Conseil régional de jeunesse Sikasso : La présidente Mama Keïta destituée pour mauvaise gestion

0

Le Conseil régional de la jeunesse de Sikasso est face à un dilemme depuis plusieurs mois. Sa présidente Mama Keïta qui a succédé à la tête de la faîtière régionale de la jeunesse du Kénedougou à la demande du président sortant, BréhimaFadiala Coulibaly a été une grande déception pour les jeunes de la région de Sikasso.

Présidente du Conseil régional de la jeunesse de Sikasso, Mama Keïta ne réside pas à Sikasso, mais plutôt à Kolondieba à cause du projet qu’elle gère.

Il est ainsi reproché à Mama Keïta de ne pas tenir régulièrement les réunions statutaires du Conseil régional. Mais aussi son inaccessibilité les autorités régionales l’appelle à tout moment, mais en vain. En plus de cela, elle ne répond à aucun appel des membres du bureau et se comporte comme si le bureau se limitait à elle seule.

La goutte d’eau qui a fait déborder le vase est intervenue lors de la visite du ministre de la Jeunesse et des sports sortant, Mossa Ag Attaher à Sikasso. Mama Keïta, notre ex-indélicate présidente aurait pris avec ce dernier de l’argent au nom de ses camarades présidents locaux, qui n’ont jamais été en possession de cette somme.

Encore pire, Mama Keïta a fait signer une pétition au nom de tous les présidents locaux des jeunes de la jeunesse contre l’ex-président Amadou Diallo sans informer ceux-ci. Pis, quand les présidents locaux arrivent à Sikasso pour les rencontres, Mama Keïta refuse de les faire loger sous prétexte qu’elle ne dispose d’aucun budget pour faire face à cette exigence.

En réalité, toutes les activités du fonctionnement du la faîtière régionale des jeunes de Sikasso étaient bloquées à cause de cette dame qui ne visait que son propre intérêt personnel. Elle n’avait de compte à ne rendre à personne. Mama Keïta dirigeait le Conseil régional de la jeunesse de Sikasso comme sa propre propriété.

Selon des sources dignes de bonne fois, elle n’écoutait même pas celui qu’elle a remplacé à la tête de conseil régional de Sikasso, celui-là même qui l’a  introduite à ce poste.

Finalement, les autres présidents des locaux ont décidé de prendre leur destin en main en la destituant. Mama Keïta a été suspendue de toutes les activités du Conseil régional de la jeunesse de Sikasso jusqu’à nouvel ordre.

C’est LassinaDaziéBengaly de Koutiala qui pilote désormais le Conseil régional de la jeunesse de Sikasso. Il est dans la dynamique de réunir les jeunes de Sikasso et surtout éviter ce que Mama Keïta a fait, notamment des malversations financières au nom du Conseil régional de jeunesse.

Seydou Diamoutené

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here