Bah N’daw: « Soumaïla Cissé s’en va à un tournant critique »

2

Le président de la Transition malienne Bah N’daw, s’est dit sous le « choc » après l’annonce de la disparition de Soumaïla Cissé, décédé ce vendredi à la Covid-19 à Paris.

La présidence malienne a rendu hommage à l’opposant malien Soumaïla Cissé. Le président de la Transition évoque une grosse perte à l’heure où le Mali fait face à plusieurs défis. « Soumaila Cissé s’en va à un tournant critique de notre évolution en tant que nation. Nul doute qu’en ce moment, le pays avait encore particulièrement besoin de son expérience et de sa sagesse pour relever les défis de l’heure » regrette-t-il.

Bah N’daw se souvient « d’un homme plus déterminé et plus engagé après sa libération » au cours de l’audience d’octobre dernier avec Soumaila Cissé dans la foulée de sa libération. « Il m’avait laissé l’impression d’un homme encore plus déterminé et engagé pour son pays. Son optimisme était demeuré intact et sa dure détention de plusieurs mois l’avait comme davantage aguerri » se rappelle-t-il.

En cette douloureuse circonstance, le président de la Transition malienne adresse à son nom et au nom du peuple malien, « ses condoléances les plus émues à la veuve du défunt, ses enfants, ses proches, ses collaborateurs, ainsi qu’à ses nombreux sympathisants au Mali comme à l’extérieur » conclut-il.

CD/APA

Source : APA-Bamako (Mali)

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. Tous connaissaient la valeur de Soumaïla, en termes de compétences, de sagesse et d’amour pour le Mali. Pourquoi n’a-t-on donc pas voté massivement pour lui durant trois tentatives? Tout le monde sait que 3 fois deuxième veut bien dire qu’on est meilleur que ceux qui arrivent en tête, la triche aidant souvent. Tant pis. Maintenant on l’ a perdu tout comme on a perdu ATT, deux hommes de grande valeur. C’est sûr qu’il y en a d’autres et ils ne sont peut-être pas au devant de la scène. Il faut que les maliens mettent des critères pour vite identifier les grands hommes de valeur et les propulsent au devant de la scène pour en choisir un aux prochaines élections.
    A bon entendeur , salut.

  2. En effet Soumi Champion l’enfant du terroir aurait pu donner encore plus a sa patrie qu’il a tant aime et a lutte pour toute sa vie durant! Merci Monsieur le President Ndaw de ta sincerite et de tous tes mots justes et valeureux pour un digne fils valeureux du Mali!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here