Mali: 23 nouveaux cas confirmés au Covid-19, ce jeudi

14

Le Mali a enregistré, ce jeudi 16 avril 2020, 21 nouveaux cas positifs de personnes atteintes de coronavirus. Ce qui porte à 171 le nombre total de cas positifs de Covid 19 dans notre pays. A ce jour, on dénombre au total 34 cas de guérison et 13 morts de Covid 19 au Mali.

Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

14 COMMENTAIRES

  1. Probablement, le coronavirus a longtemps sévi au Mali avant qu’un cas ne soit détecté, ce qui expliquerait l’explosion actuelle des cas positifs un peu partout dans le Pays. Ou soit les autorités n’ont pas dit la vérité au départ prétextant qu’il n’ y a pas de cas positifs pour ne pas décourager les électeurs au premier des législatives, ou bien, les premiers malades ne se sont pas déclarés à temps et sont restés chez eux entrain de transmettre la maladie à d’autres.

    Il est temps que l’état se ressaisisse, intensifie les campagnes de sensibilisation autour des gestes barrières, tout en restant ferme et rigoureux pour leur application par tous, sans exception, à commencer d’abord par le report du deuxième tour des législatives.

    Face à l’avancée de la maladie et sa propagation spatiale dans le territoire national, il serait suicidaire d’envoyer les maliens aux urnes dans ces conditions. inutile de faire croire aux gens que des mesures sont prises sachant qu’elles ne seront jamais appliqués comme d’habitud. Cette fois ci les mesures et précautions prévues, non seulement, ne seront pas appliquées mais aussi, même si elles étaient appliquées, ces mesures ne pourront pas être suivi par tous les électeurs compte tenu de la situation.

  2. Pkagame le covid19/virus BEBIBABOLO ne permettra pas une evacuation speciale quelconque pour personne ...chaque pays est appelé a avoir ses propres hopiatux locaux capables de soigner sa population.

    Le danger caché auquel nous faisons face c’est la propagation insidieuse du virus a notre insu. Je crois ( a travers mon analyse de spécialiste en la matière) qu’il y aurait déjà un millier voire des milliers des cas d’infections au Mali. Les 171 cas positifs etc.. officiellement rapportés ici ne seraient non seulement pas réels, mais un miracle épidémiologique au vu des facteurs de risque au Covid-19 qui écument le Mali. Dans un pays où les gens n’ont pas adopté 5% du changement de comportement requis (distanciation sociale, port de masque, lavage de main, arrêt de regroupement aux mariages, baptêmes, funérailles, dans les sotramas, ) … il faut craindre une propagation exponentielle… qui échapperait a notre capacité technique. Réveillons- nous!

    ..Les 13 décès pourraient représenter le reste de l’iceberg…. au moins un millier de cas d’infection non identifiés. Il faut simplement reconnaitre que nous n’avons pas de moyens pour maintenir les pas qu’il faut pour pouvoir produire de vraies données et donc savoir approximativement ce qui se passe avec le taux d’incidence et le niveau de prévalence de l’infection.

    Notre pays doit plutôt arrêter de suivre le système copier-coller des autres .. et donc passer a une vitesse supérieure a un modèle local de prévention…. Par exemple, couper les régions les un des autres.. et donc déployer des programmes de tests massif de populations et ainsi qu’imposer localement de stricte regèles (port obligatoire de masques etc.., élimination absolue de regroupements sociaux etc..) … c’est – a dire la compartimentation … isoler nos régions qui ne sont pas encore assez atteintes … cela va transformer chaque région (Segou, Kayes, Sikasso etc..) en un petit pays physiquement indépendant… facile a gérer localement, a isoler et a contrôler en terme d’application de règles barrières et des tests aussi! Et ce genre d’actions nécessite d’être fait a temps sinon ça peut être trop tard.

    Réveillons -nous il n y a pas de cadeau ni le hasard dans la lutte contre le covid-19! Ce n’est pas seulement “une maladie des blancs” ! Ça déjà tué plus des afro-américains aux USA que les blancs dans plusieurs régions.

