Vagin : Evitons d’y insérer les choses

0

Miel, citron, feuilles de patate et de goyavier, écorces d’arbres, beurre de karité, glaçons… tout est pour le vagin, dans le but de donner du plaisir à son partenaire sexuel, ou rendre torrides les soirées.

De nos jours, les jeunes dames n’hésitent pas à expérimenter toutes les astuces pour soit disant entretenir le vagin ou le rétrécir.

Je vends beaucoup de produits qui contribuent à l’épanouissement de la femme. Certains sont naturels d’autres non. Nos jeunes filles achètent ceux chimiques pour un effet rapide et époustouflant. Et par jour je peux en vendre jusqu’à 20 000 F CFA. Il y en a qui sont à boire d’autres à placer dans le vagin. Personnellement, je recommande ceux qui sont beaucoup plus naturels car de nos temps, on buvait fréquemment les tisanes pour vétiver ou faire un bain de siège afin de rétrécir les muscles du périnée vaginale et aussi faire de l’exercice de kegel au moins 30 fois par jour. Cela contribue au rétrécissement et favorise l’épanouissement de la femme. Mais chacun a ses préférence”, confie la vieille Aïchata Maïga, vendeuse de produits aphrodisiaques au marché d’Hamdallaye.

Les accouchements peuvent relâcher les muscles autour du vagin et l’élargir. Cet organe est le point focal des problèmes gynécologiques, urinaires et sexuels.

En matière de plaisir, certaines jouent aux apprenties sorcières. Elles utilisent beaucoup de produits aphrodisiaques comme : ails ; miel ; pommade mentholé etc. Ces pratiques ne sont pas sans conséquences sur la vie de ceux qui le pratiquent.

L’utilisation quotidienne de es produits détruit la flore vaginale, entrainant des infections vaginales ou d’autres maladies comme le cancer du col de l’utérus ou même rendre stérile. De ce fait, le vagin peut se nettoyer seul grâce à ses actions lubrifiantes et aux bactéries qu’il contient. Et les pertes blanches représentent la fin de son processus de nettoyage. C’est possible de se contenter d’eau chaude ou d’un savon au PH neutre pour un nettoyage simple. La détérioration du vagin favorise la propagation de mauvais germes, les infections et peut avoir des conséquences à moyen ou long terme sur la fertilité de ces femmes qui s’adonnent à cette pratique”, souligne Seydou Sogoba, gynécologue.

Les muqueuses du vagin sont très fragiles et ne peuvent recevoir le même traitement que la peau du visage, il est donc important de penser que l’on peut utiliser ces différents produits qu’on trouve dans notre cuisine pour prendre soin ou guérir. Sachons que tout excès nuit et ce n’est pas parce qu’un produit est naturel qu’il est sans danger surtout pour le vagin.

Aïchatou Konaré

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here