Affaire dite «atteinte à la sûreté de l’état» : Le soutien à Vital Robert Diop et co-accusés ne démordent pas

0

Depuis quelques mois, l’affaire  dite « atteinte à la sûreté de l’Etat» défraie la chronique. Les accusés niant les faits séjournent toujours en prison. Le comité de soutien constitué  pour la circonstance est à pied d’œuvre pour ‘’l’honneur et la  vérité’’.

Accusés de tentative de déstabilisation de la transition, vital Robert Diop et les autres accusés, à l’exception de Boubou Cissé, sont privés de liberté depuis un certain temps. Ils sont accusés de complot, de financement de la tentative de déstabilisation de la transition, d’incitation à la violence.   Le chef d’accusation  retenu contre eux est qu’une réunion secrète aurait été organisée pour la circonstance.

Ces faits sont démentis par les accusés et leurs avocats. C’est ainsi que le vendredi 8 janvier, les avocats de la défense étaient face à la presse. Au cours de ladite conférence de presse, ils ont  fustigé la procédure et  affirmé que le dossier était vide de contenu. Une demande d’audition des accusés  a été souhaitée par eux  la semaine qui suit dans le but d’introduire une demande de liberté provisoire. Certainement, la demande des avocats est restée lettre morte car Vital Robert Diop et ses co-accusés restent  encore en prison. Dans un communiqué, le  comité de soutien  atteste que  Vital Robert Diop ‘’ demeure plus que jamais déterminé à se défendre pour laver son honneur contre les accusations à la limite de la fantaisie’’.  Ladite interpellation était au centre de la 58ème session ordinaire des chefs d’Etat et de gouvernements de la Cedeao le 23 janvier 2021. Au cours de cette session, les chefs d’Etats ont invité les autorités de la transition à respecter les procédures légales en vigueur.

Au regard de la gravité de l’accusation et de l’importance des personnes arrêtées, les Maliens ont les yeux rivés sur cette affaire. Un jugement rapide est plus que jamais souhaitable. Mais en attendant, les parents et les proches des accusés sont en train de remuer ciel et terre pour un dénouement heureux de cette histoire qui semble être ‘’montée de toutes pièces’’ disaient les proches et les avocats de la défense.

A noter que Vital Robert Diop, le directeur général du PMU Mali, Mahamadou Koné, le trésorier payeur général Souleymane Kansaye, le receveur général du district, Youssouf Bathily le chroniqueur, Aguibou Macky Tall, le directeur général adjoint de l’Agefau et Sékou Traoré, le secrétaire général à la présidence   sont placés sous mandat de dépôt depuis le 31 décembre 2020. Quant au présumé cerveau de l’opération Boubou Cissé, il  est toujours introuvable et serait dans un endroit sûr pour sa sécurité.

Bissidi SIMPARA   

Source : L’Alerte

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here