Crise au Mali : L’initiative Jiriba koro tient la France pour responsable

1
Jiriba Koro rappelle et dénonce

Depuis 2012, le Mali fait face à une crise multidimensionnelle sans précédent. Et pour l’INITIATIVE JIRIBA KORO, la France est le seul responsable de cette crise. A cet égard, elle a organisé une conférence de presse ce samedi 2 mars à la Pyramide du Souvenir. Lors de cette conférence, l’INITIATIVE JIRIBA KORO a réitéré sa lettre ouverte adressée au Président Français au cours d’une autre conférence de presse en septembre 2018.

« A travers cette lettre, nous nous adressons non seulement au peuple français mais également et surtout aux peuples du monde entier pour témoigner que les autorités françaises sont les premiers responsables de la crise au Mali. Nous savons tous, sans aucun doute, que le Mali est plongé dans une guerre proxy qui tire son origine de l’époque coloniale. Aucun accord ne serait de taille à la résoudre. Tous les accords signés, par le passé, ont connu, sans exception, des blocages sans issue à cause de la nature et de l’origine de la crise elle-même. Nous ne devons notre gratitude qu’à l’endroit des Françaises et Français qui apportent leur soutien remarquable à notre lutte. En espérant que le peuple français est un peuple soucieux de la liberté, de l’égalité et de la fraternité, nous vous invitons à mettre la politique française au-dessus de l’incohérence, l’inconstance et l’arrogance vis-à-vis des peuples africains. Ainsi, le 17 novembre 2018, les manifestations des Gilets Jaunes ont débuté. Elles portent dans le 23ème point de leur Charte les mêmes revendications que nous soutenons à présent. Comme toujours, pour répondre à notre appel, les autorités italiennes reconnaissent que le Mali est victime d’une agression coloniale de la part de la France en dénonçant le mécanisme CFA qui asphyxie l’économie des pays africains de la zone. Le Franc CFA est une unité usuelle de mesure que quatorze pays d’Afrique achètent avec la France en payant cher un service qui n’existe pas. C’est ce qu’on appelle la garantie de convertibilité par le Trésor français. Or, cette monnaie, selon les deux zones qu’elle crée à savoir l’Union Economique Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) et la Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC) n’est pas convertible à fortiori en Europe ou en Asie. Donc le service de convertibilité n’existe pas. Cependant, les pays concernés consacrent les 50% de leur devise pour le payer ».

Pour rappel, c’est sur demande du Président de la République par intérim Pr Dioncounda Traoré que l’armée française a intervenu à Kona en janvier 2012 pour stopper l’avancée des djihadistes vers le sud du pays. L’opération Barkhane qui opère actuellement dans le Sahara est née suite à cette intervention.

Malgré cela, l’Initiative Jiriba Koro estime que la France est à l’origine de la crise qui sévit au Mali. Par conséquent, elle dit non à la France. Et signe : « Stop au génocide de la France au Mali ».

Aminata SANOU, Stagiaire

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here