Affaire tentative présumée de déstabilisation des autorités de la transition : Boubacar Yalkouyé révèle les raisons de l’arrestation de Ras Bath

0

Le Collectif pour la défense de la République (CDR) a animé le lundi 15 février une conférence de presse à la maison de presse. Il s’agissait notamment pour Boubacar Yalkouyé, chef de la cellule de crise, de donner les raisons de l’arrestation de Mohamed Youssouf Bathily dit Ras Bath, le porte-parole du CDR.  

Dans son intervention, Boubacar Yalkouyé a déclaré que leur porte-parole a été arrêté par les autorités de la transition pour l’empêcher de révéler le complot que celles-ci pourraient préparer contre le peuple malien. Le faisant, poursuit-il, le peuple serait capable de se dresser comme un seul homme pour faire barrage à la forfaiture des putschistes.

Le chef de la cellule de crise a aussi dénoncé les répressions policières dont ils sont victimes, notamment la dernière caravane avortée lors laquelle le QG du CDR a été encerclée par les forces de l’ordre. En plus de l’arrestation illégale des membres du CDR pour la simple raison qu’ils portaient le nom ou la photo de Ras Bath sur des affiches ou t-shirt. Il a fait savoir que le CDR organisera une caravane le vendredi prochain à partir de 16 heures.

Le CDR, par la voix de Boubacar Yalkouyé, dit faire confiance à la justice malienne et être attaché au respect des lois républicaines. Il a aussi lancé un appel au procureur Mamadou Kassogué en lui demandant de montrer la plainte qui a été portée contre leur guide.

Car, ajoute-t-il, «on connaît le procureur Kassogué et on sait aussi qu’il est intègre, qu’il est attaché aux principes fondamentaux. Donc, nous nous mettons en tête que s’il a arrêté ces gens, ce qu’il a déjà la plainte en sa possession».

Il faut noter que cette conférence de presse a été marquée par la présence de beaucoup de membres influents du CDR dont Abib Thiam, le président du CDR, Monsieur Bourama Diarra, Samabaly et d’autres personnalités qui ne sont pas du CDR dont Abdoul Niang.

Fadiala N. Dembélé/Stagiaire       

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here