Soins Essentiels dans la Communauté : le Comité de pilotage évalue le deuxième plan stratégique

0

Le Comité national de pilotage des Soins Essentiels dans la Communauté (SEC) s’est réuni, ce mercredi 3 août, au Grand hôtel de Bamako. La réunion était présidée par Dr Abdoulaye Guindo, conseiller technique, représentant le secrétaire général du ministère de la Santé et des Affaires sociales.

 3000 agents de santé communautaire formés et déployés dans les localités de Kayes, Koulikoro, Sikasso. Ségou, Mopti grâce au premier plan stratégique du programme des Soins Essentiels dans la Communauté (SEC) exécuté par l’ONG Muso. Malgré des résultats jugés encourageants, les activités prévues par ce plan n’ont été réalisées qu’à 33% sur la période 2016 à 2020.

Ce premier plan a aussi montré d’autres insuffisances notamment la non fonctionnalité des organes de coordination des SEC ; l’absence de mécanisme pérenne de motivation des agents de santé communautaire ; la présence des frais pour les services et les intrants qui empêchent l’accès aux soins et réduisent l’impact du programme chez les bénéficiaires. Pour corriger ces insuffisances, un second plan a été adopté pour la période 2021-2025.

« Nous avons eu notre plan stratégique mais le mécanisme de coordination faisait défaut », a souligné Rashidi Amboko, représentant des partenaires au Comité de pilotage. Satisfait de la tenue de cette rencontre, Rashidi Amboko a assuré que les efforts vont continuer pour prioriser la santé communautaire au Mali. Les partenaires, informe-t-il, restent disponibles pour l’accompagnement.

« Cette réunion du comité national de pilotage est une première depuis l’élaboration du nouveau plan », a indiqué Dr Abdoulaye Guindo, représentant le secrétaire général du ministère de la Santé et des Affaires sociales. La rencontre, a-t-il expliqué, permettra de « vérifier la disponibilité des textes réglementaires de les adopter si possible et de faire des recommandations pertinentes ».

Mamadou TOGOLA/maliweb.net

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here