16EME convention locale de la « DOUBA » : La JCI Bamako Espoir jette son dévolu sur Assetou Sabou Coulibaly

0

C’est dans une salle de conférence archicomble du Gouvernorat du District de Bamako sis à l’ACI/2000, que la Jeune Chambre Internationale Bamako Espoir a procédé à la tenue de sa 16ème convention locale. Les travaux de la cérémonie étaient placés sous l’égide du parrain de la convention Oumar Sidi Aly, chef service accès universel à l’AMRTP, en présence du président du comité de candidature, Cheick Oumar Haïdara (Marabout), qui avait à ses côtés le Sénateur Mohamed Coulibaly (Past-président 2004) et Dadji Coulibaly, (Past-présidente 2012).

Créée en 2000, la Jeune Chambre Internationale Bamako Espoir est une organisation apolitique qui s’abstiendra de toute activité partisane et ses membres éviteront de mêler leurs activités personnelles à celles de l’organisation dans un sens qui pourrait amener le public à penser que l’Organisation est politiquement orientée d’une façon ou d’une autre. Ayant comme principe « un Homme, un An et un Mandat », qui signifie qu’aucun responsable ne peut occuper deux fois le même poste, chaque année, la Jeune Chambre Internationale Bamako Espoir, conformément aux statuts et règlement intérieur de son organisation, procède au renouvellement du bureau exécutif.             Cela à travers une grande activité appelée Convention locale. Comprenant tous les membres de l’Organisation à jour de cotisation, elle se réunit une fois par an, à la date fixée par l’Assemblée générale, suivant les modalités prévues par le règlement intérieur.

C’est au cours de cette activité également que les responsables pour l’année suivante sont élus à travers un vote. La convention, faut-il le rappeler, est l’un des organes de l’association qui reçoit, discute et approuve les rapports moraux, financiers du Commissaire aux comptes et du Comité directeur.

Pour huit postes à pourvoir, dix candidats se sont jetés dans la lutte. Cela après retrait de certaines candidatures donnant ainsi les chances aux autres de postuler. A l’issue de ces différentes candidatures, les postulants suivants ont été promus aux postes ci-après : Assetou Sabou Coulibaly, (Présidente exécutive), Souleymane Yamadou Sidibé (Deputy président local), Kalikou Tirera (Vice-président exécutif), Bouba Traoré (Vice-président Individuel), Alassane Doua Konaté (Vice-président Communautaire),  Ladji Cissé (Vice-président Internationalisme), Seydou Niambélé (Vice-président Affaire) et Boureima Issa Diabaté (Commissaire aux comptes). Désormais, c’est Assetou Sabou Coulibaly qui succédera à Assawali Sarambounou, présidente 2015 du mandat en cours. Le mandat proprement dit commence officiellement le 1erjanvier 2016. La nouvelle présidente Assetou Sabou a dans son premier discours en qualité de la présidente affirmé que l’accent sera mis, pour le mandat 2016, sur la formation, rien que la formation. Pour elle, un individu malformé est un danger pour la société. Avant de dire que les travaux commenceront dès le mois d’octobre.

D_KEITA 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER