Reforme du système de santé au Mali : Les jalons sont posés

0
Santé publique au Mali
Le président de la République et le ministre de la santé lors de la cérémonie

La reforme du système de santé au Mali était indispensable afin de réorganiser le domaine, de  poser un diagnostic efficient afin d’instaurer les jalons d’un système sanitaire répondant aux besoins des populations, de réduire le taux de mortalité maternelle infantile que le gouvernement du Mali a initié ce grand chantier. Le Premier ministre Soumeylou Boubeye Maiga , accompagné par beaucoup de ministres dont celui de la santé et de l’hygiène publique, a présidé la cérémonie de clôture de l’atelier de haut niveau de 4 jours du 25 au 28 Février sur la reforme du système de santé au Mali au Centre International de Conférence de Bamako. Les experts venus de toutes les contrées du Mali et de l’extérieur du pays ont durant quatre jours passé au crible les handicapes du système sanitaire malien et ont posé les jalons d’un système performant pour renforcer le plateau technique à tous les niveaux de la pyramide sanitaire.

Durant quatre jours, tous les acteurs incontournables du secteur de la santé au Mali se donné rendez-vous à Bamako dans le but de diagnostiquer et de prescrire une ordonnance capable de sortir le système de l’ornière au grand bonheur des populations à faible revenu. Le ministre de la santé et de l’hygiène publique professeur Samba Ousmane Sow a entamé ses propos en rendant un vibrant hommage à tous ceux qui de prés ou de loin ont contribué au succès de ces quatre jours de travaux. Il a indiqué qu’a travers cette reforme, que le gouvernement fera du Mali un modèle et un leader en matière de reforme du système de santé en Afrique. Il n’a pas oublié de remercier le président de la République Ibrahim Boubacar Keita pour la gratuite des soins qu’il a annoncé lors de l’ouverture des travaux de l’atelier tout en signalant qu’une large communication se fera autour de cette question pour mieux étayé la lanterne du public cible. Le ministre de la santé et de l’hygiène publique a indiqué que le document issu de l’atelier sera remis aux plus hautes autorités du Mali afin de faire du Mali une référence du continent en matière de santé. Le premier ministre Soumeylou Boubèye Maiga a noté que les recommandations de l’atelier de haut niveau sur la reforme du système de santé feront l’objet d’une analyse pertinente et qu’ensemble qu’ils conduiront cette reforme à bon port. Le chef du gouvernement a expliqué que les six Centres de santé de référence de Bamako seront érigés en hôpitaux et que le CHU Gabriel Touré et Point G seront modernisés pour le bien être des populations et pour sauver des millions de vies. Josiane Yaguibou la représentante des partenaires techniques et financiers s’est réjoui des travaux exécutés durant les quatre jours de l’atelier tout en annonçant l’apport des partenaires ne fera pas défaut pour permettre au Mali d’atteindre les objectifs qu’il s’est assigné. Plusieurs recommandations ont été formulées à la fin des travaux par les éminents participants afin de Renforcer le plateau technique à tous les niveaux de la pyramide sanitaire; de définir le paquet d’activités des établissements de santé par niveau en fonction de la restructuration en cours en prenant en compte le secteur privé ; de Procéder à une communication intensive pour une meilleure compréhension de la population sur les gratuités annoncées ; d’Accélérer le processus d’adoption des textes d’application  sur les  gratuités etc.

Moussa Samba Diallo

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here