  3. Bonjour à tous!
    Je pense que le ministère de la santé devrait donner plus de détails sur les cas positifs à savoir si c’est des cas importés, des cas contacts ou des cas issus de la transmission communautaire.
    Car la seule chose qui peut faire exploser le nombre de contamination c’est les cas communautaires.. la population ne prend pas au sérieux la situation et l’état devra prendre des mesures fermes et interdire formellement les rassemblements (mariages , baptêmes , enterrement et autres manifestations qui regroupent beaucoup de personnes). Et les imams et autorités religieuses doivent prendre leurs responsabilités et suspendre temporaire les prières en groupe.
    Nos structures sanitaires peuvent prendre en charge les patients à condition que le nombre de cas soit maîtrisé mais à cette allure nous risquons une saturation de nos centres de santés.

    • @Lassana:Et les imams et autorités religieuses doivent prendre leurs responsabilités et suspendre temporaire les prières en groupe” Est-ce que nous sommes dans un Rtat, une Republique ou pas? Que l’ etat decide du couvre feu et ne parvient pas a fermer les Mosquees et les Eglises alors que le Vatican est ferme et la Mecque et Medine sont fermees, ceci demontre simplement la fuite en avant de nos dirigeants qui sacrifient les vies humaines contre le luxe du pouvoir!

      • Cher frère je suis parfaitement d’accord que ça revient à l’état de prendre cette décision car nous sommes dans une république mais n’oublions pas que ce combat contre la pandémie est d’abord individuel et puis collectif. De ce fait si l’état ne prend sa responsabilité qui est celle de préserver et protéger les populations alors il revient alors aux autorités religieuses de prendre cette responsabilité par eux même car ils ont cette obligation de protéger leurs disciples musulmans ou chrétiens..

        • @Lassane notre President de la Republique en tant que chef supreme des forces armees du Mali et le rpresentant de notre Etat a comme devoir regalien de proteger l’integrite de notre territoire national et physique de chaque Malienne et chaque Malien et leurs biens, c’est la Constitution Malienne qui le dit. Alors que dans cette Constitution il n’existe rien qui parle d’autorites religieuses et de leurs responsabilites. De grace n’ayons pas peur de dire la verite et n’ayons jamais peur de respecter notre Republique qui nous est chere!

          • La seule autorité qui est au dessus de tous c’est l’État et c’est a lui seul d’assurer les sécurités des maliennes et maliens. Dans ce cas précis l’État a besoins de toutes forces vives pour combattre cette pandémie. Même si l’État ne décrète pas la fermeture des lieux de culte ce que je trouve incompréhensible les imams et prêtres pouvaient eux mêmes prendre la décision a leur niveau sans attendre l’état comme c’est le cas dans plusieurs pays comme la Cote d’ivoire ou le Senegal ou les religieux avaient pris la décision de fermeture des lieux de cultes avant même que l’état ne le décrète.
            Donc pas la peine d’attendre……….. c’est ça la responsabilité citoyenne………… nous devons aider l’état a prendre les bonnes décisions par nos idées et prise initiative et a la fin nous aurons un seul et unique gagnant le Mali.
            merci

      • Le problème est que les maliens croient aux spéculations et propagandes mensongères autour des “grins”. Ce qui les pousse à ne pas croire à cette pandémie qui fait ravage partout dans le monde.

  4. Je suis convaincu que les maliens vont boycotter les élections si le gouvernement ne les annule pas. Ces nouveaux cas sont la preuve d’un lien direct avec le premier tour tenu il y a moins de 3 semaines
    Ca correspond a quelques jours près à la période d’incubation.

    On ne nous fera pas croire que ces cas, sur presque toute l’étendue du territoire sont disséminés par la météo

  5. il est temps que le gouvernement réagisse à cette situation inquiétante. Port obligatoire des masques, confinement de la ville de bamako pour deux semaines.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here