Cimetière d’Hamdallaye de Bamako : L’ex- ministre Amadou Koïta rend hommage à ses anciens camarades du Mouvement Citoyen morts pour le Mali

0

Le vendredi 23 septembre 2022, au cimetière d’Hamdallaye de Bamako, l’ancien ministre, Amadou Koïta, Président du Parti socialiste (PS Yéléen Coura) et ses camarades ont rendu hommage aux victimes de l’accident de la route survenu le 23 septembre 2006 sur la route Gao-Bamako. Au total, 22 jeunes du Mouvement citoyen, quittant la célébration du 46ème anniversaire de l’indépendance du Mali et l’inauguration du pont de Wabaria de Gao, ont péri dans un drame survenu à 10 kilomètres de San. Ainsi, pour respecter la tradition, Amadou Koïta, qui était le leader du Mouvement citoyen à l’époque, a tenu à se recueillir sur les tombes de ses anciens collègues et sur la tombe du Président Amadou Toumani Touré (ATT), décédé le 10 novembre 2020.

« Les morts ne sont pas morts », dit l’adage. 23 septembre 2006- 23 septembre 2022, il y a 16 ans, 22 jeunes du Mouvement Citoyen ont péri dans un grave accident de la route. Et chaque année, devoir de mémoire oblige, Amadou Koïta et ses collègues se souviennent d’eux et se recueillent sur les tombes de leurs anciens camarades. Pour respecter cette tradition, les membres du parti socialiste PS Yéelen Coura, avec à leur tête, Amadou Koïta, ont rendu un vibrant hommage à leurs camarades, le 23 septembre dernier au cimetière d’Hamdallaye de Bamako.

Après l’introduction de Alassane Samaké, secrétaire général du Mouvement citoyen de l’époque et les bénédictions de l’imam, l’ancien ministre Amadou Koïta a prié pour le repos de l’âme des disparus. «23 septembre 2006-23 septembre 2022, ça fait 16 ans que 22 de nos camarades sont tombés pour le Mali, tombés pour la jeunesse. Chaque année, nous nous retrouvons ici pour leur rendre un vibrant hommage, leur dire qu’ils ne sont pas morts pour rien, qu’ils sont morts pour le Mali, pour la paix et pour le développement de notre pays, ils sont morts également pour le développement de la jeunesse», a souligné Amadou Koïta. Il a profité de l’occasion pour souhaiter la paix, la stabilité, la sécurité, la cohésion et la réconciliation au Mali. Amadou Koïta a remercié tous ceux qui ont fait le déplacement au cimetière pour se recueillir sur les tombes de ses anciens camarades.

Selon lui, les 22 victimes étaient toutes des jeunes et plusieurs d’entre elles étaient des diplômées.

Enfin, il a invité les jeunes à avoir l’amour du pays. Après cette traditionnelle cérémonie de recueillement, Amadou KOITA et ses collègues se sont recueillis toujours au cimetière d’Hamdallaye sur la tombe de l’ancien président de la République du Mali, Amadou Toumani Touré (ATT).

A.S

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here