaché au Mali.C’est donc tout à fait normal qu’il ait eu une solidarité sans faille et sincère autour du président IBK dans cette phase de maladie.Bon arrivée à la maison président.

  86. Le président IBK va très bien.Que le seigneur soit loué.Pour ce qui est du travail qui l’attend il en a conscience.C’est pourquoi il dit lui même je vais commencer le travail où je l’ai laissé.Ce journaliste n’est que jaloux de l’attention que le peuple malien a accordé au président IBK.

  87. nous devons être réaliste un peu dans nos dits surtout les journalistes qui cherchent toujours à envenimer la situation que vit notre pays alors que beaucoup d’effort ont été fait et continu. nous savons tous que les tâches ne sont pas faciles mais il faut que nous soutenons le président de la république.

  88. En fait c'est la solidarité que les populations maliennes ont manifesté au président durant sa convalescence qui fait peur à des personnes.Elles doivent avoir peur effectivement. Le peuple malien a démontré ainsi son attachement au président IBK.Il n'est pas mettre des sentiments des maliens.Le peuple malien de façon sincère à manifesté son soutien au président IBK et c'est à juste titre.

  89. Le président IBK est en phase avec le peuple malien.C’est cette symbiose entre le peuple malien et son président qui a suscité tant d’émoi au sain des populations.Cela est donc normal pour un président qui fait tant de sacrifice pour notre pays.

  90. Comment ne pas être ému de l’hospitalisation de celui qui a enlevé notre du gouffre dans lequel le pays se trouvait après que la transition l’ait dépouillé?Le contraire nous aurait étonné.Le peuple malien se reconnaît en son président et vis versa.C’est donc la manifestation de l’amour que le Mali porte au président IBK cette attention dans cette phase de maladie.

  91. la question de maladie du président n’est plus à l’ordre’ du jour mais il est question pour le président IBK de bâtir le pays d’assurer la sécurité du peuple malien et de ramener la paix définitive au mali afin que ses filles et fils en bénéficient ceci est son objectif.

  92. Oui plus de 50 ans nos dirigeants ne parviennent pas à mettre sur pieds des dispositifs sanitaire. Parlant de ce côté attendons d’abord que le régime d’IBK finit, c’est en se moment qu’on peut lui juger.

  93. Oui plus de 50 ans nos dirigeants ne parviennent pas à mettre sur pieds des dispositifs sanitaire. Parlant de ce côté attendons d’abord que le régime d’IBK finit, c’est en se moment qu’on peut lui juger.

  94. Il est vrai que nous parlons de liberté d’expression mais que ce soit des vérités et un peu de respect pour le président de la république SEM IBK
    Une personne comme lui qui a la sagesse ne peut par faire des sottises comme toi petit journaliste.

  95. Certes, IBK est un mortel parmi les mortels mais il faut reconnaître qu’il est aujourd’hui un citoyen extraordinaire qui n’est pas comparer aux autres et dont la santé joue beaucoup sur la nation malienne. Il est la personne de la première institution qui tient le Mali sur ses épaules. Arrêtons les amalgames et faisons en sorte que nul ne soit au-delà des autres mais tout en respectant ceux que nous avons élus pour nous représenter.

  96. Le Mali n’est en mesure de construire de construire des structures sanitaires qui peuvent tenir tête-en-tête celles de Cuba. Les deux pays ne sont pas au même niveau de développement et les budgets ne sont pas au même stade. Comptons sur IBK pour construire de vraies structures sanitaires qui pourront concurrencer celles de Cuba.

  97. Les structures sanitaires ont été construites par les chefs de l’Etat malien. Mais il faut reconnaitre qu’aucune de ses structures n’est en mesure de concurrencer celles des voisins cubains qui sont trois fois plus riches que nous. On ne compare pas deux choses pour le plaisir de les comparer D’ailleurs comparaison n’est pas raison.

  98. Ce vide idéologique que tu dis, c’est faut,IBK a toujours eu des Idées. Mais Mr Sow étiez vous au Mali durant c’est temps passé oui ou non. Un homme d’idée ça ne se cache pas.

  99. Le RPM n’a pas profité de cette maladie du chef de l’Etat pour magnifier quoi que ce soit mais pour s’acquitter d’une obligation morale digne de la société africaine en général et malienne en particulier qui consiste à souhaiter prompt rétablissement à son prochain malade. D’ailleurs cela a été le cas de la majeure partie de la population malienne.

  100. La maladie du président de la république a soulevé beaucoup de polémique au sein de la population malienne. Chacun a fait son analyse et d’autres continuent toujours de faire les leurs sur les réseaux sociaux comme ce journaliste. Mais le plus important pour moi est qu’il est revenue dans le pays et a repris ses fonctions le lundi passé. Prompt rétablissement à IBK.

  101. Le lundi passé le président de la république a repris ses fonctions après une opération chirurgicale intervenue en France la semaine surpassée. Tout le peut était inquiet pour lui et on a passé toute la semaine à faire des prières pour un prompt rétablissement d’IBK.

  102. Le chef de l’Etat a félicité les opposants pour avoir pensé à son état de santé en annulant leur marche contre lui. La population toute entière s’est montrée solidaire et humaniste envers la première institution.

  103. La présidence a fait ce qu’il fallait en cette période de maladie du président de la république. Elle a eu à communiquer avec le peuple à temps réel. S’agissant de l’opposition, j’ai trouvé son acte félicitant. Le président lui-même a été surpris par cet acte.

  104. Les maliens ont été solidaire envers la personne du chef de l’Etat. Cette maladie a permis à IBK de se saisir et de se rendre compte de la réalité du pays. Nous sommes tous des maliens personne n’a rien à gagner si le pays est mal gouverné ou si les gouvernants sont coupés de la réalité des citoyens à travers leur quotidien. Meilleure santé à IBK !

  105. Les opposants ont annulé leur marche parce qu’ils savent que l’état de santé du président ne profitait pas à une marche de ce genre. Je les remercie pour leur patriotisme et leur engagement pour le bien de la nation que nous voulons tous.

  106. L’opposition a été patriote en annulant sa marche du 23 avril à cause de la santé du président de la république qui était parti en France pour une opération médicale qui s’est bien déroulée.

  107. Quel émotion dolosive fait vous allusion? Mr le journaliste depuis quand on ment qu’on est malade.La malade c’est la maladie. IBK est parti maladie Dieu merci; il est revenu guérie. nous remercions Allah.

Comments are closed.