Appuis pour le mouton de Tabaski : L’ASULOST appelle les bonnes volontés à se manifester

0

Pour permettre aux couches vulnérables de fêter la tabaski avec dignité, l’Association des Sœurs Unies des Logements Sociaux de N’Tabacoro (ASULOST) sollicite des bonnes volontés.

Pour satisfaire au besoin en viande de ses membres veuves, orphelines et déplacées des logements sociaux de N’Tabacoro pendant la fête de tabaski, l’Association des Sœurs Unies des Logements Sociaux de N’Tabacoro (ASULOST) sollicite les bonnes volontés pour des appuis.

«Mon souci majeur en ce moment où nous nous approchons de la fête de tabaski, c’est comment arriver à soutenir le besoin en viande de nos collaboratrices veuves, orphelines. Elles n’ont pas les moyens de s’acheter un bélier. C’est la même chose aussi des déplacées de N’Tabacoro que nous avons toujours soutenues pour avoir de la viande». Tels sont les propos de la présidente de l’ASULOST, Mme Sacko Kadi Kamissoko, approchée par nos soins. Pour faire à face cette préoccupation majeure, elle sollicite les fondations, les ONG et toute autre personne de bonne volonté, afin de permettre à ces couches vulnérables de fêter dans la plus grande dignité.

Depuis sa création, en mars 2016, l’ASULOST, grâce au soutien de ses partenaires, ne cesse de voler au secours des plus démunies et défavorisées, à travers des actes citoyens. Quand la fête s’approche, les veuves ne cessent de frapper à la porte de l’ASULOST. Sécher les larmes de ces familles n’ayant pas les moyens de s’acheter un bélier est désormais au-delà des possibilités de l’association toute seule. C’est pourquoi, elle plaide, a affirmé la présidente Sacko Kady Kamissoko (non moins employée à la Direction générale de l’EDM-SA), pour l’intervention de toutes les bonnes volontés et les âmes sensibles (à l’indigence des couches démunies) capables de l’aider.

LB

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here