Mali/Coronavirus : l’auto-gare, le marché de Sogoniko et les Halles de Bamako désinfectés par la protection civile

3

Dans le cadre de la lutte contre la maladie à Coronavirus (Covid-19), la  direction générale de la protection civile en collaboration avec la Minusma a procédé le vendredi dans la soirée à la décontamination des trois grands lieux de regroupement de la ville de  Bamako.

Après le grand marché de Bamako, le marché Dossolo Traoré de Médine, c’est autour des halles Felix HouphoueteBoigny de Bamako, de l’auto-gare de Sogoniko et du marché de Sogoniko d’être décontaminés par les autorités du pays. L’opération qui s’est déroulée simultanément a mobilisé plus d’une centaine des agents de la protection civile. Les uns enveloppés dans une combinaison se sont servis d’un pulvérisateur et les autres des véhicules citernes. Tous les coins des lieux précédemment cités ont été pulvérisés.

Le produit utilisé est composé de l’eau et du chlore, affirme le médecin Colonel Nama Keïta, qui assure qu’il ne représente aucun danger pour la santé de l’homme. « C’est comme l’eau de javel. Il suffit juste de bien laver les produits », a-t-il précisé. Cette désinfection vienne appoint aux mesures déjà prises par les autorités dans le cadre de la lutte contre la maladie à Coronavirus a insisté le Colonel-major Seydou Doumbia, Directeur Général de la protection civile. C’est pour dit-il, diminuer les possibilités de transmission et de contamination.

Pour sa part, la directrice régionale du développement social et de l’économie solidaire, MaïmounaFamanta, a indiqué que cette opération entre dans le cadre de la sensibilisation et la prévention contre le Covid-19. Quoique la maladie soit présente au Mali, MaïmounaFamanta appelle la population à la prévention. Seule alternative pour elle d’éviter la propagation de cette maladie.

Le président de la commission finance de la mairie de la Commune VI, Chaka Koné, a de son côté assuré que tous les commerçants ont adhéré à l’opération de pulvérisation. Il a indiqué que les commissions de suivi des marchés ont été alertées depuis le mardi afin de prendre des mesures idoines.

Outre  la protection civile, la police, la gendarmerie, la garde nationale et la santé ont également participé à cette opération.

Abdrahamane SISSOKO/Maliweb.net  

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here