CNPM : Les patrons se bouchent le nez

0

Vive controverse au sujet de la mise en place réelle ou fictive de l’instance dirigeante du Conseil national du patronat du Mali. Les uns jubilent à l’idée qu’un nouveau bureau avec à sa tête  Diadié dit Amadou Sankaré, les autres déclarent nulle et non avenue l’élection du nouveau bureau.

Les délégués ont siégé dans la rue après constat de la fermeture à double tour des locaux. Selon nos sources, la veille, un message SMS du président sortant leur informait du report de la consultation électorale. Nonobstant, ceux-ci ont décidé de passer outre au motif qu’il était irrégulier après approbation du Comité statutaire.

Dans le camp opposé, on susurre que le collège électoral est irrégulier, n’ayant été convoqué ni par le président sortant Mamadou Sinsin Coulibaly ni par le secrétaire général.

Le président sortant a convoqué le collège électoral pour le 8 octobre. Pas évident que le camp opposé accepte d’y participer. A en juger par la lettre de sommation enjoignant au président sortant de procéder à la passation de service le lundi 12 octobre à 10h.  Sous sa plume, Sankara fonde l’espoir que le sortant a « le devoir d’assurer la transmission régulière des charges. Ce serait là un geste de haute portée morale et patriotique ».

A l’allure où vont les choses, une des deux parties pourrait se fendre devant la justice ?

La Rédaction

 

 

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here