Assemblée générale de la FPTRK : Bilan jugé satisfaisant par les participants

0

Le bureau de la Fédération des producteurs de pomme de terre de la région de Koulikoro (FPTRK)  a  présenté son rapport d’activité pour la mandature 2016-2021 et  procédé à l’élection de son nouveau bureau pour un nouveau mandat. C’était le 01 août dernier au Conseil de cercle de Kati.

Selon Diacardia Diarra, président de la Fédération, les résultats obtenus au cours de cette mandature sont assez satisfaisants. «La réalisation des activités de renforcement de capacités organisationnelles, institutionnelles, de maîtrise de bonnes pratiques de production dans un contexte de développement durable ont permis d’augmenter la production passant de 8432  à 91960 tonnes, d’améliorer la qualité de la pomme de terre de consommation et d’étaler la disponibilité par la construction de magasin de conservation paysan équipé de cageots et du système ventilation solaire d’une capacité de 60 tonnes ». La disponibilité d’un protocole d’entente entre les producteurs des différentes zones de production fixant les prix au marché, a-t-il souligné, va permettre de réguler l’approvisionnement correct des marchés en produit de qualité. « La transformation progressive de toutes les unions en coopératives sur les principes de l’OHADA va permettre de transformer la fédération de l’association à la structure coopérative avec conseil d’administration », a déclaré le FPTRK.

Les perspectives pour 2022, a-t-il continué, concernent la poursuite de l’introduction de la culture de pomme de terre de consommation dans les zones de Kangaba, Nara et Kolokani et l’organisation des producteurs en union de ces différentes localités ; l’augmentation de la production par la maîtrise des  itinéraires techniques de BPA et de la transition agro-écologie pour un développement durable dans la région de Koulikoro ; la création de la société coopérative de la fédération des producteurs de pomme de terre de la région de Koulikoro sur les principes de l’OHADA avec Conseil d’administration ; la participation à la mise en place de la confédération nationale des producteurs de pomme de terre du Mali ; la poursuite de la recherche de parcelle pour la construction du futur siège de la fédération ; la participation totale à l’atteinte des objectifs de la stratégie nationale de développement de la filière pomme de terre du Mali.

Après présentation et validation des rapports d’activités techniques et financières à l’issue de débats, le président sortant Diacardia DIARRA a été reconduit à l’unanimité à la tête d’un bureau pour un nouveau mandant par les délégués venus de toutes les zones de production de la région. Il a salué et remercié tout le monde pour le bon déroulement des travaux. Il a ensuite invité les uns et les autres à l’union sacrée au sein de la fédération, pour son bon fonctionnement. Il a aussi remercié et félicité les services techniques de l’Etat pour leur accompagnement  et la coopération allemande à travers le centre d’innovations vertes CIV.

Moussa DIARRA

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here