«Abrogation du décret de nomination de la DG» : La doléance de trop du comité syndical de l’ANASER

0

Le comité syndical de l’Agence nationale de sécurité routière (ANASER) projette d’enclencher une grève de trois jours à partir du 14 septembre 2021 sur toute l’étendue du territoire national et dans les Ports de Transit. Un préavis dans ce sens a été déposé sur la table du ministre du Travail, de la Fonction Publique et du Dialogue social, a-t-on appris.

Comme revendications, les syndicalistes de l’Anaser réclament la restitution des véhicules de marque Toyota, immatriculés BA 5781 MD et BA 5782 MD toujours en possession de l’ancien ministre Baber Gano, le respect du cadre organique de la Direction nationale des transports terrestres, maritimes et fluviaux ainsi que l’accord d’établissement de l’Anaser. Et ce n’est pas tout. Dans son préavis de grève, le comité syndical a exigé également l’attribution de l’échelon 12 à tout le personnel de l’agence et la restitution avec rappel de l’équivalent des 40% de retenue sur les salaires des fonctionnaires des entrepôts maliens. Ils réclament enfin des éclaircissements sur la gestion des ristournes des services entre le 01 janvier 2010 et le 31 juillet 2021, notamment le fonds TRIE, la redevance maritime et les ristournes au niveau de l’Anaser.

Si ces doléances sont dignes d’un syndicat qui cherche à améliorer les conditions de vie et de travail de ses militants, les syndicalistes de l’Anaser ont monté la barre plus haut en réclamant enfin l’abrogation du décret de nomination de leur Directrice Générale, pour des raisons non-motivées dans le préavis de grève. De quoi crédibiliser la thèse comme quoi les syndicalistes de cette agence sont réfractaires aux changements récemment opérés par la Directrice.

 Amidou KEITA

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here