Ouagadougou : les premières dames enclenchent une lutte commune contre le cancer

1
une lutte commune contre le cancer
Une vue des participants

Le  séminaire régional de réflexion contre le cancer  s’est clos le 2 Août 2018 à Ouagadougou par  une déclaration commune des premières dames.

-Maliweb.net- Les épouses des Chefs d’Etats de l’Afrique se sont réunies du 1er au 2août 2018  à Ouagadougou pour mutualiser leurs efforts contre le cancer. Une maladie qui fait environ 8,8millions de morts dans le monde par an et 70% de ces cas surviennent dans les pays en développement.

Les  experts en santé tirent  la sonnette d’alarme sur de nouveaux cas qui assombrissent l’horizon 2030  si rien n’est entrepris. Une urgence comprise par les épouses des Chefs d’Etats de l’Afrique qui viennent d’échanger et partager leurs expériences respectives dans le domaine de lutte contre le cancer qui gangrène tant la santé de leurs populations que  la croissance économique des pays.

Car véritable frein au développement économique, socio-environnemental  des populations, le cancer reste le mal du siècle qui fragilise le pari des ODD. Convaincues qu’elles ont un rôle à jouer dans la construction de l’édifice régional qui passe inéluctablement par la  lutte contre le cancer, les premières dames d’Afrique comptent désormais  faire front  commun contre le cancer à travers un engagement solidaire traduit dans les 4 recommandations issues des deux jours de réflexion.

Elles viennent d’officialiser leur volonté traduite par une déclaration qui les engage  à travailler avec les Etats membres du groupe OCI, de collaborer avec l’ensemble des acteurs des organisations privées et publiques.

Pour les premières dames il faut intensifier la lutte, mettre l’accent sur la prévention et améliorer la qualité de la prise en charge des malades.

Et pour ce faire, elles sont décidées à mener des plaidoyers pour mobiliser les fonds nécessaires à l’atteinte de leur objection

Dans leur pays, les  premières dames plaident pour un développement des politiques nationales et régionales sans oublier qu’elles se donnent également une mission de veille sur l’ensemble de la chaîne des facteurs liés à la maladie.

Car pour elles, le cancer n’est point   une fatalité si les efforts sont consentis dans la prévention et la lutte contre la maladie et pour cela elles s’impliquent  à conjuguer leurs actions pour minimiser les impacts du cancer  et mener des   plaidoyers en vue  renforcer les capacités des systèmes nationaux de santé.

Khadydiatou SANOGO/Maliweb.net envoyée spéciale à Ouagadougou par l’UNFPA-Mali

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. Depuis maintenant plusieurs annees ,precisement a partir de l’An 2006,j’ai commence a collecter des informations sur les medecines naturelles susceptibles de guerir certains graves maladies telles que le cancer,le diabete ,les maladies auto-immunes,etc.En me basant sur une logique simple,je suis arrive a la conclusion que tous les produits naturels qui nous nourrissent sont aussi susceptibles a un haut degree de concentration ( les extraits des plantes hautement nutritifs) de nous guerir.L’alimentation n’est autre chose que le maintien de la bonne santé par l’apport des substances nutritives. Maintenir l’etat de guerison! La plupart des medecines naturelles sont les resultats des decouvertes des chercheurs scientifiques dont certains ont recu le prix le prix nobel.Ils sont d’abord des medecins ,des sururgiens,des cliniciens de renom .En plus de leur Doctorat de medicine et le certificat de specialisation,ils ont deux PHd en Biologie et en nutrition.Ils sont armes pour aller au-dela des symptomes des maladies et les remedes pharmaceutiques pour faire disparaitre ces symptomes,souvent au prix d’autres maladies .Car ils peuvent trouver les causes des maladies qui proviennent generalement des deficiencies nutritives qui dechainent une chaine de detructions.La vraie medicine consiste a remplacer les cellules detruites ,les nerfs endommages ,par d’autres cellules ,a faire pousser les nerfs ,etc. Ils arrivent a detruire les microbes ,bacteries et autres par le renforcement du systeme immunitaire.Ca ! Seule la medicine naturelle peut le faire par le procede de haute nutrition avec les extraits des plantes qui peuvent etre absorbes par notre systeme pour faire naitre des cellules et des nerfs.L’Afrique doit developper sa pharmacopee car nous avons toutes les plantes medecinales possibles.J,ai vu un Malien guerir une bradycardie ,(Le coeur de la patiente battait 30 a la minutes).Le soigneur lui a donne une poudre et son Coeur battait 70 a la minute après seulement 2 seemaine de traitement.Et cela a dure 2 ans ! La medicine classique ne comptait que sur le pace-maker. Ce que je propose aux premieres dames Africaines, c’est de creer plusiueurs centres de recherché.Il faut octroyer des bourses aux medecins Africains pour approfondir leur connaissance en Biologie et en nutrition, particulierment aux USA. Ces etudes doivent etre suivies par des stages en laboratoires pour l’extraction des substances actives pour les diverses maladies.Il y a des plantes qui contiennent des dizaines d’extraits.Les extraire sans les alterer reside la difficulte.Nous avons besoin de l’assistance de certains de ces chercheurs Americains,Japonnais ,etc de renom pour former les specialistes Africains,preparer des projets de recherché,conduire des tests ,des essais sur les animaux d’abord et ensuite sur les humains volontaires.et les evaluer.Certains pays ont déjà commence ce travail ,tel que l’Afrique du Sud.L’Ougadan vient d’ouvrir un centre a Kampala avec le chercheur Americain AL SEARS.Il y a de dizaines de grands chercheurs aux USA qui seraient contents de s’impliquer ainsi en Afrique.Le Bresil,l’Inde et la Chine ont developpe la medicine integrative.L’Afrique doit en faire autant.En Inde ,par exemple ,le CURCUMIN ,extrait de TURMERIC ,est une protection contre le cancer.Il bloque le developpement du cancer dans le corps.Le selenium est anti-cancereux.L’aubergine mediterraneen guerit le cancer de la peau.Le petit mil contient le Vitamine B17 qui guerit le cancer.L’eau oxygenee a force dose guerit tout cancer .Le PH au-dessus de 8 guerit le cancer.Les Japonnais pourraient nous assister a traiter certains champignons tres efficacies contre le caqncer des seins.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here