Dr Choguel Maïga à la tribune du 1er anniversaire du M5-RFP : « Nous allons réaliser ce qui est possible et de rendre possible ce qui est nécessaire »

0

Le vendredi 4 juin, dans l’après-midi, le Mouvement du  5 juin-Rassemblement des Forces patriotiques (M5-RFP) a organisé un meeting populaire pour marquer le premier anniversaire de sa création, le 5 juin 2020. Le M5-RFP réunissait des partis politiques, mouvements, associations et syndicats opposés au régime de l’ancien président Ibrahim Boubacar Keita(IBK).

Ce premier anniversaire était  l’occasion de tirer un bilan de la lutte du M5-RFP et de parler de la position du mouvement par rapport à la transition dirigée par le Colonel Assimi Goita.

Ils étaient présents, des membres du comité stratégique, des militants venus des différents quartiers de Bamako et autres alliés. Cependant il y avait des absences de taille, comme celle de l’iman Mahmoud Dicko (l’un des poids lourds du mouvement), Issa Kaou Djim (qui avait déclaré que le M5 est mort de sa belle mort) et Cheick Oumar Sissoko (pour cause de maladie).

A signaler que dans le cadre des préparatifs et de la mobilisation pour ce meeting populaire, certains membres du M5-RFP avaient effectué des démarches auprès  de certains anciens membres du mouvement pour leur inviter à se joindre à eux pour commémorer ce premier anniversaire. C’est cette initiative qui a conduit Clément  Dembélé à se rendre sur la place de l’indépendance.

La chute du régime d’IBK comme principal fait d’armes du mouvement

Dans un communiqué lu par le Professeur Ibrahim Ikassa Maiga, le comité stratégique du M5-RFP a rappelé que leur mouvement a été créé pour lutter contre la corruption, la mauvaise gouvernance, le népotisme et l’impunité.

Le comité stratégique a aussi rappelé avoir exigé et obtenu le départ de l’ancien président Ibrahim Boubacar Keita dont le régime était incapable de satisfaire les besoins du peuple malien.

Parlant sur l’état actuel du pays et de sa situation politique, le M5-RFP a déclaré que leur rapprochement avec les militaires au pouvoir est un partenariat stratégique pour rectifier la transition en vue de la refondation de l’Etat.

Le M5-RFP a réaffirmé la décision de l’armée de leur octroyer le poste de Premier ministre et leur choix porté  sur le président du comité stratégique du M5-RFP, le Dr Choguel Kokala Maïga d’occuper ce poste.

Réagissant aux sanctions prises contre le Mali, suite à la démission du président de la transition, Bah N’Daw et du Premier ministre, Moctar Ouane, le M5-RFP a demandé à la CEDEAO, l’UA et à la communauté internationale de comprendre toute la profondeur de la situation. Il estime qu’il est mal indiqué d’imposer des sanctions à un peuple  déjà meurtri par dix années de crise.

Créé le 5 juin 2020, le M5-RFP est composé de partis politiques, de syndicats, d’organisations religieuses et d’organisations de la société civile. Accusant l’ancien président Ibrahim Boubacar Keita de mauvaise gouvernance, il a fait de sa démission une exigence.

Après plusieurs manifestations organisées par le mouvement, dont certaines réprimées dans le sang, l’armée a fait un coup d’Etat le 18 aout 2020, ouvrant la voie à une transition politique. Le M5-RFP dit n’avoir pas été véritablement impliqué dans cette transition et il s’en est démarqué et a continué à critiquer  les actions des autorités de cette transition, menaçant de renouer avec les manifestations de rue.

Avec la rectification de la transition qui a conduit aux démissions de Bah N’daw et son Premier ministre, le nouveau président Assimi   Goita a décidé de composer avec le M5-RFP en lui confiant le poste de Premier ministre.

Chargé de traduire de la déclaration en bambara, l’imam Oumar Diarra annonce la continuité des actions du M5-RFP. « La nomination de Choguel n’est pas encore une victoire, sans que les objectifs fixés ne soient atteints », a-t-il déclaré. Il a appelé à l’union de tous les Maliens et à adhérer à l’esprit M5 pour un vrai changement dans la gestion des affaires publiques dans notre pays.

Choguel K Maiga, chargé de transmettre le message d’Assimi Goita au peuple :

Cet anniversaire a servi de cadre pour le président du comité stratégique du M5-RFP de transmettre le message du nouveau président de la transition, le Colonel Assimi Goïta.

De prime abord, Dr Maïga a tenu à s’incliner devant la mémoire des victimes tombées aux combats du M5, à Soumaïla Cissé et aux anciens présidents Moussa Traoré et ATT.

Pour Choguel. K. Maïga, le M5 prône l’inclusion. « Nous n’avons jamais pensé qu’au bout de la lutte que nous exclurons d’autres maliens », a-t-il précisé. Et d’afficher son optimisme devant le fait que les forces armées et le M5-RFP  aient conclu un partenariat stratégique, sur la base d’une transition inclusive. « Aucun malien ne sera laissé au bord de la route. L’inclusion c’est le maître mot de la transition », a-t-il déclaré.

En ce qui concerne le message d’Assimi  Goita, il a chargé le futur Premier ministre de dire au peuple qu’il compte sur lui. «  Nous ferons la politique au sens large du terme qui définit la politique comme l’art de réaliser ce qui est possible  et de rendre possible ce qui est nécessaire. C’est la compréhension que nous faisons de l’action politique ».

« Le président de la transition m’a chargé de vous dire que nous devons faire preuve d’humilité , d’une détermination sans faille , d’un esprit de suite mais aussi, d’une grande capacité de discernement  pour ne pas confondre les priorités, pour bien prendre des décisions. Nous rencontrerons des puissants vents contraires, des grandes tempêtes de sable, des gens qui vont nous tenter de boucher l’horizon, des cercles de feu. Mais par vos soutiens nous conduirons le peuple malien vers des horizons les plus heureux. Nous avons besoin d’un nouveau souffle, d’un nouvel  horizon pour retrouver la dignité de notre peuple malien », a-t-il annoncé.

Adama Tounkara (stagiaire)

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here