SOS :Tapa Traoré, une fille, prématurée, de bientôt : 5 ans, née sourde a besoin du soutien

0

Née le 19 février 2017, au terme d’une grossesse de 7 mois, Tapa Traoré souffre aujourd’hui de problèmes d’audition. Aucune de ses deux oreilles ne fonctionne correctement. Ses parents cherchent désespérément un soutien pour la prise en charge médicale de son intervention estimée à 9 millions de FCFA.

Selon son père, Aboubacar Traoré, archiviste à la CMSS, il y a deux ans, qu’ils ont commencé à faire le constat des problèmes d’audition de leur fille qui ne réagit pas aux bruits et aux appels de son nom. Comme elle était déjà suivie par la Pédiatrie du CHU Gabriel Touré, ses parents porteront l’information à ses médecins. Ceux-ci, après analyse et confirmation de son état de surdité, ont orienté les parents vers le cabinet Audition-Mali, sis à l’ACI 2000. Les analyses et examens effectués à ce niveau ont corroboré son mal.

Pour le traitement, les spécialistes de ce Cabinet ont alors proposé deux solutions :

–    La première est le recours aux écouteurs, dont les deux devront coûter 3 millions de FCFA. Seulement, pour les parents, les médecins n’ont pas donné l’assurance qu’avec cette technologie, elle va bien entendre.  Cette possibilité est donc aléatoire.

–    La seconde est de procéder à une intervention chirurgicale. Le coût de cette opération est évalué à 9 millions de FCFA, sans compter les frais de rééducation pour l’exercer à dire les mots. Si elle n’est pas muette, la petite, à bientôt 5 ans, ne peut, par contre, prononcer aucun mot, émettant simplement des bruits.

Face à ces frais qui sont au-delà des possibilités de son père, appelé à faire valoir ses droits à la retraite, à compter du 31 décembre prochain et devant faire face aussi aux besoins des six ainés de Tapa Traoré, il s’est donc résolu à solliciter les bonnes volontés pour l’aider à la prise en charge de cette intervention, afin que cette petite fille puisse retrouver une vie normale.

Pour besoins, contactez 76214340 (Aboubacar Traoré), 62 41 70 18 (Ramata S. Kéïta).

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here