Centenaire du père de l’indépendance du Mali : Amadou Djicoroni lui rend hommage à travers un livre

2
Amadou Traoré dit Amadou djicoroni
Amadou Traoré dit Amadou
djicoroni

En effet, c’est pour immortaliser l’homme que Amadou Djicoroni, l’un de ses compagnons lui a dédié un ouvrage édité aux éditions « la Ruche aux livres ».

Pour le lancement du document de plus de mille (1000) pages, l’honneur est revenu à Demba Diop, syndicaliste, un des premiers pilotes d’avion du Mali indépendant de prendre la parole. Il a d’abord qualifié  Modibo  Keita de géant  physique et moral  qui a su hisser le drapeau du Mali au sommet de l’Afrique.

Selon lui, il a fait du Mali un Etat moderne. Sur le plan social dit-il, il a cultivé chez le malien l’amour de la patrie, le sens de la responsabilité.

A l’en croire, le président Modibo Keita sachant bien que le Mali est un pays enclavé a  fait du  désenclavement une priorité. C’est pourquoi, il a souhaité une intégration poussée  au niveau sous-régional.  A cet effet, poursuit Demba Diop, Il mettra un accent particulier sur le développement de l’espace aérien. Ce qui fait qu’avec l’aide des pays de l’Est, le Mali fera partie des 4 pays africains qui possédaient  une compagnie aérienne.  Et de conclure que Modibo Keita était un homme de conviction et de vision.

A sa suite, c’est Ibrahim Kebé qui fera une présentation succincte du livre qui retrace le parcours de Modibo Keita jusqu’à la tragédie du 19 novembre 1968.  Amadou Djicoroni l’auteur y a d’abord regroupé les discours de Modibo Keita  qui sont une source d’inspiration pour toutes les générations. Seul un discours ne sera pas mentionné, celui qu’il a tenu à Mopti quelques jours avant sa chute

Les circonstances de l’éclatement  de la Fédération du Mali y sont évoquées.  Dans ce livre figure aussi la crise du nord à propos de laquelle Modibo Keita dira que le Mali n’abandonnera jamais la ville de Kidal. Le livre retrace également les différentes délégations reçues par Modibo Keita.

Amadou Djicoroni n’a pas manqué de mentionner le dénouement du différend entre le Maroc et l’Algérie à propos du Tindouf  à Bamako en présence de l’Empereur d’Ethiopie Hailé Sélassié. Dans le  livre est aussi fait cas des 132 réalisations de Modibo Keita. Ajoutés à la création du franc malien, le discours qu’il tiendra le 1er  Mai 1968, les circonstances qui ont entrainé le coup d’Etat  du 19 novembre 1968.

L’auteur Amadou Djicoroni dira qu’il est impossible d’énumérer toutes les œuvres du père de l’indépendance du Mali

Badou S. Koba

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Mr. Koba, quel est le nom du livre? Il faut que je le lise! Merci le pere patriote Amadaou Djikoroni….vous aussi vous meritez un hommage car vous aviez tout abandonne pour le Mali. Votre generation etait tres inspiree et surtout tres serieuse sur les affaires de la nation. Or, vous avez malheureusemnt ete suivi d’une generation cupide, de grandes bouches, de dirigeants volupteux…sans aucun sens de la nation. Comment pourrions nous donc aller de l’avant?

Comments are closed.